dimanche 8 décembre 2013

Bussaba Thai Restaurant, Ao Nang



Ao Nang est évidement le centre des activités et nombreuses sont les tables de tout genre. Nous ne somme pas en Thaïlande pour manger des pizzas ou spaghettis donc notre choix se portera sur un repas Thaïlandais et ce soir nous nous sommes décidés d’aller au Bussaba Thai Restaurant. 

Ce lieu ne se trouve pas sur la rue principale mais en retrait dans une une parallèle qui est elle aussi peuplée de resorts et restaurants mais sans le côté tape à l’œil. Première recommandation venez plutôt après 20 :30 car ici pour des raisons qui me sont inconnues « cela mange plutôt tôt » comme les nordiques. Probablement que l’on s’est adapté à la vague touristique mais cela ne vous empêchera pas de dîner jusque 22 :00. Ce soir il semble que le « gros » des repas a été servi ce qui nous laisse le loisir de manger tranquillement et de ne pas devoir faire la queue, ce qui semblerait être parfois le cas ici.


Une salle de restaurant plutôt joliment décorée avec des murs couleur vert pomme, des lumières plutôt « ambiance » et des tables agréablement dressées. Dans certains endroit des objets thaïlandais vous rappelant que vous êtes en Thaïlande malgré que l’ensemble à un côté plus international.




Un service attentif qui nous amène la carte quelques minutes après. Une carte avec des références thaïlandaises mais aussi des plats internationaux tels qu’italiens avec pâtes et riz.


En entrée nous prenons des « nids de la mer », raviolis de crevettes à la thaï. Surprise, ce ne sont pas des raviolis comme nous croyions mais des crevettes entourées de cheveux d’ange passés à la friture. Les crevettes sont fraiches, le croustillant des vermicelles sont amusants ; dommage pour cette touche de mayonnaise sur le dessus mais heureusement il y a une sauce pimentée sucrée comme on a l’habitude de trouver en bouteille, préparées d’avance. Clairement, ce n’est pas une préparation maison.



Les Satay de poulet avec une sauce cacahouètes sont plutôt tendres mais dommage qu’il y ait si peu de sauce aux cacahouètes. Celle-ci d’ailleurs manque un peu de goût. A coté quelques petits légumes au vinaigre. Le tout manque un peu d’épices. A priori on essaie malheureusement d’épargner le touriste du piment… Pas que nous sommes à la recherche de sensations extrêmes, mais cela reste un peu fade.


Une salade de canard à la citronnelle, piment, oignons, riz rôti et feuilles de menthe qui se trouve dans deux feuilles de chou. Le canard est trop cuit et est à la limite du caoutchouteux. A nouveau la sauce n’est pas très relevée et c’est un peu coupé grossièrement.


Le  vivaneau en curry est joliment présenté mais le fond de sauce est trop gras, cela sent trop la tomate, le curry rouge est presque timide. Visiblement c’est de la cuisine thaïlandaise pour touristes. Il n’y a pas de vraies saveurs thaïes ici. Qu’on se le dise.


Le bœuf frit à l’ail et sauce au poivre est également un peu gras et fade.

 
Le riz frit aux légumes ne casse pas trois briques.


L’environnement est plaisant, le service est agréable, on fait un effort de présentation dans les plats avec des sculptures de légumes mais cela s’arrête-la. Ceux qui connaissent la cuisine thaïlandaise et qui l’apprécie ricaneront, les autres trouveront cela fantastique car « c’est adapté aux goûts des touristes ». 

Pas un mauvais repas mais pas non plus le genre d’endroit que nous affectionnons particulièrement.