dimanche 19 juin 2016

Chachawan, Hong Kong



Un besoin de changer de cuisine et pourquoi pas choisir ce soir une table Thaïlandaise. Même si cette cuisine est l’une de mes favorites, rares sont les établissements qui proposent quelque chose d’authentique et de qualité mais « Chachawan » ayant une bonne côte, pourquoi ne pas essayer cette table qui surtout propose une cuisine Isan. L’appellation Isan correspond au nord-est du pays, représente environ 30% de la population et propose une cuisine que l’on trouve très rarement en dehors du pays. Certains diraient même que la cuisine Isan diffère de la traditionnelle cuisine Thaïlandaise, car certaines saveurs prédominent comme celle du piment, du citron vert, de la cacahouète, des crevettes séchées, des fruits et légumes, du riz gluant, de la coriandre et autres herbes. Les saveurs sont généralement complexes et subtiles, mais la préparation de certains plats est peut-être plus simple et ne correspond pas à ce que l’on connait par exemple des currys. Souvent des viandes marinées et grillées, surtout de nombreuses et fraiches salades.


« Chachawan » qui se trouve dans « Central » n’est pas situé dans l’un de ces bâtiments modernes ou hôtel de luxe mais dans le quartier de Sheung Wan où l’on trouvera un mélange de vieilles habitations, temples, magasins médicinaux chinois mais aussi quelques buildings aux formes futuristes. C’est dans Hollywood road que se trouve cet établissement, une rue avec quelques antiquaires mais aussi quelques établissements plutôt mode.



Ce qui me plait de l’extérieur chez « Chachawan, c’est ce côté un peu décalé par rapport à un certain nombre d’établissements à Hong Kong. Le type de lieu qui pourrait aussi bien exister dans d’autres villes comme Londres ou New York.

On y accède par quelques marches qui arrivent immédiatement sur le bar qui a presque pignon sur rue. Ambiance assurée, atmosphère branchée, certes une majorité d’expatriés mais on s’y sent tout de suite très à l’aise.




Possibilité de manger au bar ou alors dans la toute petite salle dans le prolongement. Ici pas de réservation, donc probablement que vous vous inscrirez et devrez attendre. A noter qu’il existe dans cette rue quelques autres bars où vous pourrez éventuellement patienter.



La décoration est plutôt de bon goût car dans un style métropolitain et non pas « classique thaïlandais » style orchidées/jeune femme habillée traditionnellement mais plutôt ce côté presque alternatif de certaines grandes villes.

La salle où l’on peut s’assoir ne propose qu’une demi-douzaine de tables de deux personnes et se trouve être décorée de manière plutôt stylisée, peinture de divinité entre classique et moderne, structures métalliques des conduits d’aération visibles, mobilier type bistrot. Un endroit vraiment plein de charme et sans fioritures.

Dans un autre coin de cette salle, deux tables elles aussi dans un décor un peu irréel avec ces mini affiches chinoises utilisées comme du papier peint et ces lumières au plafond qui sont de simples et grosses ampoules.


La cuisine toujours au fond de ce restaurant est ouverte sur les quelques tables le long de l’autre paroi ; cuisine où l’on pourra observer la rapidité et efficacité avec laquelle les préparations sont dressées. D’ailleurs on pourra également manger face à cette cuisine. Chaque coin de cette pièce aura vraiment été très bien exploité.



Quelques bières thaïlandaises pour commencer.


Une série de plat qui arriveront sans ordre précis comme un excellent « Larp Bet», une salade de canard en fins morceaux, échalotes, oignons frais, menthe, rondelles de porc séchées accompagné d’une sauce aigre-douce. On prend des feuilles de chou vert que l’on remplit de cette salade très parfumée. C’est très frais, croquant et parfaitement assaisonné.



Un « Khao Pad », le riz frit avec du crabe, des œufs et oignons verts frais. Très bon riz qui n’est pas avare en morceaux de crabe.


Un « Gai Yung », poulet mariné 24 heures dans de l’ail, poivre, coriandre, citron, vert, grillé jusque devenir croustillant, servi avec une sauce «jhim jeaw ». Un plat Isan classique souvent servi le long des routes, deux brochettes de poulet. La sauce qui accompagne est fabuleuse et contient un certain nombre d’ingrédients tels que des piments rouges frais, du galangal, de la poudre de riz toastée, de la sauce de poisson, du citron vert et du sucre de palme. Ce plat est très authentique et excellent.



Et un « Yum  Makuar Yaw », salade avec des aubergines fumées, échalote, menthe, coriandre, sauce de poisson mélangée avec des effluves de riz grillé. Toujours aussi authentique et plein de saveurs, fraicheurs.


Voici une très belle table thaïe qui s’avère être très authentique et sans concession. Des recettes pas souvent sur les cartes ailleurs, des produits de belle fraicheur, des saveurs vraiment identiques à ce que l’on trouve dans le pays même. Vraiment un gemme que cet établissement à Hong Kong et tout ceci dans un endroit informel et fort sympathique.