jeudi 12 juillet 2018

Mes adresses: Horno Santa Madrona, Barcelone


Four centenaire située dans la rue Blai du Poble Sec, ce fût à l’origine une boulangerie de quartier tout à fait classique et industrielle qui par la suite est devenue une boulangerie bio avec des pains de toutes sortes, des pâtisseries et des pièces salées. Pas forcement la rue dans laquelle on espérait trouver ce genre d’établissement car plutôt remplies de bars mais dans le cadre d’une rénovation d’un ancien commerce, ce lieu a tout raison d’exister.


Vous pourrez trouver ici de savoureux produits de qualité ainsi que des gâteaux faits à la main sans évidement oublier de mentionner le désir de re-faire du pain comme les fabriquaient nos grands-mères, fuyant les processus industriels. Tout ici est fabriqué avec différents types de farines biologiques et de longues fermentations. Nous sommes en pleine fête de Sant Joan, donc aujourd’hui l’on propose les fameuses cocas de cette fête. 


Des boulangers locaux et artisanaux, avec un partenariat entre un catalan et un autrichien. Un intérieur qui probablement n’a pas changé ni en décoration ni en structure depuis bien longtemps, ce qui a un certain charme. Un simple comptoir, une table avec les pains, quelques armoires frigorifiques pour boissons et produits laitiers.



Des petites pièces salées comme des pizzas, des croustades à l’épeautre avec des légumes, des brioches au fromage, des quiches et des saucisses en cage.


Aussi une série de biscuits à l’allure bien appétissante vendus dans des bocaux.


L’atelier se trouve sur la gauche où vous pourrez observer en tout cas aujourd’hui, la fabrication de ces cocas.



Question pains biologiques, seigle, épeautre avec plusieurs associations comme carotte et date ou noisettes et encore amande et miel. Aussi épeautre et noix, épeautre intégral avec tomates séchées ou olives de kalamata. Des pains de Pagès dans les rayons.




L’impressionnante liste de pains est de plus énoncée sur une ardoise à droite du comptoir. A noter que si les prix sont évidements plus élevés qu’ailleurs, il faut tout d’abord réaliser que c’est du pain de qualité et que celui-ci est plutôt compacte donc se tient longtemps et se mange sur plusieurs jours.



Aujourd’hui donc les cocas de Sant Joan, un des gâteaux les plus populaires et les plus festifs de Catalogne, mangé pour célébrer la Nuit de San Juan, du 23 au 24 juin. Un mélange de farine au centre duquel sont ajoutés le sucre, les oeufs, le sel, la levure, le zeste de citron et du saindoux.  On y ajoute du lait ou de l'eau et en pétrissant jusqu'à obtenir une masse homogène qui ne colle pas. La pâte repose puis s’étire jusqu'à ce que l’on obtienne un gâteau ovale ou rectangulaire d’une épaisseur d'environ 1 cm. Recouvert ensuite souvent de morceaux de fruits confits et laissé fermenter à température chaude pendant une demi-heure. On la saupoudre de sucre et la cuire au four jusqu'à ce que la pâte soit dorée. Ici des versions aux pignons, abricots et cerises fraiches.


Cocas ensuite laissées sur les plaques et qui de toute manière disparaitront rapidement.


Un exemple de renouvellement bien compris dans Poble Sec: un four de quartier centenaire qui, sous une nouvelle propriété prépare de très bons pains selon d’anciennes techniques mais surtout avec des ingrédients biologiques. Une des belles boulangeries en ville.