lundi 28 mai 2018

La Soperí, Barcelone


Très intéressante découverte que cette table de l’Eixample qui s’appelle « La Soperi » et que certains qualifient de « Comfort food ». Terme plutôt utilisé dans un monde Anglo-saxon et qui qualifie une cuisine généreuse qui réconforte et qui met du baume au cœur. Pour atteindre ce double objectif, rien de tel que des aliments qui rappellent des souvenirs d'enfance et qui suscitent l'émotion... Il peut s'agir aussi bien d'aliments un peu « enfantin » et délicieusement régressifs comme les coquillettes ou le chocolat, que de plats traditionnels comme la purée de pomme de terre ou la tarte aux pommes de votre mamie. A vrais dire, je ne suis pas si sûr que ce soit ce que je j’ai trouvé la-bas mais quelque chose de bien plus élaboré et plus le genre de cuisine que l’on pourrait préparer chez soi avec de très bons produits frais.


En fait j’ai trouvé une cuisine que je pourrais qualifier d’influencée par divers pays, pas vraiment fusion ou alors si peu, des plats connus de tout le monde mais toujours avec une touche assez personnelle, celle de la chef Naiara Nunez. On passera sans transition du Mexique au Japon, des Etats-Unis à l’Espagne ou la Méditerranée ; une cuisine du monde qui en plus est écologique, biologique, du marché et de saison, une cuisine de mélange saveurs représentative d’autres cultures. Mais tout d’abord entrons dans ce très joli établissement, su moins ce que l’on peut voir de l’extérieur, de la pierre brute et des éclairages indirects.


Une entrée qui donne sur quelques tables à côté d’un comptoir. D’ailleurs une autre caractéristique de cet établissement, c’est que le bar a obtenu le titre de premier et unique bar à cocktails 100% bio de Barcelone. Tous les alcools sont artisanaux sans produits chimiques ajoutés, donc les marques les plus connues ici sont absentes.



Le restaurant a deux environnements différents. Un premier espace original qui prend soin des détails, assez intime avec un éclairage tamisé, des murs de brique car les points lumineux ici sont très stratégiques, des miroirs « vintage » et du bois vieilli. Tous les meubles sont vieux, d’origine et restaurés. Certaines tasses proviennent de la grand-mère de Naiara, bien que’ en général, la vaisselle en porcelaine ait été obtenue lors de ventes aux enchères ou dans des marchés de brocante.



Un petit couloir décoré d’objets d’une autre génération et vous voici dans la seconde salle, ce qu'ils appellent avec émotion « la salle à manger de la grand-mère », une pièce intérieure plus grande et plus éclairée, conçue pour des tables plus grandes et de petites réunions d'amis, mais sans perdre de petits détails. Bois blanc et cadres sur le mur de manière décorative.


Le bar est comme précédemment dit astucieusement éclairé et géré par Alex Villena


Et dans un coin la cuisine où l’on peut observer Naiara Nunez au travail.



Une carte coincée et cachée entre les pages d'un livre de recettes de grand-mère. On a un peu l’impression de se trouver dans une maison particulière transformée en un restaurant chic. Première entrée avec un trio de guacamole, brocoli et wasabi, betterave et fraise, basilic et pomme. A première vue cela semble assez incongru car l’on connait le classique plat mexicain mais je dois dire que les associations sont plutôt très justes en goût, ne dénaturent en aucun cas le plat d’origine. Trois petits bols, quelques légumes type « dip » et des totopo pour les inconditionnels amateurs de chips de tortilla.


Celui à la betterave et fraise avec sa couleur rosâtre est particulièrement intéressant avec en plus un peu de sésame noir et quelques morceaux de daikon ou peut-être navets. Frais, jamais doux et onctueux.


Autres étonnantes saveurs que celles au broccoli et wasabi. C’est préparé avec finesse sans que l’on oublie l’ingrédient initial quin est l’avocat. Accompagné d’une feuille de nori et de courgette.


Et celui au basilic et pomme, toujours aussi onctueux. C’est très bien pensé, jamais trop puissant, je dirais inspiré par le Mexique avec une touche contemporaine.


Comme j’ai un peu l’impression que rares sont les tables qui proposent des légumes frais à Barcelone, on se réjouira de trouver une salade du jardin accompagnée de légumes grillés. Très impressionné de trouver une salade très fraiche qui s’avère être en son centre un peu tiède car l’on y retrouve quelques légumes grillés. La salade elle n’a pas souffert de la chaleur ce qui est plutôt un exploit.  Mâche, brocolis, carottes, courgettes, pignons et un délicieux assaisonnement.


Un plat de la mer avec un très bon poulpe galicien grillé sur la braise avec une salade de jeunes pousses et de la pomme. Le poulpe est fondant, la sauce qui l’accompagne est vraiment gouteuse avec également une huile d’herbes, la pommes vertes en julienne et les jeunes pousses amènent beaucoup d’originalité et change agréablement des incontournables pommes de terre.


Retour vers le Mexique avec des tacos d’agneau cuit à basse température avec de l’achiote et de la banane. La tortilla est de qualité, l’agneau est fondant, la pâte d achiote est une des bases de la cuisine maya, mexicaine et très utilisée en Amérique Latine pour cuisiner la Cochinita Pibil, le Poulet Pibil et pour mariner les viandes comme ici. Un peu de coriandre fraiche et de citron vert. C’est vraiment délicieux.



Un dessert lui qui peut-être est dans un genre plus « comfort food » avec des crêpes, de l’ananas, de la crème et du chocolat fondant.


Un très bon vin bio appelé Naltres 2015 de la cave ‘Olivera en D.O. Costers del Segre. Avec le cépage touriga nacional; des tanins doux et une bonne acidité.


Une très agréable et différente expérience culinaire où ce que j’en retiens c’est que nous trouvons une cuisine où l’on n’oublie surtout pas les légumes mais sans jamais que cela devienne végétarien. Des produits frais, de qualité, des recettes du monde mais pas de la cuisine fusion. C’est pensé avec finesse et comme on le disait assez rassurant car on mange quelque chose qui nous replonge dans la cuisine parfois familiale, souvent préparée simplement mais avec des produits de qualité sans trop de complexité. L’endroit est vraiment très agréable, l’ambiance très chaleureuse, sans oublier le service qui fût totalement à nos petits soins, expliquant chaque plat et qui nous guida judicieusement dans le choix des mets.