jeudi 14 décembre 2017

Les évènements: All Those Food Market Navidad 2017, Barcelone


Une très belle idée que ce marché de Noël autour du concept de la nourriture qui se passe probablement chaque année et cette fois-ci les 2 et 3 décembre dans le Museum Maritim de Barcelona. Un festival gastronomique et artisanal ainsi qu’un espace dédié aux familles.  Le lieu est absolument magnifique car ce musée rassemble, depuis 1929, un important ensemble de collections illustrant la culture maritime catalane et aidant à comprendre l'histoire maritime du pays. Situé dans le bâtiment des Drassanes qui sont les arsenaux royaux de style gothique et qui compte un certain nombre de halles, une qui sera occupée pour cette fête. Une entrée à 2 euros et vous voila dans la cour ou jardin qui fait face à une des entrées de l’édifice.


Cour où se trouvent un certain nombre de stands de nourriture, de boissons. Certains sont probablement des foodtrucks invités, d’autres des restaurants qui ont envie de se faire plaisir et de partager un bon moment. La plupart du temps des produits artisanaux, pas ou peu de « junk food », que des produits principalement locaux, non loin du concept Slowfood même s’il n’y a pas de relation directe avec le mouvement du même nom. Clairement l’esprit Barcelonais, c’est souvent de d’apprécier l’instant présent, de « manger bien et bon » et de ne pas se contenter d’horrible nourriture type « fast food ».  Une sacrée ambiance, de la joie et de la bonne humeur, les participants passent d’un stand à l’autre puis s’installent à l’une des tables au milieu des arbres ou prêt du plan d’eau.



Tout commence par une dégustation de ce vermut artisanal « El Bandarra », de la cave Martí Serdà qui a une longue expérience dans les vins et les alcools. Maison qui relance cet apéritif selon leur recette originale avec la particularité d’apporter à leur produit une esthétique plutôt vintage, inspirée des campagnes de marketing dans les années 50. Fabriqué avec les cépages Xarel et Macabeo, voici un breuvage préparé avec plus de 50 herbes, fleurs et épices telles que du gingembre, de la cannelle, de la vanille, de la réglisse, de l’anis, de la camomile, et j’en passe.  Vieilli en fût de chêne, celui-ci a un goût assez persistant et un bel équilibre entre douceur et amertume.





A côté, un concept plutôt amusant que celui de « Organic & Orgasmic »,  qui est un projet qui défend et promeut le vin en vrac biologique et son origine. Des vins biologiques, naturels et biodynamiques, issus de petits producteurs locaux. Un orgasme pour le palais sous la forme de vin bio ! Aujourd’hui, vente de vin chaud et même leurs fiasques.


Comme je le disais au préalable, certaines tables ont des foodtrucks comme par exemple, « Caravan Made » situé à Molins de Rei, un petit café qui propose entre autres divers burgers et frites maison mais plutôt dans un style assez sain. Aujourd’hui des sandwichs plutôt originaux avec des calamars ou des boulettes de viande à la marinière.


Mais la où c’est plutôt la surprise, c’est de retrouver Raphael Peña du réputé  « Gresca »,  comme quoi un tel événement attire également des chefs bien connus de Barcelone. Et la proposition n’est pas des moindres et définitivement ce que j’ai vu de mieux depuis des décennies dans des fêtes de ce genre.     



Une série de petits plats les uns plus tentants que les autres, réalisés au dernier moment avec évidement de l’originalité et des produits sélectionnés.  Trois propositions avec des poireaux cuits à la braise et burrata, des huitres cuites sur la braise, un sandwich au porc effilochés et légumes vinaigrés




Nous n’en resterons pas là avec « La Colcina Palpita » plutôt dans le catering et une cuisine de type fusion, influencée par divers coins du monde avec aujourd’hui du crabe mou, des tartines de fromage ou aux champignons.



Les amateurs d’assiettes asiatiques retrouveront « Grasshoper » où l’on trouve à Barcelone un certain nombre de plats de nouilles.


Une fête ne se passant pas sans musique, nous aurons droit à un DJ à l’extérieur avec un choix musical assez pertinent dans un registre soul et funk.


Les micro-brasseries ne seront pas oubliées avec l’excellente « Garage Beer Co »  qui pour l’occasion se trouve face a une maquette grandeur nature de bateau.



Dans un autre coin, de la nourriture péruvienne avec des ceviche et des cornets de patates frites.



Mais la surprise continue avec la visite de l’une des halles où se prolonge la fête avec ici de la nourriture, de l’artisanat, des produits en vente et aussi des stands pour s’alimenter.  Cette halle d’ancien chantier naval avec son haut plafond, ses piliers de pierre est absolument magnifique. On se promènera entre les divers stands et profitera de faire quelques emplettes.



Stand de produits de la mer avec aussi bien des poissons et crustacés que de l’artisanat tel que des sacs de tissus.


Avec grand bonheur, je trouve les couteaux de grande qualité de chez Pallarès d’une entreprise Catalane qui a juste un siècle. Couteaux pliants ou non, mais aussi des outils agricoles ou de jardinage. Ici le stand expose leur gamme de couteaux qui évidemment sont en vente.


Les amateurs de gateaux trouveront leur bonheur avec un cake aux carottes, des brownies, même un « red velvet », ce classique américain d'une belle couleur rouge qui sera du plus bel effet sur une table de fête. Pour une finition dans les règles de l'art, le nappage est réalisé avec du fromage à tartiner. Un cheesecake aux airelles, un gateau aux noix et café, des cookies et des caramels.


Un joli étalage de pains, certains intégral recouvert de sésame. Mais aussi des croissants, des rouleaux à la cannelle, des rouleaux à la soubressade, d’autres à la cardamome. Des biscuits au thé matcha ou au curcuma.




Si vous souhaitez consommer sur place, vous pourrez aussi trouver quelques tables et chaises.


Certains établissements extérieurs ont un second endroit comme par exemple « La Colcina Palpita » et ses huitres.


Les amateurs d’empanadas trouveront leur bonheur car la variété proposée est ici assez surprenante. Sélection de chez « Muns » avec les classiques au jambon et fromage, oignons caramélisés, olive et mozzarella, poulet et curry.


Autre micro-brasserie avec les « Barcino Brewers ».


Les stands de pâtisseries sont nombreux avec ici un choix assez large de gateaux dans un genre assez familial.


Comme nous sommes proche de Noël, nous pourrons même trouver des panettone de Miquel Saborit de « Sabors »


Des légumes bios d’un petit maraicher de Vilassar de Mar, « El Petit Bane ».


Viandes et charcuteries écologiques de « Salt del Colom », gîte rural à l’Espunyola qui élève du bétail de manière écologique mais qui aussi fabrique du chocolat ! 


Une surprenante coupole transparente de mochis aux diverses couleurs et parfums. Dessert japonais à bas de riz gluant, qui en réalité sont ici des daifuku, sorte de mochi. La pâte extérieure est faite de riz, l’intérieur est normalement rempli de pâte d’haricots rouges. Le plus étonnant étant qu’il s’agit de produits en vente en ville à la maison « Niji ». Au thé vert, au fromage blanc, au chocolat, aux fleurs de cerisiers, au tiramisu et vanille.


Pour le salé, un stand de tartines avec de la soubressade, spécialité de Majorque, saucisse de porc noir de la maison « Ferrerico » . Sorte de pâte à tartiner au goût de chorizo mais non piquante. Ici sur du pain comme le veut la tradition. Saucisse élaborée selon des méthodes traditionnelles avec des ingrédients totalement écologiques. Des céréales de leurs champs sans engrais, avec lesquels ils nourrissent leur troupeau et qui confère cet arôme si particulier de cette « sobrasada ». Dans la fabrication, le paprika typique et original des recettes traditionnelles appelé « tap de cortí ».




Et nous retrouverons Buster de la « Rooftop Smokehouse »  qui vient vendre ses paniers de noël, son fabuleux beurre fumé et qui expose ses produits. Poissons et charcuteries fumées par leurs propres soins. A noter que dès à présent, il existe un magasin où l’on peut directement acheter ces produits sans aller au restaurant.




Des huiles d’olives du  « Mas de Flandi », huiles de très grande qualité de la région d’Aragon.



Voila vraiment une superbe fête avec un choix de produits exceptionnels, des dégustations de produits comme dans peu d’endroits, des mets pleins de saveurs réalisés avec passion et tout ceci dans un lieu hors du commun. A ne manquer sous aucun prétexte…l’année prochaine…

mercredi 13 décembre 2017

Allium, Barcelone


Je ne pars pas du fait que de s’inscrire dans le conglomérat Slowfood et KM0 soit obligatoirement signe d’incontestable qualité mais jusqu’à présent, la majorité des tables avec ce label à Barcelone ont été plus que convaincantes. Une que je n’avais pas encore visité se trouve en plein quartier gothique à deux pas de la place Sant Jaume, « Allium ».  Une adresse devant laquelle tout le monde passe probablement sans y prêter la moindre attention à moins de s’y rendre expressément car vraiment dans la zone touristique. Néanmoins clairement affiché, le concept KM0 donc locavore.


L’intérieur est plutôt sobre et moderne, entre bar à tapas et restaurant, des lumières plutôt vives, le tout dans des tons blancs et structures boisées. Sur les murs quelques signes un peu cabalistiques en guise de décoration. Graffitis, symboles, étagères sur lesquelles sont exposées quelques bouteilles de vin et pas trop d’ambiance en tout cas ce soir. Le service est amical et disponible, ce qui est plutôt agréable.




Au fond, la cuisine dans le prolongement du comptoir et une petite salle privative pour moins d’une douzaine de personnes.



Ici c’est une cuisine catalane et également méditerranéenne que vous trouverez avec quelques pointes d’innovation, réalisée donc avec des produits bios, locaux et de saison. Une carte avec les incontournables tapas que sont les patatas bravas et croquettes mais aussi quelques plats moins conventionnels. Toujours est-il que ce soir nous avons envie de ces artichauts panés. En réalité frits, sous forme de grosses lamelles, avec une très fine couche de panure, ils sont excellents car non huileux et sans justement un goût d’huile.


Un surprenant plat que la morue, coing, aïoli et pois chiches. Le poisson est parfaitement dessalé et moelleux, la préparation de coing sur le dessus est gratinée et amène une touche un peu douce, le pois chiche en crème sur le côté. C’est plutôt réussi et plaisant.


Une viande avec un tendre magret de canard, sauce à l’ail noir et crème de patates douces. La sauce mène un petit côté asiatique à la viande parfaitement cuite, un goût sucré et doux proche d’un vinaigre balsamique. La patate est bien travaillée et complète bien l’assiette.


Une classique mais parfaite crème catalane, avec juste ce qu’il faut de croustillant sur le dessus et une consistance idéale entre solide et crémeuse.


Pendant le repas, une bouteille du domaine Singla Asencio 2016, petite côte du Roussillon gourmand sur le fruit noir.


Une agréable adresse qui s’applique à proposer une cuisine locale bien exécutée et soignée, dans un cadre confortable et moderne.