jeudi 8 janvier 2015

Tapas 24, Barcelone



Premier de l’an au soir, même problème que pour le midi… Etablissement sélectionné fermé malgré une réservation sur internet… Donc ne souhaitant finir n’ importe où, nous nous sommes dit que Tapas 24 que nous avions visité quelques jours au préalable serait un bon choix car c’est indéniablement l’un des meilleurs bars à tapas où nous avons mangé

La  carte est évidement la même ainsi que l’ardoise du jour mais comme certains plats n’avaient pas été retenus lors de notre premier passage, cela ne posait aucun problème. De plus reprendre certaines assiettes serait  de toute façon un moment très agréable.


Voici donc quelques nouveaux tapas avec tout d’abord le pain « coca » à la tomate et ses sardines marinées. La « coca » catalane est une pâte dans laquelle on trouve des ingrédients comme de la farine, du sel, de l'eau, de la levure, du sucre, de la matière grasse animale (saindoux ou beurre) ou végétale (toujours de l'huile d'olive). Frottée avec la tomate et dessus d’excellentes sardines légèrement vinaigrées et quelques herbes.


Autre magnifique assiette avec le « cebiche » de « corvina ». Appelé aussi “Maigre”,  c’est un poisson surnommé « grogneur » en raison des sons qu'il émet au moment du frai, poisson de mer que l'on trouve assez régulièrement ici sur le marché. Plus méconnu en France parce qu'il est rare sur les étals, il est pourtant d'un excellent rapport qualité/prix. Sa chair, plus ferme et plus fine que celle du bar, explique son succès actuel auprès des restaurateurs. Découpé ici en morceau de belle taille, il est entouré d’une délicieuse sauce orangée et citronnée. On y trouvera quelques oignons finement tranchés, des lamelles d’avocat en dessous. Un « cebiche » inspiré de l’Amérique du sud mais avec une touche créative.


Nous reviendrons vers du très classique avec les « papas bravas », pommes de terre frites dans l’huile d’olive et ail. La sauce « brava » est fine et parfumée à base de poivron rouge et de piment, et l’aïoli est maison. Difficile de faire mieux dans le genre.


Autre nouvelle assiette avec des ailes de poulet à la sauce coréenne. Les ailerons sont fondants, la sauce relevée avec une touche de gingembre, de soja et de sésame est parfaite.


Comme vin rouge, un priorat Camins del Priorat 2013 de chez Alvaro Palacios. Un domaine très réputé en Espagne créé en 1989 et qui se situe près du village de Gratallops dans la région du Priorat. Les vendanges pour ce vin s’effectuent à la main accompagnée de mules. Un vin offrant une belle concentration avec une robe rubis intense, un bouquet avec  des senteurs de fruits noirs et d’épices.


N’ayant jamais pris de dessert ici, nous nous laissons tenter par « Chocolat et pain, olive et sel ». Une très belle réussite pour ce dessert très bien équilibré. Une mousse de chocolat noir très gouteuse, quelques pétales de sel sur le dessus, un filet d’huile d’olive vierge et quelques fines lamelles de pain toasté. 


Comme nous apprécions beaucoup cet endroit et que la carte des vins est joliment construite, nous prendrons une bouteille de « Cava Mas Codina » Brut Réserve  provenant d’une propriété familiale située dans la contrée de l’Alt Penedès entre deux chaînes de montagnes au nord de Barcelone. Ce vin est d’une couleur jaune intense avec des senteurs de fruits exotiques et belle salinité avec un agréable côté iodé.


Une seconde visite qui confirme que Tapas 24 est une magnifique adresse où la qualité des mets est grande et l’ambiance toujours aussi plaisante.