dimanche 26 juin 2016

Crown & Cushion, Camberley




Se retrouver un peu au milieu d’un endroit complétement inconnu, dans un magnifique hôtel mais sans réellement un endroit attirant pour dîner devient une gageure lorsqu’il n’y a rien dans les environs. Quelques rapides recherches sur la toile et le seul lieu un peu local serait un pub au nom de «The Crown and Cushion ». Rares sont les pubs où l’on mange correctement, cela s’appellerait « gastropub », ce qui n’est pas le cas ici mais néanmoins est plutôt plébiscité par le site que tout le monde connait. Dans une ancienne maison un peu perdue entre forêt et champs, cet établissement semble être agréable comme souvent dans la campagne.



Maison du 19ème avec une végétation plutôt luxuriante, tables extérieures où l’on peut boire, voire même manger.



Une jolie petite terrasse devant l’entrée ressemblant à une sorte de pergola.


En face de la terrasse de l’autre côté de l’entrée, le terrain de cricket attenant.


L’intérieur est des plus classique avec son comptoir, un plafond plutôt bas et une série de tables en bois.




La sélection de ale est plutôt intéressante mais je préférai une lager qui s’avère être plutôt originale, celle de la « Faversham Brewery » de Whitstable Bay avec une saveur légèrement biscuitée.


La carte est plutôt très banale et ne propose que principalement de la junk food. Des burgers, des plats un peu exotiques allant du tex mex en passant par l’asie. Quelques plats américains et pas mal de plats autour de la friture. Vraiment pas très attirant et sans aucune recherche.

Je trouverai des coquilles Saint Jacques avec du chorizo, de la mangue et une sauce pimentée. Trois petite Saint Jacques, trois rondelles de chorizo en tranche qui auraient pu les entourer, de la mangue en julienne, un vague goût pimenté et un quartier citron. Du va-vite, même pas soigné et sans grand intérêt.


Je me dis que finalement je choisirai leur burger qui semble être le « hit » appelé sobrement « The ultimate », 300 grammes de viande, du fromage, du bacon, une sauce BBQ et des rondelles d’oignon frites. Amené sur une planche bois, le pain est industriel, la viande est décongelée sans goût et trop cuite, les rondelles sont mollasses…le fromage est figé, les frites sont graisseuses, la sauce BBQ sort d’une bouteille.



Visiblement tout ici est de provenance industrielle, simplement décongelé, réchauffé et servit. Aucune recherche, pas d’effort….probablement que cela plait… Une bien médiocre cuisine de pub, si l’on peut appeler cela cuisine.