mercredi 25 avril 2018

Croq & Roll Vermuteria, Barcelone


Ce n’est pas trop l’habitude que d’aller dans des chaines de restaurant mais il faut reconnaître que certaines à Barcelone sont plutôt pas mal et qui finalement sont plus une réplication d’un établissement qu’une chaine comme on l’on a l’habitude de voir ailleurs en Europe.  « Croq & Roll » est l’une d’entre elles et s’agit d’une croqueteria. Probablement le seul type d’établissement ici et peut-être même en tout cas en Catalogne. Le premier établissement se trouvant é la travessera de Gracia et celui-ci plus récent, à Sant Antoni, fac au futur marché. Deux jeunes, Santi et Nil qui se rencontrèrent dans une école de cuisine, ensuite partirent dans de différentes directions, avec le dernier qui se spécialisa dans la croquette. Une retrouvaille, une volonté de faire quelque chose un peu rock’n’roll, et voila le concept monté. Donc celui de Sant Antoni se trouve à un coin de rue, se positionne ici comme aussi une vermuteria.


Un intérieur assez moderne, entre bar industriel, cafeteria et un peu tout de même fast food. Il manque juste la touche conviviale pour transformer l’endroit en quelque chose d’un peu moins stérile. J’oubliais aussi peut-être le côté un peu « diner » à l’américaine. Structures métalliques ondulées sur quelques murs, enseignes lumineuses, tabouret un peu partout et coin avec tables sur la gauche face à la cuisine.


Les classiques siphons un peu partout qui nous rappelle que nous sommes aussi dans une vermuteria et évidemment la sauce Espinaler sur les tables, l’incontournable assaisonnement pour entre autres olives et anchois.



Le coin cuisine a vraiment quelque chose d’assez « à l’américaine » avec le côté comptoir et le menu au dessus de ce dernier. Qui croqueteria dit croquettes…mais on ne sert pas que ceci ici. Des trucs à picorer pour l’apéritif, des tapas, , des toasts, des salades, des bravas et autres mets assez classiques, sans oublier les desserts. Les croquetes se vendent à la pièce et coutent 1.40 euros. Six saveurs différentes selon les préférences de chacun.


Ce que l’on peut observer c’est qu’ici on ne vous sert pas de la bière industrielle mais plusieurs types de bières artisanales, locale ou non et même du vin. La liste des vermouths est elle aussi de qualité avec des marques réputées comme Miro.


Il faut bien faire attention a ce que l’on commande, car je dois admettre que notre choix ne fut pas judicieux. Nous avons gouté je crois toutes les sortes de croquettes et après un moment, évidemment on s’en lasse et l’on a plus faim… De plus nous avons commandé pour commencer des « bravas »… Pommes de terres croustillantes et sauce correcte.


Certes il y a plein de croquettes différentes et la qualité ne diffère pas d’une à l’autre, excepté évidemment pour la saveur. J’ai trouvé certaines plus gouteuses que d’autres, certaines parfois avec un peu un manque de finesse et écoeurantes. Elles arrivent dans de petites coupes métalliques. Donc, nous voici avec les sortes suivantes, poulet au parmesan, soubressade et miel, jambon ibérique, calamar dans l’encre de seiche, shitake et langoustines, gorgonzola et poire. J’ai trouvé celles à la langoustine plutôt originales et avec des saveurs bien marquées.



Le choix de bière artisanal local s’imposa avec une Almogaver Classic ambrée.


Un concept différent, pratique pour un lunch rapide, des mets que tout le monde adore ici, plutôt bien réalisés, un beau choix de bières et une ambiance rock, comme le dit le nom.