samedi 27 mai 2017

El 58, Barcelone




Ce n’est que rarement que je vais manger dans le quartier de Poble Nou, quartier moins connu et fréquenté par les touristes mais qui a son charme. L’axe principal étant sa rambla, artère probablement la plus commerciale et sociale. Bordée d’arbres, de terrasses et de cafés, l’occasion de flâner et d’observer la vie plutôt paisible de ce quartier. C’est ici que j’ai découvert une très belle table de tapas dans un endroit plein de charme. Pas vraiment ce que l’on appelle « table à tapas » bien classique mais plutôt des tapas réactualisés de manière très ingénieuse.


L’établissement s’appelle simplement le «El 58 », comme le numéro de la rambla où il se trouve. De l’extérieur, rien ne laisse supposer qu’il s’agit d’un établissement avec une salle dans le fond car l’entrée donne sur un petit bar avec une ou deux tables hautes. A noter que le nom de l’établissement est également inscrit en français et que je ne serais pas étonné qu’il y ait une raison à cela. Aussi, sachez qu’il n’y a pas de terrasse et c’est tant mieux.


Un bar avec une série de bouteilles, une petite porte qui donne sur un couloir, un passage à côté des cuisines et vous voici dans la salle principale de l’établissement.




La décoration de l’endroit est exactement comme je l’aime, un côté « shabby-chic » avec des murs de briques pas vraiment restaurés, d’ancienne affiches sur les murs, de grandes poupées rouges abandonnées sur des conduits métalliques au plafond, des lumières industrielles et quelques tableaux d’artistes contemporains.





Et plus loin une seconde salle ou plutôt une cour qui aurait été aménagée en espace épicurien au lieu de rester un atelier.



Les bouteilles sur un établi qui officient en tant que carte des vins. On se lève...contemple les flacons et choisis. Des vins soigneusement sélectionnés avec également quelques vins français.




Le service est ici jeune, enthousiaste, agréable et motivé, connaissant les plats et composants.

Ici la carte, c’est un menu de suggestion sur une ardoise et c’est vraiment une très belle liste de plats qui sont proposés ; originaux, à première vue gourmands et avec de la recherche. Une des ardoises étant en français, je suspecte que quelqu’un soit Français dans cet établissement. Des assiettes certaines classiques mais aussi quelques belles surprises avec des vues sur la France et l’Asie.


Le traditionnel pain à la tomate, pour une fois bien toasté avec un filet d’excellente huile d’olive.


Une assiette d’aubergines frites au miel et romarin. Ce n’est pas la première fois que je trouve ce plat sur la carte d’un établissement à Barcelone, l’une des tapas typiques du sud de l’Espagne.  Peut-être ici un poil huileuses.


Très belle surprise avec ces délicieux couteaux poêlés accompagnés de fines lamelles de pommes granny Smith, de grenade, d’orange, d’une sauce verte style pesto, du fenouil et des salicornes. Une assiette d’une grande fraicheur, très actuelle, soignée et plutôt peu habituelle dans les établissements à tapas.


De surprise en surprise, voici un carpaccio de morue au visuel très agréable et coloré. On y trouvera de la tomate, des salicornes, de l’olive broyée, de la grenade, des œufs de poisson et étonnement des fraises. C’est une très belle assiette pleine de fraicheur comme d’ailleurs la précédente.


Mais cela ne s’arrête pas là car le ceviche de noix de saint jacques et crevettes rouges est lui aussi subliment présenté, toujours avec autant de fraicheur et de couleurs. Le lait de tigre a quelque chose d’un peu péruvien, c’est vraiment excellent. Et j’oubliais le sorbet citronné sur le dessus…


Un plat chaud avec le ventre de thon frais à la braise, asperges nouvelles et sauce romesco. Parfaitement snacké, de petites asperges vertes encore croquantes, un léger fond de sauce er la romesco à côté. A nouveau ce plat est vraiment cuisiné parfaitement.


Et un magnifique dessert avec de la menthe, des myrtilles, des framboises, de la grenade ; en fait un riz au lait absolument parfait.


Egalement cette légère réinterprétation de la crème catalane mais dans une coupe, siphonnée, et en strates. C’est un autre délicieux dessert.        
    

       
Avec ce repas, une bouteille de blanc Mas d’en Pol 2016 de Terra Alta. Du grenache comme cépage des arômes de noisettes et amandes.


En voilà une de très belle adresse où l’on se donne beaucoup de peine pour aussi bien faire plaisir à une clientèle classique qui ne cherche que des assiettes catalanes avec de beaux produits, mais aussi ceux qui recherchent un peu de plus de créativité, de la fraicheur, de l’originalité dans les assiettes. L’endroit est des plus agréable, l’ambiance décontractée et épicurienne, une très belle adresse à Barcelone.

vendredi 26 mai 2017

Mes adresses : Mercat del Poble Nou, Barcelone




Un petit marché qui est le point de rencontre de ce quartier depuis plus d’une centaine d’années, propose des produits plutôt pour les locaux et a prix plus amicaux que certains marchés plus connus. Fréquenté donc par les habitants de Poblenou, c’est un endroit qui n’a pas perdu son esprit populaire avec une atmosphère familiale et conviviale. Sur la place de la Unió, entouré de bâtiments assez proches, vous pourrez y accéder par la rue commerçante de Maria Aguilo.



Actuellement, ce marché dispose d’un peu plus d’une vingtaine d’étals d’alimentation et d’un établissement en libre-service.


Une boucherie avec des noms de découpes assez particulières comme, coupes rondes, pièces plates, croûte, culotte, toujours du bœuf.



Le stand des poissons propose entre autres de la morue, du poulpe, de la truite, des sardines, de la lotte, du merlu, du « gallo gordo » ou poisson coq de Cantabrie, escargots de mer, moules, langoustines et du thon rouge.





Evidemment un stand de charcuteries et jambons, avec une sélection de jambons a des prix plutôt surprenants comparés à ceux des marchés plus centraux.




Un stand de fromages avec un choix aussi bien local qu’international.


Le coin des conserves, des olives aux détail, des légumes et poisson soit à l’huile, soit au vinaigre.



Petit mais bien achalandé, probablement l’un des plus intéressants également au niveau des prix.