mardi 27 mars 2018

El Provisional, Barcelone


C’est dans le quartier de l’Eixample que se trouve ce tout petit gastrobar qui sert une cuisine catalane assez simple mais avec de bons produits de saison et préparés avec soins. En cuisine le chef Sergi Marquès (ancien psychologue) qui connaît son métier, accompagné d’un assistant.  Un établissement qui remporte un franc succès et qui fait partie de la route des petites tables où l’on se régale avec des prix sages.


Petite salle en longueur, pas beaucoup de tables, un décor simple, moderne et dans un coin la cuisine à côté du comptoir. Réservation indispensable car le lieu est plein. Tables le long du mur face au comptoir ou quelques unes faces à la rue.



Sergi dans quelques mètres carrés arrive à sortir de jolie assiette qui réjouissent plus d’une personne. Quelqu’un qui travailla au préalable chez l’étoilé Nandu Jubany à Calldetenes, puis chez Lola Puig et qui utilise des produits de saison.



Derrière le bar boisé, les plats spéciaux du jour sont affichés sur un tableau.




Une petite carte de tapas ou plutôt de petites assiettes à se partager. Pas de plats fantaisistes ou fusion mais plutôt certains classiques catalans.  On vient ici plus pour trouver une cuisine réconfortante que de faire des découvertes. Par exemple les croquettes épicées au chorizo, moelleuses et gouteuses.


Ou alors une association de poulpe, de porc et une purée de pomme de terre en dessous. On aurait peut-être voulu avoir ces tronçons de poitrine de porc un peu plus croustillant. Comme d’accoutumée, un peu de paprika fumé sur le dessus.


Autre plat avec le sauté de porc ibérique, artichauts et oignons de printemps. Agréable mais un peu gras tout de même.


Nous restons avec le traditionnel et recevons un cannelloni de canard. Une bonne farce, la pâte est bonne, la sauce béchamel est un peut trop épaisse et en trop grande quantité.


Et pour terminer de fondantes joues de porc a l’étouffée accompagnées de patates douces et d’un très bon fond de sauce.


Pour les desserts le classique Mel y mato qui est ici particulièrement bon car le fromage blanc est de qualité.


Et une crème de café au Baileys avec un peu de crumble.


Une cuisine de marché, des produits frais, des recettes catalanes maitrisées, aucune prétention exceptée celle de vouloir faire plaisir à sa clientèle, dans un lieu informel. On passera une très agréable soirée dans ce petit bistrot qui est de plus très convivial.