vendredi 30 mai 2014

Figlmüller, Vienne



Une fois atterri et arrivé dans le hall d’arrivée de l’aéroport de Vienne, la première chose que vous allez voire en attendant votre bagage, c’est un « Wienerschnitzel »…. Un panneau publicitaire de dizaines de mètres illuminé vantant les mérites de « Figlmüller », le temple du schnitzel dans la ville !


Clairement, la première chose à dévorer en Autriche en arrivant, c’est un « Wienerschnitzel » car haut et fort, je peux clamer qu’il n’y a nul endroit ailleurs où il est aussi bon. Souvent servis en Suisse, en Allemagne et même ailleurs, cela restera toujours une pâle copie.

Il y a bon, très bon….et mauvais « Wienerschnitzel ». Ce que j’appelle le vrai, c’est d’abord du veau et non du porc. D’ailleurs sauf erreur, seul celui réalisé avec du veau a droit à l’appellation. Un veau qui doit être tendre, que la croute de chapelure soit fine, croustillante et « détachée » de la viande.

Mais le plus important, c’est que celle-ci soit cuite dans une poêle et non une friteuse comme dans beaucoup d’endroits. Ensuite, malgré que l’on puisse contester la santé de cet ingrédient… c’est au beurre clarifié qu’il doit être préparé car seulement comme cela il a ce goût parfait.  

Donc nous voilà parti pour ce célèbre « Figlmüller » en plein centre et tout prêt de la cathédrale Saint-Étienne (Stephansdom en allemand…je ne sais pourquoi Stephan devient Etienne..). En fait, il y a deux établissement a quelques dizaines de mètres l’un de l’autre. Celui dans le passage plus ancien semble avoir plus de charme mais est évidement souvent complet. Soit vous attendez, soit vous allez à « l’annexe » juste à côté. Le premier étant complet sur internet, j’avais réservé au second.

Un bâtiment avec les murs jaunes et un joli intérieur probablement assez récent mais bien décoré avec des bouteilles  et boiseries pour respecter le côté traditionnel et gourmet viennois.






Une fois assis, cela sera une bière locale Ottakringer tout à fait plaisante.


Ici comme vous le comprendrez, on vient y manger le schnitzel mais il y a évidemment d’autres spécialités viennoises à la carte. Première observation, lorsque vous voyez sur le menu le « Figlmüller  Schnitzel», il s’agit de porc et évidement est moins cher que le  « Wienerschnitzel ». Donc à vous de faire votre choix…

Une fois notre « Wienerschnitzel » servi, il arrive en deux tranches au lieu d’une plus grande pour le porc. Sans aucun doute c’est un bon schnitzel mais probablement pas le meilleur que j’aie mangé. La viande est tendre, la panure est fine mais le goût n’y est pas. Il est cuit dans l’huile et rien ne remplacera le beurre  pour ce plat.


Là où c’est la grosse déception, c’est avec ce mélange de salade de pommes de terre et de salade composée. Une assiette ou se mélangent des pommes de terre dans une sauce beaucoup trop sucrée avec de la mâche sur laquelle a été ajouté du vinaigre balsamique… Je ne sais combien de salades de pommes de terre viennoises/autrichienne/allemande (assez semblables) j’ai du manger, mais celle-là est loin d’être un modèle du genre.


Certes l’endroit est plaisant bien que hyper touristique. Je n’ai pas vu beaucoup de personne parler allemand aux tables. On dira que le « Wienerschnitzel » est bon… mais lorsque je suis à Vienne, je ne « veux » que du très bon ou de l’exceptionnel… Celui de chez "Vestibuel" en fait partie.