jeudi 14 juin 2018

El Bosc de Les Fades, Barcelone


Je sais que ce lieu est assez connu et non pas nouveau mais je n’avais eu la chance d’y aller. En réalité si vous n’en connaissez ni l’adresse ni l’existence, il y a fort à parier que vous serez passé d’innombrables fois car l’entrée se trouve sur la Rambla ! Et cet endroit est absolument incroyable, mérite impérativement une visite même si l’on a envie de garder cela pour soi. Mais comme je l’ai déjà dit, le lieu est connu est n’est plus complètement un secret. Ce bar est si particulier, car il fait parti du musée de cire qui se situe juste en face, dans la petite impasse : Passatge de la Banca. Une vue sur ce musée, une rue un peu déserte, rien qui ne laisse vraiment supposer qu’il y ait un bar au fond de cette ruelle.


Sur le prolongement à droite, une allée a moitié couverte, quelques bacs à plantes et seulement un panneau, mais cela n’évoque toujours pas grand-chose.


Une porte de bois, un menu dans une vitrine, on peut finalement s’imaginer qu’il y ait bien un établissement ici.


S’il y a bien une chose à laquelle on ne s’attend pas en entrant dans ce bar, c’est de tomber dans un film de Walt Disney, le monde féerique de Peter Pan et de la fée clochette ! Pourtant, le nom, bien que catalan, devrait mettre la puce à l’oreille, car il signifie littéralement « Le bois des fées ».  Une impression de se trouver à ciel ouvert dans une forêt avec quelques lampes ci et là.



Le décor est est ici d’une réussite exceptionnelle car l’on on est plongé dans la forêt, au milieu d’arbres avec des visages, de ruisseaux et de sources d’eau, de grottes, de tables en tronc d’arbre et de rochers saillants.



L’obscurité environnante ne laisse place qu’à de petites lanternes nous plongeant dans des souvenirs d’enfance de ces films que tout le monde à adoré. Peter Pan mais aussi la Belle au Bois Dormant. À tout moment l’on se demande si l’on rêve ou non !



Parcourez le bar pour dénicher ses recoins comme par exemple cette pièce, chambre un peu du début du siècle d’une maison bourgeoise avec tables et chaises, rideaux et objets insolites.



Et c’est dans un coin que vous trouverez le bar où l’on viendra passer commande avant de s’asseoir autour de l’un de ces faux arbres.


Comptoir avec aussi quelques gateaux ou même des petits tapas en fonction des heures. Une belle carte de cocktail plutôt classiques comme mojito, daiquiri, margarita, pina colada et plus encore. 



Il faudra mentionner que leurs cocktails sont particulièrement soignés, bien arrosés et que leur barman semble être particulièrement concentrées sur la manière de les préparer, ce qui n’est pas partout le cas.


Une excellente Margarita avec du jus de citron vert frais, de la tequila et du triple sec.


Un autre cocktail, une Caipirinha avec presque les mêmes ingrédients mais comme alcool de la Cachaca.


Un endroit un peu ésotérique, un compte de fées, presque une attraction mais néanmoins un superbe bar qui va devenir l’un de mes points de chute. Les cocktails sont bons, les prix raisonnables, l’espace assez grand pour ne pas se retrouver les uns sur les autres sauf en période ultra-touristique, le volume sonore agréable.