jeudi 9 juin 2016

Bingsheng Pinwei, Canton




C’est dans Tianhe road que se trouve l’une des adresses les plus fréquentée de Canton, « BingSheng Private Kitchen ».  Il semblerait qu’il y ait plusieurs tables au nom de « BingSheng » à Canton et même dans cette rue, mais ici nous sommes au numéro 168 du coté est. On pourra également trouver cette table sous le nom de «BingSheng Pinwei». Aux heures de midi vous devrez même vous inscrire à l’extérieure et patienter si complet sur de petites chaises en plastique bleues.



L’intérieur ressemble à pas d’autres lieux avec ces grandes tables circulaires et la foule. Peut-être qu’ici le décor est légèrement plus moderne avec des luminaires contemporains mais nous dirons que l’on vient ici plutôt pour manger que le décor. Ambiance un peu survoltée, service pressé à cette heure-là, à première vue, plutôt une table pour employés du coin qu’un restaurant soigné.





Comme dans d’autres restaurants, quelques vitrines ou plutôt aquariums où l’on choisit les produits de la mer.


On choisira quelques légumes frais pour accompagner ce repas avec des tranches de racines de lotus. Une racine allongée avec des trous à l'intérieur recouverte d’une sauce soja probablement retravaillée avec entre autres un peu d’huile.


Des tronçons de concombres dans de la glace que l’on trempe dans une sauce soja avec un peu de wasabi.


Quelques nouilles sautées avec échalotes et coriandre fraiche pour le végétarien du groupe. Apparence plutôt classique sans grand intérêt.


Le porc rôti style Macau déjà apprécié dans un autre établissement est assez bon. La couenne est bien dorée et croustillante.


Le tofu Crystal aux trois saveurs. Un tofu de première fraicheur, doux en bouche, avec une version nature, une seconde parfumée au maïs et une troisième version grisâtre dont j’ignore toujours les composants. De toute manière, le goût entre les trois est vraiment très semblable. Sur le dessus quelques grains de maïs, de l’ail et des morceaux de crevettes. Une sauce sans trop de saveur autour.


Un veau taishan à l’ancienne avec une sauce d’huitre. Taishan étant une ville côtière de la province chinoise du Guangdong. J’y trouverai plus de champignons que de viande et la sauce est un peu gluante comme dans beaucoup de restaurants chinois quelconques. Le tout est déposé sur quelques légumes verts de la famille du brocoli.


Eh bien justement, une assiette de ce type de légumes dont les sortes sont innombrables sur beaucoup de marchés. Toujours appréciable, frais, mais souvent préparé de manière assez fade, ce qui est un peu caractéristique de la cuisine cantonaise.


Arrive un autre plat servi dans un pot et qui sont des lamelles de porc dans une sauce brune. On ouvre cette casserole, cela fume…Maintenant ce que l’on y trouve est vraiment très gras et finalement ou plutôt étonnement, mes amis chinois trouveront cela trop gras et sentant un peu trop « la bête ».




Le riz frit est correct mais lui aussi un peu trop imprégné de corps gras.


Mauvaise sélection de plats? Une expérience plutôt mitigée qui me laissera penser que beaucoup de personnes ici préfèrent manger en groupe et socialiser que de plutôt regarder ce qu’il y a vraiment dans son assiette. Une cuisine assez quelconque qui ne me laissera pas de souvenir.