vendredi 25 novembre 2016

Mak Mak, Hong Kong




Ce qui est formidable à Hong Kong c’est de pouvoir apprécier toutes les cuisines du Sud-Ouest asiatique sur quelques kilomètres carrés. C’est cette fois-ci un excellent Thaïlandais découvert dans des circonstances un peu particulières car une adresse pour initialement un repas rapide à midi. Le choix dans le centre de Grand central est finalement assez limité en dehors des tables des grands hôtels mais en cherchant bien, on peut trouver un droit comme celui-ci ; une table Thaïlandaise appelés « Mak Mak » dans l’atrium du Landmark qui est un grand centre commercial de luxe. C’est au premier niveau que vous découvrirez un comptoir un peu étrange dans une allée mais l’entrée de ce restaurant se trouve sur le côté, un peu dissimulée. On penserait se trouver face à un fast-food, mais pas du tout.


L’intérieur est assez bien décoré ; une salle un peu moderne mais néanmoins décorées avec des références asiatiques comme des photos d’aliments thaïlandais, du mobilier en bois qui pourrait rappeler le teck, de la faïence couleur céladon typique du pays, des assemblages artistiques dans des cadres.





Un ensemble très réussi avec en plus la possibilité de manger le long d’une paroi côte à côte en dessous d’armoire de rangement de produits thaïlandais tels que lait de coco et sauce de poisson.



Vous avez intérêt à réserver ou vous présenter de bonheur car vers 12 :30, l’établissement est complet. Nous sommes venus ici deux fois et ce que nous avons mangé sera discuté pour ces deux visites. Une carte très variée soit classique soit végétarienne proposant des mets du pays entier. En entrée un plat que j’aime particulièrement et que l’on ne trouve pas aussi souvent que cela dans le pays, des morceaux de poulet marinés entourés de feuilles de pandan, frits et servis avec une sauce douce thaïlandaise au piment. Généreusement servi, confectionné et cuit comme il se doit. Poulet croustillant et sauce parfumée. Un plat parfaitement réalisé et délicieux.


Un riz thaïlandais frit avec des oignons, de l’ananas, de la poudre de curry, des raisins et noix de cashew qui selon le convive était finement préparé avec les fruits découpés en petits cubes. On trouvera toujours des accompagnements sur la table pour rehausser le goût si on le souhaite.



Un curry vert de poulet, petites aubergines, lait de coco et basilic. C’est un plat très fréquent mais toujours un régal si bien préparé ce qui est le cas ici. Une sauce onctueuse et pas trop grasse, les légumes encore légèrement croquants et frais.


A la seconde visite nous choisirons d’autres plats tels que des rouleaux de printemps frais avec divers légumes, des vermicelles thaïs, et diverses sauces au piment. Généreusement servi, c’est de première fraicheur et sans aucun doute confectionné au dernier moment. La pâte de riz à la bonne épaisseur, la farce croquante et fraiche, les sauces soit douces à la cacahouète soit plus pimentée et citronnée.





Une salade épicée de poulet haché, herbes thaïlandaises, laitues vertes, wonton croustillant. Ici aussi on se sert des feuilles de salade dans lesquelles on place un peu de la farce que l’on peut encore enrichir de sauce. Simple mais toujours aussi frais.


Un délicieux poulet émincé du chef sauté au wok, basilic thaï dans une sauce maison. La sauce est un peu douce et probablement à base de soja. Le basilic est frit et croustillant. Vous pourrez prendre du riz au jasmin en complément.


Et des nouilles de riz sautées avec du chou kale, du maïs et une sauce au poivre douce.


Evidement une bière Singha suivie de sa concurrente, la Chang qui est peut-être un peu plus légère.



Une bonne cuisine thaïlandaise assez classique mais bien réalisée. Pas de plats très non conventionnels mais tout est vraiment très bon. En plus le service est vraiment impeccable, vous êtes servi assez rapidement car aux heures de midi, il faut que cela défile. Une bonne  adresse en plein centre pour les amateurs de cuisine thaï.