lundi 16 septembre 2013

Suada Club - G Balik, Istamboul



Probablement la première fois que quelqu’un remercie sincèrement des footballeurs sur un blog de restaurants…et l’on se demanderait bien pourquoi !! Istanbul compte à ma connaissance trois équipes de football dont la plus connue : Galatasaray crée en 1905. Le Galatasaray Spor Kulübü (couramment abrégé Galatasaray) est un club turc fondé le 1er octobre 1905 au caboulo de Galatasaray à Istanbul. Sa section football est aujourd'hui le premier club turc, et le seul, à avoir remporté deux coupes européennes, une Coupe de l'UEFA et une Supercoupe d'Europe, toutes deux remportées en 2000. 


Ce club en 1957 acheta ce que l’on appelle la « Galatasaray Islet (ou Kuruçeşme Islet), une petite ile située sur le Bosphore après le principal pont reliant l’Europe à l’Asie. En réalité plus une plateforme qu’une ile, c’est un des endroits les plus incroyable que l’on puisse fréquenter à Istanbul. Un club flottant fréquentable non pas que par des fans de l’équipe mais aussi par tout public. Un centre récréatif de grand luxe, avec plusieurs bars, six restaurants et une piscine. A 165 mètre de la rive européenne, vous rejoignez cet endroit avec le service de ferry qui en quelques minutes vous amène à cet endroit tous les vingt minutes. 


Le club est en fait appelé Suada Club (http://suadaclub.com.tr/), et c’est la que vous pourriez démarrer votre journée, en vous réjouissant de nager dans une piscine olympique d’eau de mer, entre Europe et Asie. 


Le pool est absolument extraordinaire, des matelas tout le long, une vue à vous couper le souffle, une ambiance évidement jet-set, un service de très haute qualité. L’endroit est totalement glamour.



En début de soirée, l’endroit se transforme en un lieu irréel, ou la clientèle arrive progressivement pour tout d’abord boire quelques délicieux cocktails à l’un des magnifiques bars depuis lesquels vous pourrez observer le coucher du soleil, le trafic des tankers ou celui des vedettes passant sur le Bosphore. 




Le deck se trouvant sur un niveau surélevé donnant une perspective sur tout le fleuve et ses rives. La musique est parfaitement adaptée à la circonstance ; Bossanova, jazzy lounge. Une clientèle très élégante, les « beautiful people » d’Istanbul se rencontrent ici également pour célébrer certains événements familiaux.




Cette année je découvre un fabuleux cocktail réalisé à base de Raki, le « célèbre » alcool Turc qui en ce moment est « malmené » par les conservateurs du régime… Un alcool à base de raisin et d’anis qui fait partie de la famille des ouzos et autres arak. Déjà l’apparence est recherchée avec ces lamelles de concombres transversales sur le dessus du verre avec la tranche mandarine encore verte, mais le mélange est vraiment magnifique. Evidement du raki, mais aussi des morceaux de concombre, du citron pressé, du jus de gingembre et de la glace. 


Le cocktail appelé « Raki melon » n’est pas en reste avec sa purée de melon et la touche de basilic.


Plusieurs restaurants de haut niveau se trouvent sur la plateforme et un choix préalable serait hautement recommandé car l’endroit est extrêmement prisé et généralement les belles tables réservées. Suada Kebap (rotisserie), Mezzaluna (Italien), 360, G Balik (Poissons), dükkan (Steakhouse), Itsumi (japonais), Chaque restaurant à son décor, son style et un type de cuisine particulier. Certains se trouvent sur le deck, d’autres au niveau inférieur avec des terrasses. Mon choix s’est porté cette fois-ci à nouveau pour G Balik, servant une cuisine turque basée sur les produits de la mer.



Une agréable salle à manger mais évidement en été c’est sur la terrasse que l’on dîne. Admirez pour commencer le réfrigérateur avec son magnifique choix de poissons, certains même avec des formes étranges avec des ailes (appelé Kirlangic ou gurnard en anglais. En France connu sous le nom de grondin volant). 

 
A droite une ardoise où vous verrez affichés les poissons du jour et le prix au kg, ce qui vous évitera des surprises. 


Egalement les frigos où sont exposés les mezés mais que vous commanderez directement à table.


La terrasse extérieure est à mon avis la plus agréable indépendemment de la table pour plusieurs raisons. Une vue sur le Bosphore et ses lumières ; vous êtes abrités du vent s’il y en a ; des chauferettes sont installées s’il fait un peu frais. Une table au bord de l’eau, un service impeccable avec un maitre de rang qui vous emmène directement choisir sur l’étal un des poissons péchés du jour. 





Pour l’attente, une petite coupelle avec une préparation à base de poivrons et piments dans de l’huile d’olive nous est ammenée avec du pain.


Nous choisisons un ensemble de petits plats les uns plus frais que les autres. Du poisson cru qui se présenta comme une assiette de fines lamelles de poisson citronée et arosée d’huile d’olive. Sur le dessus quelques algues apportant une consistance différente et un goût plus marin. 


La fameuse moule farcie au riz que l’on trouve aussi comme vendue dans les rues, ici aussi à la pièce.


Une délicieuse et légère boulette de poisson très bien assaisonnée.


Un börek frit à la purée d’aubergine vraiment délicat et pas gras.


Un fantastique et simple poulpe grillé sur un écrasé de pommes de terre.


Des Fruits de mer sautés et épicés un peu moins convaincants car les saveurs sont un peu mélangées et la préparation elle un peu grasse.


Un met principal et simple mais ô combien délicieux bar préparé au gril accompagné de quelques légumes.


Pour accompagner ce repas un blanc de chez Doluca : le DLC Sultanyie – Emir en 2012, vin plutôt de soif qu’autre chose.


G-Balik est une valeur sure sur la plateforme, avec des produits de première fraicheur, des plats sans grande sophistication mais parfaitement apprêtés. Vous pourrez ensuite terminer votre soirée, affalés dans un des sofas d’un des bars, en écoutant une douce musique, un cocktail à la main, en regardant tout ce beau monde circuler, et en scrutant le ciel étoilé.. Exceptionnel…