jeudi 2 juillet 2015

Bar Electricitat, Barcelone



Ce qui est remarquable c’est cette énorme différence entre les établissements se trouvant sur le bord de mer et ceux dans les rues de Barceloneta. Si vous ne recherchez pas forcement une terrasse et être dans la foule, une visite de l’un des établissements hautement authentiques de ce village de pécheurs est plus que recommandable. Certes on n’y ira pas pour s’éterniser mais assurément pour y manger l’une des cuisines les plus authentiques qu’il soit et parfois ce sont des moments tout simplement inoubliables  que vous pourrez y vivre comme par exemple la dernière fois à la « Cova Fumada ». 

Mais cette fois-ci le choix s’est porté sur un autre de ces incroyables établissements appelé « Bar Electricitat ». Bar effectivement mais aussi table et vente de vin à l’emporter. Cette Bodega sert généralement du Vermouth que plus ou moins tout le monde prend et qui en plus est amené en bouteille d’un litre. Chacun se servant ce qui lui fait plaisir….on paie après.


Au coin d’une rue, rien ne laisse présager ce que l’on y trouvera à l’intérieur. Un bar majestueux  et quelques rangées de tables de fer forgé et marbre où l’on s’assied en fonction des disponibilités. Dans le fond l’ensemble des tonneaux depuis lesquels le vin est tiré pour une consommation immédiate ou à l’emporter à des prix inimaginables….Moins de deux euros le litre…





Sur les piliers, les mets chaud ou froids qui sont proposés au jour le jour.


A côté du bar une petite cuisine où les plats chauds sont finalisés. C’est ici que l’on peut se régaler avec de la cuisine simple, locale et magnifiquement préparée. Certains plats viennent directement d’une vitrine frigorifiée et d’autres de derrière.



Les frigos en bois sont magnifiques et probablement n’ont jamais changés… comme d’ailleurs le reste du mobilier qui doit dater de la date de la fondation en 1908. D’ailleurs le nom de l’établissement serait lié au fait que l’emplacement fût la centrale électrique du quartier au préalable.


Et l’instant le plus incroyable c’est ce serveur qui chantonne à tue-tête malgré le bruit de la foule, qui presque avec excitation passe entre les rangées de tables, qui veut s’assurer que vous ayez correctement choisis vos plats et tout ceci en vous parlant très rapidement… On aurait presque envie de lui faire totalement confiance tellement il a l’air d’être sûr de lui…



Pour démarrer des poulpes saupoudrés de paprika sur des pommes de terre chaudes. Probablement à la galicienne, elles sont tendres comme dans peu d’endroit. Un régal….


Je ne suis pas trop amateur de grosse friture mais ici les beignets de morue sont magnifiques et digestes.


Le pain à la tomate est plutôt quelconque mais l’omelette aux fruits de mer est délicieuse, farcie avec des crevettes et des alevins d’anguille, les « angulas » qui sont ici une délicatesse.


Et pour terminer quelques anchois plutôt différents d’ailleurs car ils sont en même temps salés et vinaigrés. Servis avec de bonnes olives vertes.


Et avec ce repas, du blanc qui arrive au litre comme le vermouth et que l’on paie en fonction de sa consommation.


Un autre de ces endroits tellement authentiques où l’on a l’impression que le temps s’est arrêté et qu’il ne faut surtout pas manquer si vous souhaitez vivre un moment unique à Barceloneta.