mardi 13 septembre 2016

La Miserable, La Paz



Voici un endroit tout à fait remarquable que cette mezcaleria. Mais en préambule, quelques mots sur ce qu’est le mezcal que très peu de personnes connaissent et qui n’est pas de la tequila. Certes.les deux sont à base d’eau de vie d’agave mais ont trois différences primordiales. La tequila est principalement produite dans l’Etat de Jalisco où se trouve la ville de Tequila. Le mezcal provient majoritairement de l’Etat d’Oaxaca. L’agave tequilana weber pour la tequila et l’agave espadin mezcalero pour le mezcal. De plus les distillations ne sont pas les mêmes et la fabrication est différente. Finalement le goût du mezcal est fort et aromatique, tandis que le goût de la tequila est neutre. Pour de plus amples informations vous trouverez sans aucun doute un ensemble d’articles sur le sujet. Tout cela pour vous dire que je n’y connais rien en mezcal et que de toute manière en dehors du Mexique, il y a peu de chance d’en connaitre toutes les subtilités.

C’est donc dans une rue pas franchement commerciale mais où se trouve un certain nombre de restaurants que se trouve « La Miserable ». Je n’ai pas d’idée pourquoi ce nom mais en tout cas l’apparence extérieure de cet établissement donne vraiment envie d’y entrer.


L’intérieur est probablement l’un des plus inattendu surtout dans un tel lieu que La Paz car tout est décoré avec soin et un goût incontestable. Une salle de dégustation avec d’anciens portrait souvent de couleur brune, du mobilier que je qualifierais de shabby-chic, mais le lieu le plus impressionnant reste le bar.


Deux jeunes filles extrêmement souriantes y officient en tant que barman ou peut-être plutôt dans ce cas barwoman…Une impressionnante collection de flacons subtilement illuminés dans leur dos laissent penser que le monde du Mezcal est quelque chose à découvrir comme d’autres alcools comme cognac ou whiskies.




On s’assoira donc a ce bar pour déjà premièrement observer les deux mixologistes mais aussi pour entamer la discussion avec une clientèle absolument délicieuse comme par exemple le voici chilien, je dis voisin car c’est lui qui possède le magasin de bagels juste ne face et qui nous racontera comment il a ouvert son commerce, ou un autre compère sur ma droite qui m’expliquera aussi pourquoi à l’origine on ajoutait un ver de terre dans les bouteilles. Vous aurez également la possibilité de vous asseoir autour de quelques autres tables hautes dans cette première pièce.




Contemplez ces bouteilles, admirez cette décoration murale qui donne l’impression d’ête arrivé dans une maison d’un particulier d’une autre génération. Sur la gauche l’une des demoiselles sera en train de préparer l’un des extraordinaires cocktails du jour.





Des bouteilles à gauche, à droite, il y en a partout et s’y retrouver est quasiment impossible donc fiez-vous aux barwoman dont les recommandations et explications furent parfaites. L’ambiance de ce lieu a quelque chose d’un peu magique et ma recommandation est d’y venir plutôt en soirée.

Dans un premier effort de découvrir ces breuvages, je me fais recommander in cocktail à base de jus d’orange, gingembre et mezcal. Le breuvage est absolument parfait, équilibré sans trop de sucre.


Autre cocktail concombre, coriandre, piment jalapeno, chia, menthe sucre. A nouveau une pure merveille avec ce petit goût de piment en arrière-goût remarquable et aussi les graines de chia qui est une plante herbacée de la famille des Sauges. Originaire du Mexique, elle était déjà cultivée pour ses graines à l’époque précolombienne par les Amérindiens.



Troisième cocktail lui aussi tout aussi impressionnant à base de cannelle et de piment Habanero en plus du mezcal.


Et pour ne pas rester complètement ignare, un shot de Mezcal pu recommandé par la barwoman mais qui ne sera qu’une introduction au monde de cet alcool. Une version plutôt douce et parfumée que l’on accompagnera de tranches d’orange avec du sel de ver de terre…



Une expérience fabuleuse, un lieu magnifique, une ambiance très particulière, de la gentillesse, des sourires, des gens ouverts et évidement une collection impressionnante de breuvage. Un endroit à découvrir et redécouvrir.