mardi 10 septembre 2013

Sinem Börek, Istamboul


Si vous vous retrouvez à Beyoglu aux alentours de midi ou à n’importe quel moment de la journée avec une petite faim ou alors avez envie de manger « très » rapidement, voici un endroit qui mérite d’être connu principalement pour un met bien Turque : le Börek. En fait plus un met d’origine Ottomane que Turque à proprement dire. Une tourte salée farcie la plupart du temps avec du fromage blanc. La pâte est celle du phyllo  ou plutôt appelée ici « yufkas » et celui que j’appécie est cuit au four. D’autres versions existent soit aux épinards ou à la viande hachée mais en Turquie on le trouve souvent avec du « Peynir », le « fromage blanc » qui pourrait ressembler a de la ricotta. Il en existe aussi en version frite.

C’est dans une petite ruelle perpendiculaire à la très passante Istlikal que se trouve une petite échoppe au nom de « Sinem Börek ».  A chaque fois c’est la queue pour acheter un morceau que l’on déguste sur place ou à l’emporter. Le serveur s’empare de son couteau, découpe avec une dextérité une tranche et ensuite dépose les morceaux sur une assiette.  

  


Certains Börek sont en plaque et d’autres allongés. On y trouve aussi des « pide » qui sont des sortes de pizzas, certaines à la viande hachée, au fromage blanc, aux pommes de terre, aux épinards.

Un Börek au fromage de forme ronde

Le même de forme rectangulaire

Plutôt étrois et recouverts de graines de sésame


Impressionnant d'observer la vitesse à laquelle il est tranché

  Tout est évidement très frais, bon et authentique. Un «chouette » fast-food Turque !