mardi 10 décembre 2013

Ton Ma Yom, Ao Nang



C’est en discutant avec des locaux que nous nous sommes décidés d’aller dîner chez Ton Ma Yom. Selon certains la seconde meilleure table de la province de Krabi et spécifiquement Ao Nang. Impossible de trouver si l’on ne vous indique pas l’emplacement. 

En remontant l’avenue principale de Ao Nang, après avoir passé la mosquée vous verrez sur la droite un magasin 7-11 (seven-eleven). Prendre la ruelle juste à droite sur une centaine de mètres et tournez à gauche. Au fond de la rue une toute petite maison avec une petite terrasse. On dirait avant tout une maison privée qui se serait convertie en restaurant ou je devrais plutôt dire table locale…


Toujours très souriantes, une des petites serveuses nous propose la dernière table de libre avec sa toile plastifiée. Endroit simple mais qui inspire plus que confiance. Normalement fréquenté majoritairement par des Thaïlandais mais ce soir quelques touristes on prit d’assaut l’endroit. 


Au fond d’une pièce qui ressemble plus à une partie privative, la cuisine ou il me semble avoir entre-aperçu quelques dames.

.
La carte est plutôt grande avec un choix de plats thaïlandais mais aussi quelques références à mon avis totalement inutiles de type européennes (pas besoin de venir ici pour manger un steak avec des frites… Il y a plein d’autres endroits dans la rue principale).

Comme le choix est donc vaste nous prendrons une jolie sélection de plats.

Tout d’abord des cakes de fruits de mer frits qui sont parfaits. La chaire est tendre, un bon goût de poisson, croustillants. Comme on rêve des les trouver et finalement pas aussi fréquemment.


Des crevettes géantes frites avec une sauce épicées aux herbes thaïlandaises. Bien cuites et assaisonnées avec des cacahouètes, du kaffir, de la sauce pimentée douce, des échalotes. Ces crevettes sont vraiment délicieuses.



Des nouilles sautées à la sauce soja et fruits de mer. Je ne suis que rarement séduit par les nouilles à part le Pad Thaï car souvent celles-ci sont beaucoup trop grasses. Evidemment comme elles collent, le cuisinier ne se prive pas d’abuser d’huile ce qui fut le cas ici. Bonnes, bien assaisonnées avec de bons fruits de mer.


Le Tom Yum Koong, la plus célèbre des soupes thaï avec des crevettes et herbes est ici un modèle du genre avec ses parfums de kaffir et galanga. A nouveau un plat commun mais parfaitement réalisé.


La salade épicée de bœuf haché Thaï est parfaite avec le riz broyé et grillé. Ce qui fait souvent la différence c’est principalement assaisonnement  avec le dosage qui doit être minutieux entre le sucre, la sauce de poisson, le vinaigre, l’ail et le piment.


Pour finir un poulet dans une sauce cacahouète et piment que l’on ne trouve pas sur toutes les cartes. A nouveau c’est très bien cuisiné et ne ressemble pas à certains plats indonésiens. Un très bon plat.


Cette adresse n’a évidement aucun décor mais je comprends parfaitement pourquoi on y vient et revient car l’on y mange une parfaite cuisine thaïlandaise ménagère exécutée parfaitement et de plus à d’incroyables prix. Une des plus belles adresses de Ao Nang.