mercredi 8 juin 2016

J . M Chef, Canton




Sortie en groupe dans un des nouveaux quartiers animés de Canton, la rue Xingsheng plutôt animée avec une succession de bars, clubs et restaurants. Lieu où l’on trouve un certain nombre de touristes, expatriés mais aussi locaux. A première vue rien de bien tentant avec ces enseignes lumineuses ventant pizzas, burgers, tables du monde entier et bières européennes, cependant mes collègues savent exactement ce qui me fait plaisir, en l’occurrence une cuisine chinoise de qualité.


C’est vers une entrée dissimulée avec un simple sinogramme qu’il faudra se digérer. Difficile de réaliser qu’il s’agit d’un restaurant si l’on n’est pas local. Un sigle et en dessous « J.M Chef 1985 ». Pas sûr de savoir s’il s’agit du nom de l’établissement car souvent le nom chinois diffère. Toujours est-il que je vous mets le lien pour trouver ce lieu qui se trouve au no 10 de la rue. Impossible de trouver une seule référence sur la toile même en cherchant avec l’adresse à moins peut être d’écrire en chinois et encore…Les systèmes de cartographie bien connus n’indique pas ce lieu. Essayez simplement de repérer le nom ci-dessus qui est écrit en caractères européens.



On se rend à l’étage et arrive face à une très jolie réception aux couleurs locales avec même un petit temple dans un coin.


Ce qui est le plus surprenant est que l’entrée ressemble ensuite à un magasin de vente d’animaux pour aquariums mais en réalité il s’agit des poissons et fruits de mer qui sont proposés à la clientèle. Un choix absolument impressionnant ou tout est évidement vivant, garantissant ainsi des produits de toute première fraicheur.


Un bac de crevettes mantis ou mante que je connais plutôt de la plongée sous-marine avec une taille qui parfois va jusque 20 centimètres et une moyenne de 15.



Des coquillages qui pourraient ressembler à des bulots mais au vu de la couleur extérieure ne sont pas.


Un bac d’anguilles et non de serpents puisque cet établissement est spécialisé en produits de la mer.


Restez quelques instants à observer le personnel en train d’attraper les crabes ou poissons, un moment plutôt assez unique dans son genre.


  
Des mérous de diverses couleurs, ici ceux appelés « Star Spot ».


Des crustacés qui ne m’ont pas vraiment inspiré et que je n’ai pas pu identifier.


Des coquilles Saint-Jacques.


D’impressionnant crabes.



L’ensemble des produits sont affichés avec leur prix au kilo. Même des scarabées d’eau qui selon mes compères seraient excellents pour l’organisme.



La salle de restaurant est plutôt classique avec ces grandes tables circulaires où l’on vient en groupe. Une ambiance assez bruyante mais c’est ce qui fait tout son charme. Ici vous ne verrez pas de touristes.




Comme dans beaucoup d’endroits, la carte est illustrée et heureusement propose une légende en anglais. Nous commencerons avec une sélection de plats avant la pièce principale…le crabe.

Tout d’abord un petit pigeon qui a été mariné et cuit dans une friture. Cela ressemblerait plutôt au canard laqué avec ce côté croustillant et la chaire un peu sucrée liée aux composants de la marinade. Un très joli plat.


Le bœuf sauté Angus avec des brocolis s’avère être plus classique mais les légumes sont de première fraicheur, la viande comme dans la plupart des endroits attendrie et tapée. En réalité il ne s’agit pas de brocolis qui semble être le nom un peu passe partout pour tout ce qui est vert…Mais en tout cas de la famille.


Le classique porc aigre-doux parfaitement réalisé avec une sauce pas trop sucrée non plus et les morceaux de viande bien enrobés d’une couche croustillante.


Quelques réels brocolis sautés sans trop de corps gras.


Des nouilles aux légumes plutôt bien préparées et gouteuses.


Et la pièce principale le crabe qui a été frit et recouvert d’ail haché frit également. Un plat pour au moins 5 personnes car il s’agit de crabe frais d’Alaska d’une taille impressionnante. L’animal sort de l’aquarium puis probablement une fois cuit est débité en gros morceaux déjà préparés quand servis à table pour éviter d’utiliser des pinces. La chaire est moelleuse, l’ail frit se marie à merveille. C’est certes un plat très couteux pour ici mais un régal pour une grande tablée.


Le riz frit qui accompagne est surement l’un des meilleurs mangée car lui aussi garni de fruits de mer, dont du crabe.



Définitivement l’un de mes meilleurs repas à Canton. Des produits de première fraicheur, une sélection impressionnante de poissons, crustacés et coquillages, des cuissons précises et important, rien de trop gras comme cela peut souvent être le cas. Une adresse qui mérite d’être découverte probablement en demandant à son hôtel d’inscrire l’endroit sur un bout de papier pour un chauffeur de taxis.