dimanche 15 septembre 2013

Manger chez soi: Filet mignon aux épices et courgettes à l’aigre-douce



Un plat bien gourmand avec quelques influences moyen-orientales dans les saveurs. Dans un récipient mélangez du cumin moulu (indien ou marocain), du sumac (une épice que l’on utilise régulièrement au Liban, Turquie et Maghreb qui a une couleur de type grenat, possède un goût acidulé et qui provient d’un arbuste appelé vinaigrier), un jus de citron, du thym frais effeuillé, des gousses d’ail pressées, de l’huile d’olive, sel et poivre.


Badigeonnez le ou les filets mignon de chaque coté que vous filmerez ensuite afin que les épices s’imprègnent dans la viande. Préservez le tout au réfrigérateur jusqu’à cuisson.


Dans un autre bol, trempez une belle poignée de raisins secs dans du vinaigre de cidre.

 
Découpez des courgettes en rondelles que vous pourrez partager en deux en fonction de leur taille et des oignons de préférence à fanes.


 Mettez de coté un bouquet de menthe, des pignons que vous aurez poêlés, quelques gousses d’ail.


Lorsque vous êtes proche de l’heure du repas, sautez tout d’abord les courgettes dans de l’huile d’olive quelques instants mais faites attention de leur laisser un côté croquant. 


Démarrez parallèlement la cuisson du filet mignon dans une autre poêle avec un peu d’huile. Celui-ci commencera à prendre couleur, les épices vont caraméliser ; diminuer la flamme et laisser cuire jusqu’à ce que la viande vous semble prête à être servie.



 Ajoutez ensuite les oignons dans l’autre poêle.


Incorporez les raisins secs imbibés, ajoutez les courgettes déjà partiellement cuites, l'ail écrasé, le vinaigre, un peu de sucre et pour terminer recouvrez de menthe ciselée et de pignons.


Il faut que ce plat soit légèrement doux et acidulé donc si vous estimez qu’il manque un peu de vinaigre ou de sucre, ajustez. Ne laissez pas non plus les courgettes devenir molles.

 
Tranchez le filet en tranche et servez.