samedi 18 janvier 2020

Restaurant Reñé, Barcelone


Un de ces classiques établissements dont on ne parle que peu souvent et qui pourtant existe depuis bien longtemps et qui de plus est emblématique car représente le modernisme que l’on apprécie à Barcelone. Une longue histoire puisque cet établissement fût fondé en 1892, lorsque la famille Reñé créèrent une confiserie et une chocolaterie. Plus tard, c’est en 1910, ce commerce devint une boulangerie. 


La pâtisserie Reñé , aussi connu comme pâtisserie et confiserie Reñé et maintenant appelé Cafe Bar Restaurant Reñé est un établissement dans la rue Consell de Cent, numéro 362-364, le quartier Eixample Dret de Barcelone. À l'heure actuelle, considéré comme un bien culturel d'intérêt local, mais cela serait une erreur que de ne pas y venir diner car l’expérience en tout cas ce soir fût très concluante si l’on apprécie la cuisine classique catalane.


Le commerce est situé au rez-de-chaussée de deux immeubles entre médianes, typiques de l'architecture de reconstitution de l'Eixample, en gardant l'image typique de ce type d'établissement du début du siècle. Sur la façade moderniste qui est un excellent exemple du style architectural du modernisme. il y a de grandes fenêtres, conservant une partie de la décoration en bois d'origine, et qui est protégée par un large auvent, une solution typique des établissements commerciaux du quartier. Ce local a d’ailleurs été classée pour conservation par la mairie de Barcelone


À l'intérieur, un restaurant de style bistrot parisien qui surprend avec un magnifique design qui préserve toute l'essence de ses origines. Le célèbre architecte d'intérieur Carlos Martinez a conçu la rénovation qui parvient à préserver le charme de l'espace d'origine avec ses grandes vitrines encadrées de bois travaillé et un intérieur élaboré combinant le bois et le marbre du bar principal avec une décoration en plâtre au plafond qui accentue cet esprit moderniste mais avec une touche moderne.




La salle à manger principale du restaurant s'étend de la rue (où les convives peuvent s'asseoir au comptoir du bar en marbre modernisé reconstruit) au plus profond du plan avec vue sur la cuisine trépidante à l'arrière. En plus de la terrasse de la rue, il y a un coin repas adjacent à l'entrée qui peut être réservé pour les groupes.



En cuisine, le chef Moisés Ibarra travaille avec les meilleurs produits de saison, frais et locaux, pour proposer une carte qui privilégie les recettes traditionnelles cuites à feu doux comme dans le passé. Des tapas sont servis dans le majestueux bar tout au long de la journée.



Le restaurant dispose également d'une armoire en verre où le poisson frais apporté directement de la vente aux enchères est affiché quotidiennement dans la zone d'entrée.




Carte sur une page avec bien entendu principalement des classiques que l’on trouve un peu ailleurs mais particulièrement bien préparés. Par exemple ces calamars frits à l’Andalouse avec une mayonnaise au citron vert déposée comme avec des petites touches. Produits frais et tendre non graisseux.


Ces anchois au vinaigre qui ne sont pas trop « cuits » par l’acidité et qui assurément n’ont pas trainés comme c’est souvent le cas ailleurs.


On se plaira de déposer les filets sur leur pain à la tomate.


Puis une boutifarra de la garrigue aux haricots blancs. Saucisse traditionnelle à rôtir et ici de qualité servie sur un lit de « mongetes », ces haricots bien appréciés localement. Haricots avec un petite huile persillée et une pointe d’ail.



Simple mais à nouveaux exemplaires, des calamars grillés à la plancha avec ail et persil. A nouveau tout est dans le produit et la technique de cuisson.


Et « le » dessert toujours classique et qui ici est vraiment mémorable, leur Torrija qui à ce jour est probablement l’une des meilleures de Barcelone car parfaitement caramélisée et croustillante, la crème vanille onctueuse et un peu de cannelle sur le dessus.


Avec ce repas une bouteille d’un vin que j’apprécie particulièrement un Montsant Acustic 2016 qui est étonnement superbement tarifé car la marge est vraiment minime. Ce qui me fait aussi penser que pour un établissement avec autant de charme, un service si au point, les prix sont vraiment très raisonnables.


Ce dimanche soir, le service fût des plus attentif et surtout très professionnel, ce qui est vraiment très agréable, le responsable de salle avenant. Il faudra donc venir ici pour une cuisine de qualité qui allie tradition et innovation en mettant l'accent sur la qualité, les produits frais et locaux. 

dimanche 12 janvier 2020

Tutu Vietnamese Cuisine, Barcelone


Certes, je n’ai jamais été très tendre avec les établissements asiatiques de Barcelone qui sont la plupart du temps bien loin de ce que devraient être ces cuisines mais sur les recommandations de je ne sais plus trop qui, nous voici parti un dimanche pour déjeuner dans un Vietnamien plutôt familial et qui a plutôt bonne réputation. Très déçu par mes précédentes expériences dans le centre, c’est cette fois-ci dans le quartier de El Clot, chez « Tutu Vietnamese ». Alors que sur internet, l’établissement est censé s’ouvrir à 12 :30 et que les réservations en ligne démarrent à 13 :00, c’est porte close avec les chaises sur les tables. Frappant sur la porte, finalement quelqu’un arrive et me dit que cela ouvrira a 13 :30…


Un intérieur plutôt sympathique comme un peu dans certaine tables Japonaise avec un long comptoir devant lequel l’on peut manger et quelques tables entre la porte d’entrée et ce bar,



J’apprécierai particulièrement cette fresque murale qui représente le Vietnam avec de très bonnes explications sur le mode de vie, les plats, les ingrédients et les particularités de chaque région. C’est joliment dessiné, instructif et très réaliste.




Ci et la quelques objets décoratifs du pays, des gravures ainsi que des aliments stockés comme dans un garde-manger. A premier abord, cela à l’air plutôt authentique et m’inspire, mais la réalité sera autre.



Une carte qui propose une sélection de classiques Vietnamiens avec bien entendu des rouleaux de printemps au poulet ou porc. On me dit qu’aujourd’hui il n’y en a pas, seulement des végétariens… Un peu étonnant alors que ce genre de mets, eh bien cela ne se prépare pas au dernier moment... C’est normalement congelé même si fait « maison » et ensuite frit à la demande. Une bien mauvaise gestion des préparations alors u encore pas l’envie de sortie la friteuse ? Vraiment étonnant. Bon nous commandons les végétariens…eh bien ils n’arriveront jamais…


Nous avons choisi les classiques rouleaux de printemps frais aux nouilles de riz, poitrine de porc, crevettes, menthe et sauce Hoisin. Bon, certes les recettes peuvent légèrement varier mais là c’est vraiment bâclé. Il y a trop de pâtes, je n’ai pas souvenir de vraiment trouver de la poitrine de porc. Ni bon, ni mauvais, et pas assez de menthe.


Pour suivre, un plat qui peut être une merveille si bien réalisée. Le Banh Xeo, crêpe croustillante réalisée à partir de farine de Tapioca, lait de coco et bière, farcie de pousse de soja, viande porc et crevette. Pas trop mal réalisée mais manque un peu d’herbes. Je veux bien admettre qu’il n’y pas de de perilla du Vietnam et mais pas de coriandre…je me demande ce qu’ils ont en stock…


Puis un Pho Bo, au bœuf donc, avec des épices, vermicelles de riz, bœuf et herbes aromatiques. Pas une ration démoniaque, une saveur plaisante mais la aussi il y a un problème. Un Pho sans ses herbes, ce n’est pas la même chose. Les pousses de bambou sont rares, il n’y a pas de basilic thaï ou vietnamien, et le comble… On ne me sert pas du citron vert mais du citron jaune qui est une hérésie pour ce plat. Sans oublier les piments verts ou rouge type bec d’oiseau qui manquent également et que j’ai du demander expressément.




Un manque de sérieux, une expérience vraiment très moyenne où l’on se dit que si l’on n’est pas capable d’avoir des rouleaux frits et des ingrédients aussi basiques que coriandre, citron vert et autres herbes…Il vaut mieux fermer le dimanche.

samedi 4 janvier 2020

Belleville, Barcelone


C’est toujours un plaisir que d’aller diner dans le quartier de Poblenou qui semble avoir un peu avoir mis la pédale douce pour l’ouverture de nouveaux établissements alors que c’est l’un des lieux le plus agréable en ville. Mais heureusement que « ces français » ont eu la bonne idée que d’ouvrir il y a quelque mois de cela un établissement avec beaucoup de charme. Et ne pensez-pas trouver une table française comme l’on pourrait le croire mais plutôt une cuisine réalisée avec de très bons produits locaux et avec des techniques françaises, ce qui n’est sensiblement pas la même chose. Sans tomber dans aucun chauvinisme, il est vrai que souvent certains chefs locaux manquent un peu de savoir-faire et on se réjouira de découvrir ou redécouvrir certaines assiettes avec d’autres manière de les préparer et les assaisonner.


Un espace bien pensé, où l’on peut sans problème venir entre amis car il y a de grandes tables ou alors simplement en couple. Hauts plafonds, un côté industriel avec ces murs blancs où l’on peut encore entre-apercevoir des briques, la cuisine dans le fond mais avec un coin dressage dans le prolongement du bar. Tout a été prévu pour venir aussi bien prendre un apéritif, qu’une légère collation ou bien entendu un repas. Une salle où l’on se sent à l’aise et avec une ambiance décontractée.




Dans un coin les bouteilles du moment exposées qui clairement illustre la volonté de faire plaisir au client avec une belle collection de vins pour tous les goûts.



Une adresse ouverte en mai, avec une cuisine locale, des produits locaux et bio sans oublier une cave intéressante qui elle est aussi locale avec quelques références françaises, des vins bios et naturels. Un chef appelé Gérald qui est justement d’origine du quartier parisien de Belleville, Aline en salle, souriante et enthousiaste qui s’occupera que la clientèle soit aux petits soins. Des produits donc soigneusement sélectionnés comme par exemple le pain de chez Baluard, les fromages de Can Luc, les légumes de saison du Maresme, ce qui tout de suite donne une indication du niveau de recherche.


Une carte qui change constamment avec des plats originaux qui comme je l’écrivais n’ont ni rien de vraiment espagnols ni vraiment français, nous dirons une cuisine inspirée par la méditerranée conçues pour plaire à tout un chacun.


Par exemple ces originaux et délicieux filets de sardine, betteraves, huile au gingembre et citron. Entrée où l’on propose un simple poisson mais judicieusement associé avec le côté un peu doux et terreux de la betterave, relevés par cette huile aux zestes de ce gingembre et citron. Quelques salicornes pour accompagner. Simple en apparence, très léger, mais vraiment gourmand.


De jolies ravioles de joues de bœuf aux shitaké et cacahouètes. Pâtes et farce maison, le tout dans un parfumé bouillon de bœuf et agrémenté de ces cacahouètes broyées qui amènent une texture additionnelle.                                                             


Un onctueux riz du delta de l’Ebre, aux cèpes et lactaires délicieux. A nouveau, un riz bien sélectionné provenant d’une région de Catalogne où l’on trouve de très bons produits, une cuisson précise et un assaisonnement équilibré.


Et pour terminer, un onglet des Pyrénées avec ces champignons de saison appelés « robellon » déjà mentionnés préalablement. Joli fond de sauce, viande tendre et cuite comme on le souhaite.


Comme dessert bien entendu « maison »,  un très agréable cheesecake avec son sorbet.



Une surprenante bouteille de vin de Tenerife, un 7 Fuentes, Suertes del Marques, Valle de la Orotava. 7 Fuentes signifie 7 fontaines. Le nom fait référence aux sept sites de la vallée de la Orotava, où les raisins de cette cuvée sont originaires. C'est une excellente introduction au terroir volcanique des pentes du volcan très actif Teide. Léger et pur avec des fraises écrasées et une belle touche fumée et savoureuse.


Une belle adresse qui complète la liste des tables barcelonaises où l’on sélectionne des produits locaux de qualité bio, où la cuisine va a l’essentiel avec saveurs et gourmandises, tout cela dans un cadre très plaisant et en plus avec une équipe fort sympathique !