vendredi 20 décembre 2013

Caravan Exmouth Market, Londres



Ce qui est remarquable à Londres c’est de découvrir ces petits quartiers un peu en dehors du centre où l’on se croirait dans presqu’une autre ville. Exmouth Market est ce que je pourrais qualifier de village londonien ; non loin de Islington et de « la city ». On se rend la bas pour plusieurs raisons, la première étant l’ambiance car l’on y trouve un certain nombre d’ateliers de design, des magasins de mode, des boutiques branchées et surtout un nombre impressionnant de bars, cafés et restaurant. Certains étant vraiment très intéressants comme Moro.

Situé donc la rue appelée Exmouth Market, Caravan Exmouth est en même temps un restaurant, un bar et un endroit où l’on torréfie le café. Impossible de rater l’établissement qui se situe au numéro 11 et qui se trouve sur le coin avec une vue direct sur la dite rue.


Voici typiquement le genre d’endroit que j’apprécie un peu partout dans le monde. Un lieu où l’ambiance est plutôt informelle, hautement animée et bon-enfant. On entre dans une salle très fréquentée car les britanniques adorent à juste titre de boire quelque verres après le travail et éventuellement continuer avec un repas par la suite. Quelque chose en tout cas de moins caractéristique en Europe, en tout cas « dans mon coin »…


Un accueil très souriant par l’une des jeunes femmes tenant l’établissement qui me suggère de prendre un verre avant de passer à table. Quelle bonne idée...  J’aime beaucoup le design du bar du Caravan avec ces bouteilles de vin rangées à la verticale sur la paroi faisant face au comptoir et surtout le jeu de lumières. Je ne sais pas pourquoi mais ces établissements londoniens ont toujours de la superbe lustrerie.


Ce qui me plait également c’est cette musique certes un peu forte mais qui sied parfaitement  à l’endroit. Une soul funk des années 70 comme l’on entend plus vraiment. Fatback Band, Kool and the gang, Isley Brothers et j’en passe…


Petit à petit l’établissement se remplit et l’ambiance monte d’un ton. C’est un endroit festif, on semble tous se connaitre…vraiment un endroit très sympathique.

C’est parti pour une bière, une Hells Lager de la brasserie  de Camdown Town. Une bière de type germanique avec de belles saveurs de malt et houblon. Un petit côté citronné très plaisant. Je dis germanique car les lager ne sont pas généralement des bières très britanniques qui préfèrent les IPA et les bitter.

Quelques instants plus tard je suis installé a l’une de ces tables de bistrot avec une vue plongeante sur la salle et le bar. Une table bien située ou m’est apportée la carte.

 


Ici le chef est un Nouveau-Zélandais au nom de Miles Kirby plutôt connu pour ses réalisations de type fusion. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle cet établissement s’appelle Caravan, illustration de ce voyage culinaire en mélangeant les styles. Je dois admettre que je ne suis pas un grand amateur de ce type de cuisine où souvent l’on empile des ingrédients sans aucune raison ou histoire. Les résultants étant souvent décevants.

Mais il faut avouer que la carte est plutôt étonnante avec ces ingrédients qui vont dans tous les sens. Des petits plats, des grands plats ; le concept du partage semble être recommandé mais on peut également considérer les petits plats comme étant des entrées.  Des références népalaises, indiennes, galloises, espagnoles, asiatiques, scandinaves. Il y en a pour tous les goûts.

Des plats  qui parfois semblent être un peu irrévérencieux mais le concept reste séduisant. Un des serveurs m’amène pour amuse-bouche une crème de navets bien onctueuse qui est une sympathique entrée en matière.


Dans les « specials » ce soir je sélectionne la pomme de terre en croute, boudin, œuf poché et purée de petits pois. Arrive une assiette plutôt colorée avec une grosse croquette de pommes de terre. A l’intérieur j’y trouve du boudin noir et sur le dessus une sorte de chutney de tomate légèrement sucré et vinaigré.  Un œuf poché sur le côté comme dans l’énoncé et une purée de pois verts grossièrement hachée.  Voici typiquement un plat qui se base sur des recettes traditionnelles anglaises mais qui apporte une touche peut-être indienne. C’est plutôt bon et je trouve qu’il y a quelque chose de ludique dans le plat.


 Je poursuis avec avec une tranche d’agneau du pays de Galles, topinambours, sauce à la menthe du Yorkshire. J’ai à prime abord pensé choisir un plat plutôt traditionnel mais je me suis retrouvé avec quelque chose de sensiblement différent. Une belle tranche de gigot bien grillée sur laquelle je trouve quatre topinambours poêlés comme féculent, des épinards et dessous cette sauce qui m’a fait plus penser à une raita qu’autre chose. Également deux cuillères d’une salade de concombres découpés en petits cubes mais plutôt douce.  Certes agneau, yoghourt, concombre cela marche… mais cela ne m’impressionne pas plus. Bon mais pas renversant. 


En dessert une Pannacotta a la vanille, compote de canneberges, biscuits au gingembre. Je choisis ce dessert car il y a un petit côté Noël. C’est joli mais cela manque un peu de finesse malgré tout. Un dessert solide, hivernal, rassurant…


Tout est assez aventureux dans cette cuisine ; fondamentalement c’est assez plaisant mais pas bouleversant non plus. Caravan Exmouth est avant tout un lieu propice pour se donner rendez-vous entre amis, passer une formidable soirée dans une superbe ambiance et continuer en mangeant quelques plats sans trop se focaliser sur le niveau de sophistication des mets.