lundi 23 décembre 2013

Taqueria Los Coyotes, San Francisco



Mission District restera toujours un quartier assez particulier à San Francisco. Des lieux un peu défraichis, mélange de cultures avec des restaurants branchés et des lieux peu recommandables. Une communauté latino-américaines avec des artistes, des étudiants mais aussi un certain nombre de sans logements qui se partagent le quartier.
C’est ici que m’amène ma famille pour prendre un lunch dans une taqueria dans la 16th ¸la Taqueria Los Coyotes. Un de ces incroyables endroits où l’on fait une immersion totale au Mexique pour une heure alors que nous sommes en Californie. Ici, burritos, tacos et nachos sont les « hits » de la maison.


Impossible de manquer cette devanture complètement tape à l’œil et une fois à l’intérieur vous serez tout de suite impressionné par le côté plutôt kitsch de l’ensemble. 



Une grande salle avec des références mexicaines un peu partout ; drapeau, bondieuseries, azulejos, publicités pour des bières du pays.



Un côté plutôt cafétéria où il ne faut pas être trop focalisé sur le côté un peu laisser aller car les tables ne sont pas toujours desservies. Cela sera un peu selon le bon vouloir du personnel qu’il viendra avec un chariot pour débarrasser en lots les repas des précédents clients.

La cuisine sur la gauche est surplombée par une gigantesque carte un peu comme dans un fast-food.


L’ensemble tès coloré confère à l’endroit finalement un certain charme.

Les piles de tortillas sur un comptoir, les grillades sur une plaque, les cuisiniers entourés des tous les ingrédients nécessaires préparent en séquence les paniers ou assiettes de la clientèle. Cette cuisine est plutôt impressionnante et à première vue le débit de nourriture plutôt conséquent au vu des quantités que l’on peut observer.



Bacs de fromage, salade, pico de gallo, piments, citrons verts et autres ingrédients de cette cuisine mexicaine simple. Je dis simple car les burritos et tacos sont des mets de tous les jours au Mexique.


Toujours derrière le comptoir, un frigo bien garni en boissons où je vous recommande de choisir l’une des ces bières mexicaines légères et désaltérantes. Corona mais aussi Pacifico et autres Sol.


On fait la queue pour passer sa commande, paie à la caisse et lorsque c’est prêt, l’un des serveurs appellera votre numéro inscrit sur le ticket et vous apportera le tout à votre table.

N’oubliez pas non plus de prendre des paniers de nachos avec plusieurs couleurs différentes et de vous servir dans des petits raviers les différentes sauces qui accompagneront votre repas. 


Pour commencer le pico de gallo, une sauce fraiche, un mélange de tomates coupées en dés, d'oignons et de piments Jalapeños. 


Des sauces aux piments rouges ou verts.



Un tacos au poulet pour l’un des convives. Ne soyez pas effrayé par la taille des assiettes, c’est tout simplement pantagruélique et pas toujours très esthétique dans l’assiette mais en tout cas c’est de toute première fraicheur. Le tacos est out bêtement une tortilla chaude et souple, encore ouverte. Ici recouverte de chedar, de guacamole, de crème aigre avec des oignons et du citron vert.


Les burritos arrivent entourés de papier aluminium et sont énormes… Un burrito..La tortilla chauffe, une bonne poignée de riz à la coriandre et au citron, puis la viande de poulet ( vous pouvez choisir votre viande dans les autres burritos évidemment ), ensuite des haricots noirs, des tomates à la sauce salsa, de la sauce blanche un peu crémeuse, de la salade et du fromage… C’est donc rempli d’un mélange de tous les éléments de base, ce n’est pas très léger ni très fin mais cela a un côté plutôt rassurant pour les gros mangeurs mais ce n’est vraiment pas facile a manger. Le burrito est juste énorme au niveau de la taille et puissant au niveau du goût, il vaut le prendre au mieux dans les mains afin de bien le manger, mais si vous êtes un petit joueur vous avez aussi le combo fourchette/couteau moins sympa c’est sûr.



Le guacamole est une pure merveille, préparé à la minute avec des avocats absolument délicieux, que l’on ne trouve que par ici.


Certes Los Coyotes ce n’est pas de la finesse culinaire mais un de ces délicieux moments ethniques de San Francisco qu’il faut au moins une fois vivre.