lundi 13 juin 2016

Tim Ho Wan, Hong Kong



Le guide Michelin pour Hong Kong restera pour moi une énigme quant à l’attribution d’étoiles souvent étranges tenant compte du type d’établissement promus. Je ne me réfère pas aux restaurants gastronomiques et luxueux (quoi que certains ne méritent pas non plus ces nombreuses étoiles) mais à ce que j’appelle des gargotes mais qui servent tout de même une cuisine de qualité. Des établissements qui ne seraient sans aucun doute jamais étoilés sur d’autres continents. Je me rappelais de ma visite chez «Ho Kung Kee» en 2012 avec son étoile très discutable avec ce bouillon et ses wonton.

Aujourd’hui il s’agit de « Tim Ho Wan » qui lui aussi a reçu un macaron, cependant il faut savoir qu’il s’agit d’une chaine d’établissements à Hong Kong et que pas tous ont été nominés, ce qui est un peu difficile à comprendre sachant que la carte ne propose qu’une douzaine de plats et principalement que des dim-sum.

Donc je me rends à l’une des deux succursales étoilée non loin de la station de métro Sham Shui Po un peu au nord de Kowloon. Un quartier plutôt agréable à visiter avec son marché aux puces sur Apliu street et le marché de victuailles sur Pei Ho street. Le MTR vous amenant directement à destination en quelques minutes. Vous ne trouverez pas de signe distinctif dans cette rue Fuk Wing street mais ne vous en fait pas car la foule devant l’établissement ne peut que vous indiquer où cette table se trouve.




Une enseigne traditionnelle en l’air dans la rue mais probablement peu de chance d’identifier qu’il s’agit de « Tim Ho Wan », celle-ci étant un sinogramme.

Alors que faire au milieu de cette foule ? Eh bien vous enregistrer chez l’hôtesse en précisant combien vous êtes et attendre que l’on vous appelle ce qui prit moins de vingt minutes. Emparez-vous de cette fiche verte qui est le menu qui par chance mentionne la liste des plats et cochez ce qui vous intéresse. On dirait que tout est fait pour être optimisé et le temps raccourci. On ne vient pas chez « Tim Ho Wan » pour passer un moment comme dans un restaurant traditionnel mais simplement…manger… Donc attendez-vous à y passer plus ou trente à 40 minutes maximum car tout est servi extrêmement rapidement, un peu comme dans une cantine. En réalité cet établissement ne cherche pas à se différencier d’une autre mangerie du quartier, vous serez prévenus.






La salle est sans aucun charme particulier, on vous assoira un peu n’importe où en fonction des disponibilités. Par exemple étant seul, je me suis trouvé à une table où se trouvaient trois autres personnes, ce qui n’est pas en problème en soi. Mais sachez comme je viens de le dire précédemment, vous n’être pas loin d’un concept de fast-food…étoilé… D’ailleurs, « Tim Ho Wan » a comme slogan « le 1 étoile moins cher au monde »… Et ceci n’est pas faux car dépenser environs 10 euros est probablement le montant réel.




Les serveuses collectent votre feuille de commande verte et on n’a plus qu’à attendre, tout arrivant sans ordre particulier.



Service de thé gratuit pour accompagner le repas à moins que vous choisissiez une autre boisson, cependant je n’ai pas vraiment vu de personnes boire autre chose que thé ou eau.


Pour une première visite, évidement je choisirai les plats qui sont ceux dont tout le monde parle avec tout d’abord les rouleaux de riz farci au foie de porc. En fait des crêpes réalisées avec de la farine de riz, cuites à la vapeur avec à l’intérieur ce fois qui ne devrait pas trop déplaire à tous ceux qui simplement aiment le foie. Le tout est arrosé d’une sauce à base de soja. C’est très bon, parfaitement réalisé et dans son genre ne peut être meilleur.


Autre « must », les dumplings aux crevettes fraiches. La pâte est fine, l’intérieur se trouve être de vraies et grosses crevettes. A nouveau excellent.



Le cake aux œufs à la vapeur est aérien, légèrement spongieux, un peu sucré et un léger goût caramélisé.  Un parfait moment de douceur.



Et pour terminer les renommés brioches au four farcis avec du porc en sauce BBQ. L’extérieur est légèrement recouvert d’une fine couche de sucre caramélisé, la farce est très gouteuse avec une saveur aigre-douce. C’est à nouveau très bon.




Ce que j’ai mangé peut facilement être servi dans un établissement luxueux et fera même souvent de l’ombre à ce qu’il m’a été donné de déguster auparavant localement ou en chine. Maintenant question dim sum en Angleterre se sont avérés être une bien autre expérience gustative.  C’est néanmoins une très intéressante expérience et vous ressortirez satisfait de cet endroit pour le contenu de l’assiette même si l’on a l’impression de manger dans un champ de bataille…Maintenant si cela vaut une étoile… il ne faudrait tout de même pas exagérer. Maintenant…est-ce si important ? Eh bien pas du tout…Allez faire « le touriste » car tout le monde est au moins allé une fois chez « Tim Ho Wan ».