samedi 31 décembre 2016

The Pot Luck Club, Le Cap



« The Old Biscuit Mill », c’est un peu le carrefour des gastronomes du Cap car c’est déjà ici que se trouve l’une des plus grandes tables du monde « Test Kitchen », mais aussi la seconde table du même chef, « The Pot Luck Club » et un certain nombre de magasins de produits alimentaires de haute qualité.  Alors que je m’apprêtais à diner au « Test Kitchen », je m’aperçois que je suis un peu en avance et l’aimable personne à l’accueil me suggère d’aller prendre un verre au second restaurant précédemment mentionné qui se trouve dans le même complexe.  On traversera la cour, prendra l’ascenseur extérieur pour aller au dernier étage de cette usine convertie en une série de commerces et le restaurant lui-même.

Le « The Pot Luck Club » est donc tout aussi réputé que son grand frère et y trouver une table se relève être tout aussi compliqué. Le concept est ; un lieu plus simple, des tapas ou comme je le dis souvent plutôt des petites assiettes à partager, un côté moins formel, des prix nettement plus abordables.

La salle donc tout en haut de cette usine est comme l’on peut se l’attendre, industrielle. Grandes fenêtres, tables en bois, tuyauterie apparente au plafond, lumières discrètes. Une ambiance assez bruyante et festive. Une fois à l’entrée on me signale que c’est complet... Oui merci je sais…je ne viens que prendre un verre…




Dans le coin à l’entrée, le bar plutôt petit avec deux ou trois chaises hautes. La salle est plutôt réservée aux repas sachant qu’elle n’est pas finalement si grande que cela.


Tout au fond la cuisine ouverte.


Depuis le bar et même ailleurs, une vue à travers les fenêtres sur ce quartier industriel de Woodstock.


La carte des cocktails est comme l’on peut se l’imaginer originale et étonnement sagement tarifée. Je choisirai un cocktail au sake, avec du fruit de la passion, du gingembre et de la citronnelle. Joliment présenté dans un verre plutôt original, les dosages et le goût sont parfaits.


A ma prochaine visite je ne manquerai de venir y dîner car l’endroit est très plaisant et probablement que la cuisine doit y être excellente dans un genre petits plats à partager.