mardi 13 mai 2014

Brouwerij’t IJ, Amsterdam


Amateurs de bières, voici un endroit tout à fait exceptionnel qui est pour moi un lieu de pèlerinage à chaque déplacement à Amsterdam. La bière hollandaise c’est la plupart du temps synonyme de Heineken, Amstel ou Grolsch au mieux… Des bières blondes et sans relief… Comment est-ce possible d’avoir des bières si peu intéressantes quand on sait que les voisins belges sont les maitres dans le domaine ?

Heureusement une jeune génération de maitres brasseurs commencent à se réveiller aux Pays-Bas et une visite chez Brouwerij’t IJ doit être obligatoire pour ceux intéressés par de fabuleux breuvages, des bières artisanales. Un peu à l’est d’Amsterdam, il faut y aller en dix minutes en transports communs (tram 10). Ici pas ou peu de touristes, ce qui est déjà une bonne chose car vous découvrirez une réelle ambiance néerlandaise, de la pure authenticité. Autres particularités, la brasserie se trouve au pied d’un moulin et occupe des anciens bains publics ! L’intérieur est vétuste mais a un charme incroyable.




Meilleur moment pour y aller, le samedi après-midi vers seize heures lorsque les amstellodamois viennent démarrer leur soirée. Des tables à l’extérieur mais aussi quelques tables à l’intérieur d’un vieux bâtiment ou les discussions entre les locaux vont bon train.
Un endroit au décor un peu particulier avec ces centaines de vieilles bouteilles vides sur les murs, des tables de bois, un coté un peu délabré qui a un très grand charme. 






On fait la file pour déguster les merveilleuses Zatte, Paasij (au mois de mars), Natte, Colombus, etc.. Des bières ambrées et aussi de la Plzen, entre sept et neuf degrés d’alcool.


L’atmosphère est fantastique, toujours un peu survoltée  on en boit une...deux…trois…Pour accompagner les verres de bières, il faut impérativement déguster le abdijKäse, un fromage d’abbaye fait selon des méthodes traditionnelles, sur lequel on saupoudre su sel de céleri. 


Autre recommandation, une saucisse appelée Ossenworst qui est principalement faite à Amsterdam, à base de bœuf. Originellement elle fut crée au dix-septième siècle. Très molle, légèrement fumée et découpée en gros tronçons, on a plus l’impression de déguster « du tartare ». On y trouve certaines épices telles que du poivre, du clou de girofle, de la noix et fleurs de muscade. Ici vraiment excellente.



Oubliez les pseudos brasseries du centre touristique de la ville et venez passer un délicieux moment dans cet endroit. Vous en ressortirez ravi !