vendredi 7 octobre 2016

La Casita Tapas and Wine Bar, Todos Santos



Il y a deux ans de cela j’avais déjà eu l’idée de venir à « La Casita » mais l’établissement était fermé en raison de rénovations liées à l’ouragan Odile. Un lieu réputé pour ses tapas ou plutôt ses petites assiettes à partager car le mot « tapas » est souvent mal utilisé et annoncé plus pour catégoriser un établissement qu’autre chose. Egalement un lieu où l’on peut trouver une sélection de vins ainsi qu’une agréable ambiance. Aujourd’hui le lieu a changé et se trouve dans la rue la plus passante du village, non loin d’ailleurs de « l’hôtel California ». Une maison traditionnelle blanche de Basse-Californie avec une façade plutôt accueillante.


On peut soit entre dans cette maison soit passer par l’extérieur afin d’aller directement dans la cour où se trouve une très grande terrasse le long de la cuisine extérieure.


L’intérieur est joliment décoré avec des meubles comme dans une maison privée et un ensemble de peintures d’artistes locaux mais peu fréquenté car ce soir comme probablement d’autres soirs, un groupe jour dehors sur une petite scène.



Avant d’arriver sur cette terrasse, un coin sushi pour les amateurs. Quand un phénomène de mode comme celui-ci existe, à savoir « proposer du soi-disant japonais », on ne peut que douter du résultat et ne présente ici selon moi que peu d’intérêt.



La terrasse à l’arrière est vraiment superbe, des tables bien espacées, une structure qui abrite du soleil avec des toiles blanches et des ampoules un peu partout conférant au lieu un charme tout particulier.



Sur le côté le bar et la cuisine ouverte sur la terrasse avec le chef Sergio aux fourneaux.




Ce soir un agréable groupe du coin joue une musique type jazz fusion et de plutôt très bon niveau.



La carte est très variée avec une section de soi-disant sushis mais surtout une sympathique liste de plats plus mexicains ou internationaux. Des salades, des viandes, des pâtes mais aussi des poissons et autres crustacés. Egalement les plats du jour affichés sur une ardoise murale.


Avant de passer commande, nous voici offert du pain avec un pesto assez plaisant. Il semblerait que l’on fasse pousser dans la région du basilic.


Finalement nous opterons pour un « sashimi » de thon ahi qui est du thon jaune mais qui s’avéra être plus une interprétation du plat japonais. En réalité quelque chose entre un ceviche, un carpaccio de poisson, avec des ingrédients mexicains comme le piment jalapeno mais aussi un peu de citron, sauce soja et sésame. C’est très bon, le poisson est de première fraicheur, parfait pour une entrée en matière.


L’Ahi poêlé et servi avec une sauce à base de papaye, gingembre et haricots noirs. Même type d’approche et de présentation que l’entrée. Le poisson est parfaitement cuit, l’accompagnement un peu doux de la papaye à propos, quelques légumes en julienne en complément. C’est bien cuisiné et sympathiquement présenté


Le Wahoo grillé avec une sauce à l’abricot est lui aussi parfaitement saisi, la sauce tout aussi douceâtre mais sans être non plus trop sucrée. Poelées de légumes, purée de pomme de terre écrasée à la main. C’est encore très bien préparé et permet de découvrir un poisson local.


Pour terminer, un key lime pie un peu trop compacte et sucré.


Une bouteille de vin blanc mexicain Monte Xanic, un sauvignon blanc de Basse Californie plaisant mais non mémorable.


Et tout en écoutant la musique, quelques margaritas bien plaisantes.
 



Un lieu où l’on trouvera une ambiance festive, de la musique de qualité, un environnement très plaisant, une terrasse des plus agréable et une cuisine réalisée avec des produits frais, des cuissons précises. Rien de grandement mexicain, plutôt un mélange d’un peu partout mais le résultat est plutôt assez réussi.