jeudi 16 juillet 2015

Mama Shelter, Istamboul



Prendre un dernier verre à Istamboul et plus précisément dans le quartier de Beyoğlu n’est pas compliqué au vu du nombre d’établissements sur les côtés de l’avenue Istiklal, cependant prendre un verre dans ces endroits est souvent synonyme de grosse bastringue, volume sonore à la limite du supportable pour la plupart des personnes et prix souvent exagérés. Une alternative avec les « rooftops » qui sont souvent des bars et restaurants sur les toits de certaines maisons. Parfois hôtels, parfois indépendants. Et là aussi, il y a de tout pour tout le monde et tous les goûts.

Je n’avais pas encore eu l’occasion d’aller au « Mama Shelter » qui probablement est assez connu en France car existe également entre autre à Paris, Lyon et Marseille. Un concept lié de l’association de Philippe Starck, Cyril Aouizerate, Jérémie,  Serge et Benjamin Trigano. Hôtels, restaurants et bars, des lieux atypiques avec des influences métissées.

C’est en pleine avenue Istiklal dans un « shopping center » que vous pourrez trouver sur la droite l’entrée de cet établissement, dans une rue perpendiculaire. Au fond d’un corridor, un ascenseur qui vous amènera soit à l’hôtel soit sur le toit.


On sort de l’ascenseur et arrive sur une plateforme savamment éclairée et avec des couleurs folles un peu partout.


Un long bar où l’on peut s’asseoir ou un coin où l’on peut être en groupe le long d’une table communautaire et même dîner.


Eh bien cette terrasse sur le toit est probablement l’une des plus agréables que j’ai pu voir pour plusieurs raisons.  Déjà très spacieuse et qui permet d’avoir de l’intimité si on le souhaite car les endroits pour s’asseoir sont bien espacés, les lumières douces. Très confortable car les banquettes sont souvent garnies de gros coussins. Une décoration assez « fun » et colorée. 






Un joli choix de cocktails à la carte avec ce soir un agréable « Cucumber Cooler ». Un mélange de gin, eau gazeuse type Schweppes, du concombre, du citron vert, et du sirop de sucre. Rafraichissant et plaisant.


Et un Mojito sans histoire.


Un endroit où l’on a le choix de s’isoler où alors de s’associer avec d’autres personnes et même de venir en groupe. Un « rooftop » de qualité pour quelque chose de différent et peut-être même romantique.