vendredi 27 décembre 2013

Sea Chest Restaurant & Oyster Bar, Cambria



Cambria est une belle station balnéaire le long de la route 1 allant sur Los Angeles. C’est sur Moonstone Beach Drive que se trouve un certain nombre de superbes petits hôtels et restaurants face à l’océan. De belles vagues, du sable…le fond de l’air est iodé.

Sea Chest Restaurant & Oyster Bar est vraiment le type de restaurant que j’adore. Un peu informel, on s’y sent immédiatement bien accueilli dans une magnifique ambiance. Une maison en bois dans les tons bleu-gris  qui donne sur cette plage et qui depuis l’extérieure donne vraiment l’envie de venir y diner. Jolis éclairages, belle structure architecturale et joli petit jardin bien entretenu  dans le style de la région avec des plantes grasses.



On a finalement plus l’impression de se trouver dans une auberge que dans un restaurant et l’on pourrait un peu comparer le lieu à certains endroits comme Boston ou même Key West. Ici pas de réservation, donc premier arrivé premier servi… Évidement si vous arrivez vers 19 :30 comme ce qui fut le cas pour nous, vous risquez d’attendre une heure ou même plus mais vous comprendrez que ce n’est pas un problème.


L’intérieur est vraiment charmant avec ces structures à plusieurs niveaux en bois. On est vraiment au bord de l’océan car c’est un vrai décor maritime mais qui à la limite pourrait aussi faire penser étonnement à un chalet. Petites tables avec des nappes blanches, lumières douces, indirectes, certaines réalisées avec des bourriches d’huitres.




Dans une partie de cette maison se trouve un délicieux bar où l’on peut patienter en par example prenant une bouteille de vin et en lisant la presse locale ou les brochures touristiques.  Observer les locaux entrain d’attendre est également un moment privilégiée et l’on se mettrait presque à envier ce type de vie complètement décontracté au bord de l’eau où le soir les gens se réunissent en mangeant quelques produits de la mer… 



Je me dirige vers le bar et demande conseil à la jeune fille pour un vin local. Elle me fera aimablement goûter deux d’entre eux et mon choix s’effectuera avec un Tangent 2012, Pinot Gris du vignoble Paragon de l’Edna Valley. Un vin de la région de San Luis Obispo à quelques kilomètres de Cambria. Un vin avec une belle minéralité, rafraichissant avec des arômes de pêche.


Dans ce petit « salon d’attente », un très beau meuble frigorifique en bois réhabilité pour stocker des bouteilles et un petit bar où l’on vient passer commande.



Dans cette auberge il y a également ce que l’on appelle « l’oyster bar », c’est-à-dire un autre comptoir autour duquel l’on peut manger et observer cuisiniers et écaillers. Au plafond un peu partout des cartes de visites comme décoration.



 
La pêche du jour est affichée avec des poissons de la côte est mais aussi des prises locales.


La carte est très traditionnelle et il ne faut pas s’attendre à une cuisine créative mais du moment que les produits sont frais et bien cuisinés, cela sera le principal.

Comme nous avions remarqué que les arrivages du jour des huitres de la Morro Bay, nous nous sommes dit qu’il serait intéressant de tester cette production locale. Ces huitres qui sont élevées dans des eaux pures et une structure d’origine volcanique nous ont réellement convaincu. De taille intermédiaire, charnues, assez douces et avec un goût de noisettes. N’appréciant pas le « style à l’américaine » qui consiste à ajouter soit une préparation à base de ketchup ou de raifort frais râpé, nous les avons simplement consommées avec une goute de citron. Ca..c’était « pour l’apéro »…


En entrées, nous choisirons de « l’oyster bar », « Les steamers », ou palourdes à la vapeur dans un bouillon de vin blanc, ail et herbes. Une belle casserole de coquillages avec au milieu un bol de beurre si l’envie vous dit de rendre le tout un peu plus gras… Une belle ration de palourdes tout à fait satisfaisante.


Pour moi, « Le diable sur le dos du cheval ». Ne demandez pas pourquoi ce nom mais il s’agit d’huitres du pacifique sautées dans du vin et de l’ail avec du bacon et servie sur une tranche de pain grillée. C’est bon mais vraiment gras. Le pain a du être poêlé dans du beurre et de l’ail et sur le dessus l’huitre et le bacon. Gustativement c’est plaisant mais je ne suis pas un adepte de ces plats trop gras. C’est souvent un peu le cas dans beaucoup d’établissements traditionnels.


Le plat principal est toujours accompagné s’une salade ou d’une soupe. Je choisis donc un bol de « Clam chowder » qui est délicieux. Il faut savoir que le le Chowder est à l'origine un plat rustique préparé par les hommes pour les hommes sur les bateaux. Un potage a base de pommes de terre, cèleri, crème, palourdes, oignon et autres ingrédients. Ce ne sont pas les recettes qui manquent sur la toile !


Pour l’autre convive une très fraiche salade du jardin avec une belle diversité de feuilles, carottes, betteraves, croutons et tomates cerise.


En plat principal il y aura un des poissons du jour ; la « Local Petrale Sole ». Comme le nom l’indique il s’agit d’une sole mais qui ne vit que dans les eaux de l’océan Pacifique. Poêlée, simplement accompagnée de pommes de terre à la peau rouge tranchées, de quelques légumes comme des haricots verts et carotte, un quartier de citron et d’une sauce type tartare. Le produit est délicieusement frais ; c’est parfaitement réalisé.  

     
Je prendrai le Gina’s Cioppino, ragoût de poissons et crustacés dans une sauce épicée.

Il s’agit d’un plat de San Francisco, considéré comme italo-américain, une combinaison de soupe et de ragout de poisson. Le Cioppino traditionnellement est réalisé avec la pêche du jour, et souvent comprend du poisson, du crabe Dungeness, des clams, des crevettes, des coquilles Saint-Jacques, des calamars et des moules. Cet assortiment est ensuite cuisiné dans une sauce de tomates fraiches avec un peu de vin et servi avec de la baguette aillée. Finalement un plat assez proche de la bouillabaisse. Le Cioppino fut créé par les pécheurs portugais et italiens qui s’installèrent à North Beach, la plupart provenant de Gênes. Le plat servi était presque aligné avec cette précédente description. De très bons produits de la mer, un bouillon parfumé et légèrement corsé, parfait !


Voila un repas que je qualifierai de classique dans un endroit plein de charme avec une belle cuisine américaine et des produits de toute première fraicheur. Une très belle soirée !