dimanche 25 décembre 2016

The Deckhouse Crab Shack & BBQ, Le Cap




C’est dans le quartier de Gardens qui se trouve dans le City Bowl que semble se rassembler un certain nombre de tables à la mode au Cap. Quartier donc à l’intérieur même du centre-ville, Gardens est véritablement situé au pied de la Table Mountain et de Lion’s Head. Ancien « jardin » au sens propre du terme, ce quartier devenu branché compte de nombreux restaurants et hôtels chics. Votre trouverez notamment dans Kloof Street, prolongement de Long Street, les plus raffinés d’entre eux. Gardens est aussi le lieu idéal pour faire du shopping et flâner dans les parcs. C’est ici que se trouve le « The Deckhouse Crab Shack and BBQ ». Un endroit qui m’avait intéressé pour trois raisons principales ; la première est que c’est un « rooftop », la seconde un « Shack » qui est censé être un endroit style cabane et pour finir un lieu où l’on semble manger simplement des fruits de mer.


Eh bien ce n’est pas tout à fait cela. Plutôt une terrasse en hauteur et un restaurant somme-toute assez classique dans sa structure. A première vue une structure assez conventionnelle avec un mélange de tables en bois rustiques et des fauteuils un peu baroques. Le mélange de styles est un déroutant et pas si réussi que cela. Mais le plus dérangeant c’est la saleté des tissus des fauteuils. Tout est taché et est usé, ce qui n’est pas vraiment des plus engageant, voir même rassurant.



Un endroit sans trop de style, une clientèle assez hétéroclite, entre « je vais à la plage » et « je passe une soirée romantique ». Difficile de s’y retrouver.



La carte n’est pas orientée si fruit de mer que cela mais assez variée avec même des burgers et un concept de « combo » où l’on peut associer viandes et produits de la mer. Le prix étant établit sur le choix du produit et la quantité. Des entrées un peu américanisées mais on arrivera à choisir quelque chose d’un peu plus local, quoique les influences asiatiques soient là.

Nous commencerons avec un tartare de thon indonésien, réalisé avec du thon frais découpé en petit morceaux, de l’avocat et des épices indonésiennes. Ce tartare est à mon goût trop sucré car probablement abuse de l’utilisation de « kecap manis » qui est une sauce de soja sucrée indonésienne. Le goût du poisson a complètement disparu, les épices s’il y en a sont peu apparentes.


Le cake de poisson du « Shack » fait maison, servi avec de la roquette, des tomates et une sauce à l’ananas, lui est plutôt bon mais contient un peu trop de pommes de terre. Je ne sais pas si c’est l’habitude de le préparer comme cela ici mais on peut mieux faire.


En plat principal, le « Shell Yeah », combo pour deux personnes avec un « crayfish » entier, 250g de moules, 250g de crevettes sauvages sautées, un steak de calamar grillé, le tout accompagné au choix de de deux accompagnements. Normalement un « crayfish » est une écrevisse mais il semblerait qu’en Afrique du Sud, il s’agisse d’une langouste. Toujours est-il que la sauce qui accompagne le tout est un peu grasse, l’assaisonnement du calamar beaucoup trop salé, ce calamar est caoutchouteux et les crevettes sont surcuites. Les moules sauveront un peu le tout.





En accompagnement des frites passables et une fraiche salade de roquette.



Pour accompagner ce repas, un Paul René Brut Rosé avec une belle couleur peau d’oignon et une bulle assez fine. Méthode du Cap assez plaisante et rafraichissante.


Une expérience des plus mitigée avec un lieu qui nécessite un réel rafraichissement, une cuisine plutôt quelconque qui frise la médiocrité et qui doit flirter avec certains produits congelés.