samedi 14 avril 2018

Bar Celta Pulperia, Barcelone


Dimanche de Pâques et en plus déjeuner…Pas facile de trouver quelque chose d’ouvert, de simple, de rapide et en plus dans le vieux quartier. Pas non plus l’envie de tomber dans un attrape-touriste ou encore dans un lieu moderne. Par chance, le « Bar Celta Pulperia » est ouvert ! Ayant déjà pris une bière dans leur second établissement du Born, je connaissais déjà leur offre, de simples tapas et évidemment du poulpe. Perdu au coin d’une rue, ce bar à tapas galicien est le repaire des locaux, des étudiants, de jeunes venu pour faire la fête. Pas de sophistication, on y mange beaucoup et pour pas cher.


La plupart du temps, ce bar est plein à craquer et il est difficile de trouver une place assise…alors les gens s'entassent un peu partout même dans la ruelle. Aujourd’hui, par chance on y trouve tout de même assez rapidement de la place bien que vers 15 :00, cela se remplit tout soudainement. Quelques tables, quelques chaises hautes, pas de réelle décoration et voila.


Comme on peut le comprendre, ici c’est entre autres le poulpe que l’on vient manger et la bête est exposée comme un trophée directement sur le plateau de marbre du bar.


Bouteilles de vin exposées, bière à la pression, le comptoir est rempli de tapas en tous genres : patatas bravas, poulpe à la galicienne, tortilla, calamars frits, buñuelos de bacalao (beignets de morue), bombas et bien d’autres choses.


Certes ce n’est pas très fin mais ce n’est pas pour faire de la gastronomie que l’on vient. La tortilla de pomme de terre exposée est d’une taille impressionnante et plus un gateau qu’autre chose.


Les bravas ici sont exposées, puis ramassées sur une assiette afin de repasser une seconde fois à la friture avant de recevoir leur dose de sauces.


Bien sur des croquettes, des pimentos del padron, de la friture de seiches, tous les grands classiques de la cuisine espagnole sont exposés.


La bière est de l’Estrella Damm qui se boit facilement et sans se poser de question.


Maintenant question nourriture cela reste vraiment basique, sans sophistication particulière. Du moment qu’on le sait, cela devient presque secondaire de se focaliser sur son assiette. Malgré tout, si vous me le demandez….Les croquettes sont un peu lourdes avec un goût indéfinissable et une farce assez compacte.


Par contre le poulpe est excellent et c’est vraiment pour lui qu’il faut venir, le reste n’est que superflu. Tendre, un peu d’huile d’olive et de paprika fumé. J’ai mangé ce dernier dans d’autres établissement luxueux et pas meilleur.


Les bravas elles sont vraiment quelconques, à peine croustillantes et la sauce vraiment sans relief. Il y a toujours des personnes qui les comparent d’un établissement à l’autre, probablement une affaire de goût, mais la pas mon style.


Le calamar est caoutchouteux, de gros morceaux rapidement réchauffés avec un peu de persil et d’ail.


L’adresse semble plaire à tout le monde…Mais il faut vraiment venir ici surtout pour l’ambiance, le coté très authentique de l’endroit et se focaliser sur leur poulpe qui est vraiment excellent.