jeudi 2 février 2017

Die Strandloper, Langebaan



Petite expédition sur la côte ouest afin de découvrir Langebaan mais surtout une table qui restera ancrée à tout jamais dans ma mémoire. Une expérience assez unique qui en fait une destination à elle-même car à ma connaissance, aucun endroit ne ressemble à celui-ci, aucun concept aussi surprenant que celui-ci n’existe ailleurs, enfin selon ce que je connais… Initialement l’endroit où je pensais passer le nouvel-an mais qui au dernier instant décida de ne pas être ouvert. Que cela ne soit, ce fût donc la veille. Les réservations doivent se faire bien à l’avance et par chance peuvent se faire sur leur site. Alors de quoi s’agit ? Eh bien une plage aménagée avec un restaurant qui simplement cuit la pêche du jour avec les moyens du bord. Un simple feu sur lequel on cuira une succession de plats les uns les plus frais que les autres.

L’endroit où se trouve « Die Strandloper » est tout bonnement incroyable. On laisse son véhicule dans une sorte de terrain de sable puis on se dirige vers un amoncellement de toiles un peu comme dans un fils de type Mad Max. Un surf qui souhaite la bienvenue, quelques bouées marines et une pancarte pour le restaurant.



Un sentier qui longe l’océan l’accès étant évidemment payant doit se différencier de la plage proprement dite, dont l’accès est libre.



Arrivé à une sorte de tente, difficile de s’imaginer ce qui se trouve derrière.


« Die Strandloper » est avant tout une sorte de restaurant donc il faut savoir que le menu est permanent, ne doit surement pas changer et donc propose une série de plats immuables. Et c’est tant mieux ! Un repas de trois heures avec plus d’une dizaine de plats.



Pas de tenue stricte, surtout pas de chaussures haut talons, on y vient habillé comme si l’on va à la plage. Le soir il vaut mieux prendre un lainage s’il y a du vent. Ici on marche dans le sable et ne se préoccupe pas de son apparence.




Vous arriverez donc dans une sorte de camp de base, un ensemble de tables de fortune avec bancs ou plutôt planches de bois. On s’installe où l’on se sent à l’aise et que la fête commence !




Un lieu décoré de filets marins, de bouées et de bâches, tout ceci avec une belle vue sur l’océan.

Le repas démarre en début de soirée et les « chefs » arrivent au centre de ce campement afin de cuisiner le menu exclusivement sur feu de bois avec soit des marmites soit des grils pour barbecue. On alimente le feu en bois et l’on observe avec plaisir tout ce qui se passe donc « en cuisine ». Une expérience vraiment hors du commun.






Le centre du restaurant est donc une succession de coins où l’on cuits aliments à la braise sur des grills de fortune.


En ce qui concerne la boisson, tout le monde peut venir avec ses propres bouteilles sans aucune charge supplémentaire. Ceux qui arrivent sans s’organiser peuvent néanmoins acheter quelques boissons de bases dans un cabanon à quelques mètres de la cuisine, sur un rocher.




Les grands fours sont plutôt très impressionnant et l’on se demande bien ce que l’on y trouvera. C’est après ouverture que l’on verra de magnifiques pains qui s’avérèrent être délicieux.





Pains qui seront démoulés et conservés à la chaleur du four.


Puis servis en belles tranches avec beurre et même confitures.



Au même moment, les préparations à base de poissons en sauce sont en train d’être finalisées dans de grosse marmites.



Chaque plat une fois prêt sera amené à un endroit où l’on viendra également chercher des couverts, assiettes, serviettes et ingrédients tels que sel, poivre, citron, etc.


Des moules simplement préparée mais de grande fraicheur. Pas forcément nettoyées de manière optimale mais vraiment délicieuses. D’autres moules auront déjà été préparées et décortiquées.



Des « harders » de la région de Weskus, poissons qui seront alignés sur de grandes grilles puis une fois prêts, servis avec simplement avec des quartiers de citron.





Un autre poisson plus grand et servis en filets toujours avec le même mode de cuisson.







Des petits pains qui seront préparés au dernier moment et aussi cuits sur la braise.




Un curry de poisson mélangé avec des légumes.


Entretemps le magnifique coucher de soleil.




Aussi du « snoek », de la famille il semblerait du barracuda en barbecue avec des pommes de terre.





Le soir arrive et nous poursuivrons ce repas festif dans la pénombre mais les différents cabanons seront bien entendu éclairés.



Malgré que le menu soit principalement composé de produits de l’océan, nous auront droit à un ragoût de mouton. On vient toujours se servir à la casserole et profite quelques instants de la chaleur au centre.


Du poisson « stompneus ».



Des « kreef » qui sont de petits homards sud-africains. Tout d’abord ébouillanté puis ensuite grillés.






Café et thé rooibos avec des petits biscuits appelés « koesksisters », une pâtisserie sud-africaine à la pâte de beignet tressée et enrobée de sirop.


Une incroyable expérience à vivre, un moment unique et d’une énorme convivialité pour déguster les produits de l’océan qui sont simplement cuisiné et servis de la casserole ou du grill à l’assiette. Magique !