samedi 16 juin 2018

Mes adresses : Mercat de Sant Antoni, Barcelone


Le marché de Sant Antoni après plusieurs années de travaux a enfin réouvert il y a quelques semaines de cela. On trouvera sur la toile un certain nombre  d’articles expliquant l’histoire de cette halle, des difficultés à rénover et évidemment de l’ouverture. Je ne vais pas répéter ce qui a déjà été écrit mais plutôt donner un avis différent de l’endroit avec une vue seulement liée à l’alimentation des produits et le choix des commerçants. Vivant non loin de ce marché, je suis évidemment un client de l’endroit mais donnerai un avis plutôt « d’un étranger » ou de quelqu’un qui est habitué à trouver des produits de qualité. A vrais dire, je trouve souvent assez quelconque ce que l’on trouve dans la plupart des marchés de Barcelone à part quelques exceptions. Certes ce qui reste le plus remarquable sont souvent les produits de la mer ou de l’océan ainsi que jambons et charcuteries. Mais question fruits et légumes, entre produits emballés sous vide, ceux qui viennent du Sud assurément plein de pesticides, ceux qui n’ont aucune saveur, c’est un peu étonnement le désert. Pareil pour viandes et volailles à quelques exceptions prêtes. D’ailleurs pour les fromages, le pain et les alcools, il faudra toujours aller dans des commerces spécifiques dans les quatre coins de Barcelone. Je ne veux pas faire de chauvinisme mais nous sommes souvent loin de ce que l’on trouve par exemple en France et en Italie, allez savoir pourquoi ! De plus la plupart des restaurateurs avec qui je parle, s’approvisionnent directement chez les producteurs, ce qui veut tout dire… Incontestablement le bâtiment a été magnifiquement été rénové, l’esplanade autour a vraiment bien été pensée.



Une fois à l’intérieur on peut s’imaginer que les commerces en place sont ceux qui étaient « temporairement » déplacé sur la Ronda. Commerces d’ailleurs qui ne m’ont franchement jamais beaucoup surpris alors que l’on n’est pas loin de la Boqueria qui propose dans certains stands une gamme de produits de bien meilleure qualité. Néanmoins pour tout ce qui est traiteur, conserves et préparations au vinaigre, on doit pouvoir trouver son bonheur.


Probablement le plus bel étalage de produits préparés, cuisinés et aussi de conserves. Sardines, anchois, morues et diverses salades.




Salade de morue, petits flancs de poissons, poivrons rouges à l’huile.


Un stand avec diverses sortes d’olives, préparations dans l’huile ou le vinaigre, sans oublier des conserves.




Des jambons à la découpe.


Un sympathique stand d’œufs et avec une belle sélection dont meme des œufs d’autruche et d’emeux, de canards et d’oies.



Légumes secs mais cuits pour des préparations chez soi. Pois chiches, haricots blancs divers dont des Santa Pau, lentilles, mais aussi des fritures telles que des croquettes.


Le rayon des poissons est lui bien achalandé avec moules, palourdes, clovisses, calamars, crevettes, des Chamelea gallina espèce de mollusque bivalve comestible, des petits poulpes de plage, du colin, du maquereau, de la lotte.



Anchois et sardines.


Des sardines conservées dans le sel.


Un stand de primeur ou tout est plutôt bien rangé avec des champignons. Quelques salades types mâche, mesclun et roquette.



Des asperges de Navarre, pas franchement faciles à trouver, même en la saison.


Tomates…plus belles que bonnes…Plutôt déroutant d’ailleurs pour les avoir goutées.


Ail et piments séchés.


Escargots de catalogne.


De l’« Empanada Casolana » une tourte maison qui probablement contient du thon, de la tomate, des olives et des poivrons.


Sur les côtés des allées où l’on vend des vêtements, un singulier manque d’établissements où l’on peut se restaurer. Quand on voit ce que l’on trouve à la Boqueria, le Ninot et bien d’autres marchés, on se demande pourquoi il n’y a qu’un seul établissement. Voila…une jolie rénovation mais pour des produits un peu plus sélectionnés, on restera malheureusement sur sa faim…