mercredi 14 mars 2018

Bar Bitácora, Barcelone


Assez nombreux sont les petits bistrots de Barceloneta dont les incontournables « Cova Fumada », « Bar Electricitat », « Can Maño » pour ne citer que quelques uns d’entre eux. Lieux souvent avec la même cuisine, les mêmes plats, mais toujours authentiques et sans complication. Evidement fréquentés par les touristes mais hors saison, on risque de ne se trouver qu’au milieux de locaux venus manger ces quelques spécialités assez roboratives, cette cuisine parfois de fruits de mer, ces fritures pas toujours d’une grande légèreté. Aujourd’hui c’est la découverte de « Bar Bitacora ».


Petit bar comme l’on peut se l’imaginer qui sert tapas et petits plats en fonction des arrivages de la mer et des produits de saison. Aujourd’hui sur la porte d’entrée, les plats du jour avec leur prix.


Bar mais aussi restaurant avec à l’arrière, une petite terrasse couverte. Pendant la journée, les clients viennent pour un café ou manger. Le soir le public est plus mixte, également venu pour se restaurer. Vers 13 :30, ce dimanche, la salle n’est pas encore pleine mais cela ne saurait tarder. A noter que l’ouverture du dimanche midi est très appréciable car beaucoup d’établissements sont fermés ce jour-là.  Tables avec set de couleur rouge, service empressé et un peu cavalier car on s’imagine bien que cela va vite se remplir, on nous place à l’une des tables.



L’ambiance est familiale, un côté un peu bohème qui me plait bien avec un bruit important comme l’on peut se l’imaginer dans un tel endroit. Beaucoup de passage, mais le service est malgré tout très efficace.


Au bar, derrière les fenêtres réfrigérées, les tapas que l’on peut apprécier à l’une des chaises hautes mais c’est à table que nous mangerons.


La cuisine est ouverte et cela ne chôme pas car tout est envoyé a une impressionnante vitesse et le résultat est plutôt soigné.



Une carte avec les classiques mais il ne faudra pas oublier les plats du jour qui sont affichés à l’extérieur et aussi sur une petite pancarte.


On ne résistera pas à la classique Bomba, qui fût inventée par Maria Pla, de la famille de la « Cova Fumada », boule de purée de pomme de terre avec un peu de porc à l’intérieur, ensuite enveloppée d’œuf et de panure, plongée dans l’huile d’olive et servie avec parfois un aïoli mais théoriquement avec une sauce au piment de Cayenne. Très bonne texture mais la sauce au piment manque un peu de personnalité.


Toujours dans le classique, de très bonnes Patatas Bravas. Pommes de terre bien rôties avec du croustillant à l’extérieure et moelleuses.  La sauce pimentée est excellente ainsi que l’aïoli. En tout cas très bonnes ici.


Les calamars frits sont indéniablement frais et de superbe qualité, la couche de panure est un peu trop épaisse à mon goût ce qui les rend un peu huileux.


D’intéressants artichauts confits et non pas frits comme dans la plupart des autres établissements, Moelleux, une chips de carotte, un peu de purée de pomme de terre et les incontournables huiles d’olives et vinaigre balsamique.


Un poisson qui s’avère être une truite d’Andalousie frite, servie avec une petite salade et un quartier de citron.


Un bar qui sert de classiques plats réalisés de manière tout à fait correcte, pas de surprise mais le lieu est animé, l’ambiance bon enfant, la cuisine fidèle à ce que l’on peut s’attendre à avoir dans Barceloneta.