vendredi 3 juillet 2015

Cal Boter, Barcelone



J’apprécie toujours d’aller au moins une fois dans un restaurant traditionnel catalan quand je suis a Barcelone. Pas de la cuisine touristique classique à base de divers riz mais ces plats qui méritent d’être découverts et finalement peu souvent sur les diverses cartes de restaurants. Comme en plus aujourd’hui c’est dimanche et qu’il n’est pas simple de trouver une table ouverte de qualité, cela tombe bien que « Cal Boter » soit ouvert pour le déjeuner.

Je préviens que ce genre de repas ne sera pas « pour tout le monde » car c’est une cuisine roborative et riche mais délicieuse. Ne prévoir selon expérience qu’un repas dans la journée, vous allez vite comprendre pourquoi.

« Cal Boter » est l’une des plus ancien et petit restaurant du quartier de Gracia où l’on mange une cuisine traditionnelle catalane et qui n’est peuplé exclusivement que par les locaux. Toujours bondé, cet endroit est accueillant et l’on en sortira vraiment très satisfait.

C’est donc dans une petite rue ombragée que se trouve dissimulé l’entrée de ce lieu.


On y entre par une petite porte comme dans un immeuble avant d’arriver immédiatement dans cette très jolie salle de bistrot. Une salle en longueur avec un certain nombre de tables éclairées par de jolies lampes suspendues.





Dans un coin le bar et une paroi avec une série de cartes postales accumulées sur un tableau. Le patron est présent et s’occupe de la clientèle d’un certain âge qui semble être des habitués.



A l’arrière, une autre salle à côté de la cuisine avec des murs recouverts jusque mi-hauteur de catelles de couleur jaune et dessus une série de gravures, d’affiches du passé et d’anciennes bandes dessinées. 




Des tables de bistrot en marbre, des chaises en bois, on est tout de suite bien accueilli par un personnel agréable et souriant.

Ne manquez pas d’observer les différentes personnes qui boivent dans des « porron » ou « porró » en catalan qui sont des carafes à vin en verre originaire d’Aragon et de Catalogne. Un système hybride entre un arrosoir et une bouteille, on peut soit servir depuis le haut dans un verre ou alors pencher le flacon et directement boire le vin dans la bouche. Exercice qui semble un peu périlleux pour les non habitués…


Une entrée appelée Tartelette « d’Escalivade » au foie caramélisé. L’escalivade ou escalivada est un plat typique catalan. Son nom vient du catalan "escalivar" qui signifie rôtir dans les braises. Ici des aubergines et poivrons rôtis à l’huile d’olive, qui délivrent toutes leurs saveurs ensoleillées sur lesquels se trouve une tranche de foie gras poêlée avec un caramel croustillant comme sur une crème catalane. Absolument jubilatoire…


Autre entrée avec les Aubergines grillées avec du fromage de Berguedà et de l’huile d’olive vierge. De fines tranches d’aubergines grillées au feu avec quelques poivrons rouge et ce fromage catalan ressemblant un peu a de la ricotta. Toujours aussi gourmand. 


Aujourd’hui il y avait des plats hors cartes tels que de magnifiques Croquettes de queue de taureau, bien assaisonnée et nettement plus gouteuse que celles que l’on trouve normalement à la viande.


En plat principal un autre plat plutôt très rare, de l’Estouffade de queue de taureau au goût incomparable. Simplement mijotée de longues heures dans une sauce parfumée à base de tomate. Certes ce n’est pas léger car la viande de nature est un peu grasse et gélatineuse mais les saveurs sont exceptionnelles.





Le plus bouleversant sera….le Ris d’agneau grillés avec une sauce aux cèpes. Un abat plutôt très rare à trouver, ici copieusement servi, grillés et passés au beurre. Une pure merveille pour les amateurs de ris en tout genre… et meilleurs que les ris de veau…. Tout ceci accompagné d’une délicieuse sauce aux cèpes que rarement j’ai eu l’occasion de trouver ailleurs. Vous comprendrez maintenant pourquoi un repas unique s’imposera ce jour-là…




Mais voilà gourmandise étant ce qu’elle est…un dessert que j’aime beaucoup, le fromage blanc et miel, appelé « mató ». Du fromage réalisé à partir du lait dans lequel on verse du jus de citron ou de la présure. C’est un dessert simple qui se prépare avec un morceau de « mató » accompagné par du miel. C'est l'un des plats emblématiques de Catalogne.  


Et évidement une magnifique crème catalane, un modèle du genre.


Un vin de Montsant, l’Heravi en 2014 qui ne me laissera pas de grands souvenirs.


Voilà un repas vraiment authentique, plein de saveurs, gourmand et que l’on appréciera sans aucune retenue lorsque l’on apprécie les mets simples mais préparés avec une maitrise totale. A vivre au moins une fois lors d’un passage dans cette ville.