samedi 14 décembre 2013

The Massaman Restaurant & Bar, Ao Nang



Je devais bien venir une fois dîner au Massaman qui est un peu la référence dans le centre de Ao Nang. Réputé pour une qualité constante, des prix bas et la simplicité, rapidité du service. Lieu de rencontre également des plongeurs, c’est presque devenu un QG.

Situé dans la rue montante, ce n’est pas trop difficile de trouver l’endroit puisque le nom est clairement affiché en grand sur la terrasse. 


Pas franchement un lieu romantique et plutôt bruyant car la vue est sur la rue très passante. C’est le genre de lieu que j’appellerais une « thaïteria »… (Cafétéria thaï). Pas d’âme…on y mange..et l’on repart.




La carte ne propose pas grand-chose de différent de la plupart des restaurants ce qui n’est pas un problème en soit puisque cela sera la manière de cuisiner qui fera évidement la différence. Néanmoins j’ai pu identifier deux plats que je n’avais jamais vus ailleurs.

La salade thaï épicée aux crevettes est plutôt bonne avec de l’oignon, des feuilles de cèleri, tomates et surtout ces crevettes qui sont cuites comme il se doit. La plupart du temps les crevettes dans toutes salades sont semblables à du papier maché, ici encore tièdes et moelleuses.


Un Pad thaï au poulet qui est l’un des plats les plus classiques que l’on puisse trouver mais qui est souvent très quelconque. A nouveau je suis séduit par tant de justesse dans l’assaisonnement. Les nouilles sautées avec la volaille et sur le côté, pousse de soja, citron vert et cacahouètes broyées. Un modèle du genre.


Des crevettes sautées aux légumes et champignons. A nouveau les crevettes sont délicieuses car fraiches et cuites à la perfection. A noter que jusqu’à présent les sauces sont légères et non graisseuses.


J’étais initialement un peu sceptique avec le plat suivant ; des asperges sautées à la sauce d’huitre avec du bœuf. Initialement je pensais qu’il s’agissait d’asperges de boite mais en discutant avec notre serveuse, elle me confirme qu’elles sont fraiches. J’ignorais que l’on trouvait des asperges en thaïlande mais ce plus fut vraiment très bien réalisé. Des asperges vertes coupées en tronçons, des lamelles de bœuf dans la sauce d’huitres et quelques brisures de cacahouètes. 


L’autre découverte sur la carte, le barracuda à l’ail et au poivre. Je vois fréquemment ce type de poissons sous l’eau mais le trouve quasiment jamais sur les cartes de restaurants. Un poisson qui peut parfois mesurer jusqu’à deux mètres avec une mâchoire inférieure plutôt longue. Il nage en groupe et on le cuisine plutôt longtemps. Sa chair est vraiment délicieuse. Ici sauté dans une sauce avec du poivre vert frais.


Je comprends évidement pourquoi l’on se presse ici car dans une rue ou les restaurants sont alignés proposant souvent des plats médiocres, The Massaman est indéniablement une valeur sure et à des prix vraiment bas. Nous y avons très bien mangé une cuisine classique avec de bons produits. Maintenant on oubliera le décor et l’ambiance.