dimanche 1 décembre 2013

The Local by Oam Thong Thai Cuisine, Bangkok



Un peu à l’écart de Sukhumvit voici The Local ou plutôt The Local by Oam Thong Thai Cuisine, une table reconnue pour la qualité de sa cuisine traditionnelle thaïe authentique dans une petite maison en retrait de ce quartier assez animé. Non pas l’une de ces grandes tables d’hotels 5* mais un lieu fréquenté par les fins gourmets de la ville.


Une jolie petite maison traditionnelle où l’accueil est souriant « comme il se doit »… Une petite terrasse sur la droite mais c’est à l’intérieure que l’on nous amène. Et c’est un peu la surprise car on a un peu l’impression de se trouver dans un musée car chaque pièce est décorée de beaux objets traditionnels. 



Jarres et pots, paniers, chapeaux de bambous et gravures présentés dans les quelques premières pièces que nous traversons. 



Observez d’ailleurs cette étonnante photo du King Elvis à côté du roi Bhumibol et les autres anciens portraits sur une des commodes.




Quelques vitrines avec d’anciens instruments ou de la vaisselle avant d’arriver dans un patio avec un joli bar. Une pièce d’eau, quelques tables… et nous continuons notre périple. 




Second bâtiment où nous montons au premier et finalement arrivons à destination. Malheureusement la salle à manger détonne par rapport à ce que nous avons vu précédemment. C’est plutôt très banal et sans âme, à la limite d’une cantine avec des tables sommairement dressées alors que nous avions vus au préalable de jolis salons privatisés dans le même ton que ce côté un peu musée. Une légère déception en ce qui concerne donc l’ambiance.


La carte qui nous est présentée par les charmantes serveuses est plutôt très intéressante et riche en plats originaux. Quelques lectures et nous voila décidés.

Comme boisson il y aura un thé glacé au citron Kaffir. Un mélange de thé glacé thaï, de jus d’ananas frais, de de feuilles de citron Kaffir (ou Kéfir), de citronnelle, de jus de citron et du sirop de fleurs de sureau. Une boisson plutôt assez originale avec de la glace pilée qui fut très agréable comme entrée en matière.


Il y aura un magnifique assortiment d’entrées traditionnelles de cinq provinces de Thaïlande qui arrivera sur un plateau avec une feuille de bananier.  


Des nouilles du nord dans un curry avec une parfaite consistance avec quelques morceaux de volaille également. Je parle de la consistance de la sauce car rares sont celles qui soient comme celle-ci ; ni trop liquide, ni trop compacte. Un modèle du genre dans les currys rouges.


De la noix de coco rôtie avec du citron vert et de l’échalote dans une feuille de lotus. On prend cela en bouche d’une seule bouchée. C’est une explosion en bouche avec toutes ces saveurs oscillant entre le sucré et le citronné.


Les crevettes marinées dans une salade de citronnelle, avec du lait de coco et des oignons frit est délicieuse.



Du poulet frit enveloppé dans des feuilles de Pandan est aussi très parfumé et tendre.



Un cracker de riz soufflé avec une préparation thaï sur le dessus difficile à en identifier les composantes mais très bonne.


Chaque plat a des saveurs bien distinctes, c’est indéniablement une très belle sélection d’entrées très bien réalisées.

Je prends une salade car quand bien préparées, les salades ont un équilibre gustatif entre sucré-salé, épicé. Ici une salade de citronnelle avec des feuilles de betel qui est vraiment exceptionnelle. Il s’agit d’une salade du sud de la Thaïlande avec de la citronnelle très finement tranchée, du piment, des échalotes, des cacahouètes, de la noix de coco rôtie, des petits poissons frits croustillants. 


On prend une feuille de bétel, cette plante grimpante qui a des vertus médicinales que l’on farci et roule de salade. C’est d’une très grande fraicheur et la citronnelle est d’une remarquable tendresse. On prend une feuille de bétel que l’on remplit de la préparation.


Le curry de poisson jaune au lait de coco et feuilles d’oranger. Un des plats phares de l’établissement avec le poisson qui est dans une fabuleuse sauce parfaitement équilibrée en saveur et dont la consistance est aussi idéale, probablement réalisé avec du poisson de rivière et ces feuilles qui sont plutôt rares à trouver selon le serveur. 


Le plat est accompagné d’un ensemble d’herbes fraiches que l’on utilise comme bon vouloir. On y retrouvera entre autre de l’aneth, de la menthe et du concombre.

 
Un bœuf aux herbes thaïs et pâte de crevette appelé « Gang Lun Juan ». Un plat originellement inspiré d’une ancienne recette royale du temps de Momluang Neung Ninrat un cuisinier au temps du règne de Rama V. La signification du nom de ce plat étant  liée à la fascination qu’ont les gens en goûtant les saveurs de ce plat réalisé vec les herbes aromatiques fraiches, l’ail et le bœuf tendre découpé en fines lamelles.


Des légumes sautés aux œufs ; des feuilles très odoriférantes dans une sauce aigre-douce et épicée dans lesquelles des morceaux d’œufs sont incorporés ainsi qu’une belle quantité d’ail.


Et pour terminer le repas la classique mangue au riz gluant. Le fruit est une vraie merveille car une mangue comme celle-ci il n’y a que dans le pays que l’on peut en trouver.


Voici un parfait repas thaïlandais comme finalement il est plutôt rare de trouver. Une cuisine classique parfaitement réalisée avec des saveurs claires et nettes, des présentations soignées, des produits de grande fraicheur. Une table proche d’un Bo.Lan, dommage que la salle à manger soit aussi insignifiante.