samedi 21 janvier 2017

The Bakery at Jordan, Stellenbosch



Le Jordan Wine Estate sera également l’un de mes endroits préférés de la région des vins du Cap. Un magnifique domaine très chic où l’on se sent vraiment dans un lieu paradisiaque. L’hôtel est très beau, le restaurant j’en parlerai dans un autre article car ici c’est de la boulangerie dont il s’agit. Lieu qui peut être la cible d’un début de matinée car ouvert au public ne résidant pas dans l’hôtel ou même pour un snack lors de la journée.

Arrivé dans ce somptueux domaine un peu perdu dans le vignoble au bout d’une route qui d’ailleurs passe à travers d’autres domaines, vous laisserez votre voiture sur le parking  ne vous priverez pas de profiter de cette vue.


C’est dans la structure principale où se produit le vin que la boulangerie en question se trouve. A côté du restaurant et de la salle de dégustation. Une terrasse sous les arbres a un premier niveau mais demandez à vous trouver sur le niveau inférieur ou se trouve le deck face au plan d’eau.


Une entrée comme un dessus de barrique et vous voici donc dans cette boulangerie du domaine.


Un comptoir avec une exposition des pains et pâtisseries et derrière le personnel qui prépare les boissons et petits déjeuners.


Un lieu qui également propose une série de produits à la vente au cas où vous seriez partis pour un piquenique plus tard dans la journée.



Les pains du jour sont affichés sur une ardoise avec un pâtissier au travail.



En vitrine, divers gâteaux qui ont l’ais plutôt appétissants ainsi que des ingrédients pour de probable sandwichs qui vont être confectionnés.



C’est donc sur la terrasse inférieure que je vous recommande de prendre votre petit-déjeuner. A noter qu’il est préférable de réserver si vous ne séjournez pas à l’hôtel car la préférence est évidement donnée à ces personnes. Très agréable terrasse donc à l’ombre qui donne sur un petit lac et les montagnes au fond. Etonnement, il y a quelque chose de très Suisse dans ce paysage…






Les petit-déjeuner sont servis de 8 :00 à 11 :30 du matin. Ce qui me surprend sur la carte c’est que l’on y trouve des choses comme nulle-part ailleurs et qui reflète un peu les classiques petit-déjeuner du passé.  Par exemple les œufs Bénédicte, ici avec du filet de porc fumé aux herbes de chez Neil Jewel, deux œufs pochés, de la sauce hollandaise et pain au levain. Recette à l’origine américaine, la légende veut que ce soit Lemuel Benedict, un broker de la bourse de New York à la retraite, qui aie demandé « des toasts beurrés, des oeufs pochés, du bacon croustillant et de la sauce hollandaise » pour guérir sa gueule de bois. Impressionné par la qualité de la recette, le maître d’hôtel aurait remplacé les toasts par des muffins anglais et le bacon par du jambon. Ici parfaitement réalisés mais avec le pain.


Ou alors des œufs brouillés, truite fumée et brioche.


Et encore un « continental » avec du pain frais, des confitures maison, des fromages locaux et des viandes froides type charcuterie.


N’oublions pas les œufs florentines, avec des œufs pochés, de la sauce hollandaise, des épinards étuvés et du pain au levain. C'est une expression qui s'applique à la cuisine et qui tire son origine de la ville italienne Florence en Toscane. L'utilisation de cette expression pour une recette implique l'utilisation d'épinards.



Egalement un mélange de céréales maison, yoghourt à la grecque, compote de baie maison.


Vous pourrez aussi commander des jus de fruits frais mélangés et toutes les sortes de café qui vous feront plaisir.


L’endroit est idyllique, les petits déjeuner vraiment excellents.