vendredi 16 mai 2014

Hotel De Goudfazant, Amsterdam



Autre table qui reste l’une de mes préférées à Amsterdam, « Hotel De Goudfazant ». Non il ne s’agit pas d’un restaurant d’hôtel et ce n’est non plus pas un hôtel… Le nom de cet endroit provient d’une chanson de l’extraordinaire personnage qu’était Jacques Brel ; « les bourgeois ».

« Et quand vers minuit passaient les notaires
Qui sortaient de l'hôtel des "Trois Faisans"
On leur montrait notre cul et nos bonnes manières
En leur chantant
Les bourgeois c'est comme les cochons
Plus ça devient vieux plus ça devient bête… »

Maintenant je n’ai aucune explication quant à la traduction de « trois faisans » qui est devenu en néerlandais « faisan d’or »… Dans tous les cas, il s’agit bien d’une référence à cette chanson.

Il faut tout de suite comprendre que pour aller vers ce lieu, il faut prendre un taxi et s’assurer que le chauffeur ait bien un GPS ou qu’il connaisse l’endroit. Situé de l’autre côté de la rivière Ij c’est dans une zone industrielle que vous arriverez et rien ne vous laisse supposer qu’il existe des établissements où l’on peut se restaurer dans le coin.

Arrivé à bon port vous voilà face à un énorme hangar à camions ou bateau et à travers les vitres vous apercevrez des tables dressées et des sièges rouges. 


Devant cet entrepôt une terrasse pour l’été juste au bord de la rivière.

 
Une entrée comme dans un entrepôt d’une série policière…et vous voilà à l’intérieur dans un des lieux les plus surprenants que je connaisse. 
 

Une énorme salle reconvertie en salle à manger avec des lignées de tables face au bar dans un décor complètement industriel.




Dans la partie à droite, la gigantesque cuisine ouverte que vous pourrez approcher sans aucun problème.



Des tables propices aussi bien à des repas en couples que des groupes d’amis. C’est un lieu vraiment exceptionnel et à chaque fois je ne peux pas m’empêcher de faire une ballade dans cet improbable endroit.


Une bière au bar…et ensuite une visite… Au fond une seconde salle qui semble être utilisée pour des soirées privées, des voitures sur des sur élévateurs, une table de ping-pong… On peut circuler dans tous les sens et presque se sentir un peu perdu mais ce qui est surprenant c’est qu’après quelques minutes vous vous sentirez parfaitement à l’aise dans cet endroit avec cette ambiance si particulière.





Un magnifique et énorme lustre de peut-être des bouteilles couvre une grande partie de la salle à manger.


Je me rappelais que la cuisine ici a toujours été excellente et que l’on trouvait toujours des plats de saison avec des produits de producteurs locaux. De plus le service est toujours attentionné, charmant et efficace, ce qui n’est pas toujours le cas à Amsterdam.

Des plats sur une carte mais aussi une formule menu des plus intéressantes à 31 euros 50.  Trois plats à choix donc sur la carte néerlandaise mais que la sympathique serveuse se fera plaisir de traduire pour vous. Des plats certains d’inspiration néerlandaises mais revisités et à mon bon souvenir, préparés de manière allégée.

Comme entrée des asperges sur du pain perdu, mousse de foie de canard et cerfeuil. Les asperges hollandaises sont étonnement découpées en fines lamelles et déposée sur une délicieuse brioche dorée ; cette mousse de foie qui s’harmonise très bien avec les asperges, quelques jeunes pousses et une légère sauce crémeuse à base de cerfeuil ciselé pour accompagner les asperges. C’est en même très gourmand et léger.


Pour un autre convive, un cœur d’artichaut farci avec un tartare de de tomates confites, mayonnaise à l’ail. Au centre le cœur avec ce tartare végétal avec aussi des câpres et concombres et sur les côtés les feuilles qui chacune ont une petite cuillérée de mayonnaise. L’assiette présente bien et j’ai cru comprendre que c’était très frais et gouteux.


Autre entrée plus simple avec d’excellents produits ; un plateau de charcuterie avec du pâté, de la saucisse séchée, de la coppa de Parme, compote de petits oignons.


En mets principaux, j’ai trouvé délicieux ce cabillaud sur une salade de lentille chaude, salicorne, palourdes fumées et écrevisses de rivière. L’association lentille et salicorne avec une fine sauce aux écrevisses fonctionne parfaitement, le poisson est cuit à la perfection. Les coquillages fumés sont une belle invention. C’est une assiette vraiment très bien pensée avec des jeux de saveurs et de textures.



Autre plat avec un filet de loup de mer avec des patates douces, champignons anisés et une sauce safranée. La personne était plus que ravie.


Une assiette végétarienne avec une quenelle de ricotta et épinards, fenouil, courge et chutney d’oignons qui m’avait l’air très appétissante.


Un poussin rôti avec une purée de des pommes de terre Roseval, haricots verts et purée de pomme-rhubarbe. 


Pour finir de la croupe de bœuf avec une sauce béarnaise, laitue sautée et topinambour. Ce dernier étant préparé comme des frites.


Certes deux plats plus classiques malgré d’autres plats à mon goût plus intéressants mais toujours est-il que ce fut deux plats grandement appréciés.

Deux types de vin espagnols pour ce repas, un Montesol Rueda 2010 et Almaraz Rioja 2013 à des prix extrêmement sages et pourtant de qualité.



Comme dessert, un moelleux au chocolat avec un sorbet aux oranges sanguines qui s’est avéré être vraiment bien préparé.


Une mousse au chocolat avec un mélange noisettes croustillantes sur le dessus et une sauce anglaise. Le dessert enfantin que l’on ne peut qu’apprécier..

 
Une meringue avec une crème au citron entourée de cerises chaudes qui selon le convive était délicieuse.

 
Et puis pour compléter le tout, pour une personne une assiette de fromage néerlandais, du kletzenbrood qui est un pain de couleur foncée avec une texture ferme, royalement fourré aux figues, poires, cannelle, prunes, noix, noisettes, raisins, ... et une confiture de figue.


Chapeau pour arriver dans la continuité de faire de ce lieu l’une des plus belles tables amstellodamoise dans sa catégorie avec une cuisine précise utilisant de bons produits, un lieu unique, un service de qualité, une ambiance festive et tout cela a des prix vraiment très sages. Difficile de trouver mieux à Amsterdam..