lundi 26 décembre 2016

Harbour House, Le Cap



Le Waterfront au Cap est sans aucun doute le lieu le plus touristique du Cap un peu d’ailleurs comme le Fisherman’s Wharf de San Francisco. Un port, une galerie marchande luxueuse, des boutiques de souvenirs, bar et restaurants. C’est aussi depuis ici que se font les excursions en direction de Robben Island. Le plus souvent la restauration est piètre mais il y aura toujours des exceptions et le « Harbour House » est là pour le confirmer.



Vous ne pourrez pas manquer cet établissement car déjà c’est simplement le plus beau sur le quai et celui qui a l’air le plus chic, toute proportion gardée. Une belle terrasse sur le devant avec une vue sur la marina, une structure en bois sur laquelle se trouve un bar style rooftop.



A l’entrée, la pèche du jour qui est affichée sur des ardoises et vous voici aimablement accueilli par une hôtesse.


La salle est très joliment agencée avec plusieurs niveaux. La terrasse, puis un niveau inférieur avec une large banquette et ensuite la salle elle-même. Grandes baies vitrées, plafond en bois, tables recouvertes de nappes blanches, le tout est en complète harmonie avec l’environnement maritime.




Dans le fond le bar tout aussi bien agencé toujours dans des couleurs de circonstance, le blanc et le tissu des sièges bleu.



Passage sur le deck de la terrasse et me voilà face aux bateaux ; un très agréable endroit pour observer le va et vient sur le quai ainsi que le trafic des embarcations.


Une carte mais aussi les suggestions du jour présentées sur des ardoises noires.


Nous prendrons pour commencer d’excellentes huitres de la côte ouest à la pièce servies avec un vinaigre à l’échalote et des quartiers de citron.


Suivi d’une bouillabaisse « Harbour House » avec du poisson du jour, des calamars, des moules, servie avec de la ciabatta grillée, de la rouille et du pecorino. Même si pas typiquement une bouillabaisse, la soupe est excellente, le poisson très frais et le tout bien parfumé.


Un surprenant ceviche de produits de la mer avec du poisson mariné, des crevettes, des calamars et des moules. Recouverts d’un peu de jus de citron, de coriandre. Servi avec des tomates bella rosa, des poivrons grillés, des concombres et de l’oignon rouge. Pas forcément le traditionnel ceviche d’Amérique du sud et plutôt une salade de fruits de mer, mais à nouveau c’est très frais et irréprochable.


Les Calamars sautés au paprika fumé dans de l’huile d’olive avec des olives noires, des câpres, des zestes de citron, de l’ail et du piment sont excellents. Le riz au centre est selon l’autre convive absolument léger et bien assaisonné.


Pour moi la pêche de ligne avec de l’Angelfish ou poisson ange, poisson tropical sans équivalent ailleurs. Poêlé, avec quelques légumes sautés et une très fine sauce aux herbes avec un peu de crème. Une belle assiette joliment dressée.


Une bouteille de vin blanc à l’étrange nom de Secateurs. Un chenin blanc de 2016 de la famille Badenhorst avec des arômes de miel et des notes de fleurs d’oranger. Suivi d’un Paradyskloof avec des arômes de citron, citron vert, un peu de poire, de pomme verte.


Un excellent repas que celui-ci dans cette marina et un très beau lieu. Le service est impeccable, les produits de première fraicheur, les préparations soignées, les cuissons précises. Une adresse fortement recommandable.