lundi 30 avril 2018

Perelló 1898, Barcelone


L'une des modernisations les plus réjouissante du Mercat del Ninot fût l'ouverture de bars et de restaurants de dégustation parmi les étals du marché. Traditionnellement en Espagne il y avait toujours deux ou trois cafétérías à l'intérieur des marchés, séparés des vendeurs et offrant des tapas simples, du café et des boissons pour les acheteurs et les vendeurs. Bien que les cafétérias existent encore, ces jours-ci, manger dans le marché lui-même est un moment important et très agréable. Parmi les stands proposant de la nourriture cuisinée, on trouve des vendeurs de viande et de fromage, des conserves et des vendeurs de morue salée ainsi que des poissonniers.

Certains offrent des huîtres fraîches, palourdes, moules, bernacles et crevettes à manger sur le comptoir accompagnés d'un verre de vin ou de cava, ainsi que des plats du jour comme du riz et des ortiguillas, ces magnifiques anémones frites. Certains poissonniers vont même cuisiner pour vous le poisson que vous achetez, que vous pouvez ensuite manger avec du vin ou de la bière, bien sûr.

Mais ce qui est aussi intéressant c’est de découvrir ces établissements tout de même un peu plus bistronomiques où l’on peut aussi acheter des produits. C’est le cas de la maison « Perelló 1898 » qui date selon le sigle de 1898. Un très bel étal qui est d’une taille supérieure comparé aux autres commerces, pour la simple et bonne raison qu’ils ont un choix de produits de qualité plus important que d’autres commerces mais aussi parce qu'ils ont un comptoir de dégustation, de restauration. Une architecture conçue par Sandra Tarruella qui a rénové et conçus un grand nombre de restaurants, d’hôtels et magasins à Barcelone et même ailleurs en Espagne.



Ces jours-ci, on peut observer qu’ils font partie de la grande liste des établissements qui sont participés à la « Ruta del Bacalla », un festival de la morue qui se passe à Barcelone où chaque établissement qui s’inscrit, propose un tapas à base de ce poisson salé, tout cela a des prix très amicaux.

En parlant de morue, celle-ci est évidemment vendue et l’on peut immédiatement constater qu’il s’agit d’une très belle qualité, bien épaisse et évidement a un prix plus élevé qu’à l’accoutumée.



Certains morceaux sont déjà en désalanisation, principalement des filets.


Pour les amateurs des sardines conservées dans le sel.



Le choix de conserves chez « Perelló 1898 » est plutôt large avec tout ce que vous pouvez vous imaginer pour accompagner un apéritif tel qu’un vermouth. Moules, thon, sardines, couteaux avec non seulement des produits du Pays Basque mais aussi de Galice.


Dans le prolongement donc, on s’installera sur l’une des chaises hautes du bar.


On pourra aussi trouver des préparations sous vide comme saumons, anchois préparés de diverses manières et des conserves d’œufs de poisson.


Leur sélection d’huiles d’olives et de vinaigre est intéressante.


Pour les amateurs d’apéritifs sophistiqués, toute une série de petites brochettes savamment construites avec olives, anchois, moules et autres ingrédients.


Un certain nombre de plats à l’emporter la plupart réalisés avec de la morue. « Perelló 1898 » est un spécialiste de la morue sauvage « Gadus Morhua » péchée à l’hameçon dans l’Atlantique Nord et pour cette raison nous trouverons un certain nombre de plats et tapas au comptoir.


La cuisine, gérée par le chef argentin Guada Reig (Can Nuri, Fermi Puig), se concentre sur les produits locaux et les recettes traditionnelles. Les suggestions du jour sont sur l’ardoise pendue sous les rangements de bouteilles : salade de tomates avec de la ventrèche de thon, carpaccio de morue et guacamole, œuf mollet avec parmentier et sauce pil-pil, pain de coca avec de l’escalivada, brie et anchois. Les fameux « pieds et têtes » avec des « tripes » de cabillaud et la recette basque par excellence la morue au pil-pil que l’on pourra voir dans une grande casserole et avec une recette qui se trouve sur leur site web. Une carte permanente est aussi à disposition.



On passera la commande à l’une des jeunes femmes derrière le comptoir, le tout sera servi plutôt rapidement.



Impossible de passer à côté de ce tapas spécialement conçu pour la « Ruta del Bacalla » et qui consiste en un cannelloni de pomme verte farci de brandade de morue accompagné d’une mayonnaise au basilic, le tout accompagné d’une bière pour la somme de 5 euros. Un vrai plat, inventif, qui joue avec les saveurs et les textures et totalement inattendu. Un beau visuel, une touche marine supplémentaire avec les œufs de poisson, c’est vraiment très bon.



La bière est de chez Damm mais tout de même particulière car brassée expressément pour Ferran Adria !


Les anchois extras aux zestes d’agrumes sont particulièrement délicieux. Des boquerones donc avec un peu d’huile d’olive mais avec la bonne idée d’y ajouter ces zestes de citron et d’orange qui apportent une touche vraiment originale.


La salade de tomate et ventrêche de thon est particulièrement délicieuse simplement pour la qualité des produits. Les tomates sont sucrées, l’huile de qualité, le thon de très bonne qualité. Un assaisonnement précis et gouteux.


Aussi classique mais particulièrement réussie, l’omelette à la morue avec des piments de Padron. Baveuse, le poisson moelleux, les piments pout une touche un peu relevée.


« Perelló 1898 » est une entreprise centenaire qui a su s’adapter à l'époque, préserver la tradition dans ce marché de Ninot, qui offre des produits de haute qualité et un service amical et familier pour sa délicieuse restauration ou plutôt presque dégustation. Tout fût absolument parfait pour un lunch et venir ici se restaurer est un vrai moment de plaisir gustatif. Si l’ambiance est informelle autour du comptoir, les plats, eux, sont dignes des meilleurs restaurants.