lundi 8 mai 2017

Can Roca, Barcelone




J’adore faire de belles découvertes comme celle-ci à Sant Andreu. Certes ce n’est pas le centre de Barcelone et il faut y venir. Une opportunité de découvrir une ville dans la ville comme d’ailleurs Gracia, de vivre une authentique expérience Catalane, de faire un tour au joli marché et d’observer la vie paisible des habitants de ce très agréable quartier. C’est dans la rue principale appelée Carrer Grand Sant Andreu que vous trouverez magasins, petites boutiques, cafés et cette magnifique table appelée « Can Roca » qui existait déjà en 1952. Soyons bien clair, cela n’est pas un établissement des « trois frères… ».


SI vous recherchez un authentique établissement qui prépare une simple et délicieuse cuisine catalane, c’est ici. Pas de complication, pas de côté un peu touristique qui vous rappelle que vous êtes bien en Catalogne mais une sincérité plutôt rare au niveau de l’assiette. Une cuisine familiale mais réalisée avec finesse et presqu’une certaine légèreté. L’intérieur peut sembler a priori un peu classique, mais en regardant de plus près, c’est plutôt neuf ou alors rénové mais en conservant ce côté un peu populaire de restaurant de quartiers. Tables et chaises de bistrot avec, carrelages andalous sur les murs, le comptoir à l’entrée et sol un peu style mosaïque de pierres.


Ci et là quelques anciens meubles en bois d’une autre génération. Porrón sur certaines tables, qui est un type de pichet à vin traditionnel en verre, anciennes boites à biscuits sur des étagères. Un décor finalement assez épuré et fonctionnel.





Le menu en catalan est vraiment superbe même si aujourd’hui il n’y a ni de rognons au Xerez et ni de ris de veau, une bonne excuse pour revenir… Que des plats mijotés par le chef et présentés par sa gracieuse femme en salle.

Pour démarrer donc, des artichauts et jambon Josélito. Assiette très soignée avec de délicieux artichauts poêlés et entourés de ce jambon « pata negra » Bellota Joselito qui est l’un des jambons ibériques les plus fameux au monde.


Ensuite une crème de courge, œuf poché, « botifarra » noire. Une très onctueuse soupe avec son œuf coulant et de l’excellent, somptueux et rustique boudin noir catalan revenu à la poêle, coupé en gros morceaux. Mais ce n’est pas que du sang comme le boudin classique français, il y a aussi de la viande dedans et des épices (surtout du poivre).


Autre délicieuse assiette avec les boulettes de viande cuite à l’étouffée dans une sauce à la seiche.  Plat catalan à base de viande de bœuf et porc, joyau du patrimoine culino-populo-culturel de Catalogne. Derrière ce nom imprononçable de « mandonguilles » se cache un plat typique de l'Empordà plus brut de rusticité roborative mais fabuleux.


Nous poursuivons avec une casserole de queue de bœuf et parmentier de pommes de terre au fromage. Une viande fondante sur un écrasé de pommes de terre avec un peu de fromage et une sauce absolument divine.


Un seul dessert avec une spécialité évidemment locale, la « coca de la taverna » normalement plutôt appelée « coca de full amb cabell d'angel ». Il s’agit d’un des gâteaux les plus typiques de la fête de « Sant Joan i Sant Père », réalisé avec une pâte que l’on étire et que l’on farcit avec ce « cabell d'angel », « cheveu d'ange » en français qui est une confiture filandreuse originaire de Majorque réalisée à base de chair de courge et aussi ici des amandes. Elle est aussi appelée « confiture de courge » ou « confiture de cheveux d'ange ». Dessert probablement difficile à trouver ailleurs qu’ici.


Avec ce repas un surprenant Montsant, Venus La Universal « Dido » 2015, Vin biologique absolument délicieux avec une couleur cerise bigarreau intense avec des nuances grenat.


Cet établissement a été repris en 2016 par un très sympathique couple, Albert Oltra et Sandra, ce qui explique cette récente rénovation dans cette salle, cette volonté à vouloir continuer de proposer cette cuisine authentique et sans concession. A noter que ce ne sont pas des novices car ils possèdent déjà un autre établissement appelé « Can Piqué » à quelques kilomètres de là, à Montcada i Reixac. Albert Oltra étant dévoué à la promotion des produits traditionnels de la région.

Quelle superbe adresse que ce « Can Roca » qui propose une fine et authentique cuisine Catalane comme probablement peu d’endroit à Barcelone. Une cuisine campagnarde réalisée avec délicatesse mais présentée sans chichis et sans dressages d’assiettes inutiles. Une table qui mérite amplement le déplacement du centre car rares sont celles qui proposent même en cuisine Catalane autant de plats aussi attrayants et cuisinés avec passion.