mardi 20 janvier 2015

Els Pescadors, Barcelone



Cela semble un peu étrange que de prétendre qu’à Barcelone il ne soit pas si aisé de trouver un bon restaurant de poisson, mais entre l’attrape-touriste, le congelé, les origines inconnues, le « moins frais » et j’en passe… les tables réputées irréprochables poissonnières ne sont pas légions.

C’est encore en me renseignant que j’appris que  « Els Pescadors» était considéré comme l’une des plus belles table de la ville. Certes ce n’est pas dans le centre mais tout à fait atteignable par métro. Situé dans le quartier de Poble nou à l’est de Barcelone. Comme l’on peut se l’imaginer, « nouvelle ville » est un quartier qui date de l’ère de la révolution industrielle Catalane et qui s’est reconverti en un endroit très agréable et tendance, lieu d’affaires mais aussi quartier résidentiel en face de la mer. Passablement de lofts réhabilités, des petites places avec terrasses et « Els Pescadors».

Du centre, le L4 qui peut se prendre au Passeig de Gracia ou non loin de la place de Catalogne à l’arrêt Urquinaona et destination peut-être en moins d’une demi-heure à Poble Nou. Sortie du métro, petite balade presque dans un village et vous arriverez a cette très jolie petite place appelée « Plaça Prim ». Assurément l’été vous pourrez manger sur la terrasse en dessous des arbres.



« Els Pescadors» est par tradition un bar mais qui s’est transformé en un restaurant des plus raffinés. D’entrée je signale que ce n’est pas un endroit bon marché, ce qui est tout à fait normal car le poisson est non seulement rare en tout cas en méditerranée et par conséquent cher. J’ai eu l’occasion de lire certains commentaires sur la cherté de l’établissement, maintenant il faut savoir ce que les gens veulent ; du congelé de provenance lointaine souvent servi dans les restos à toutous….ou les produits locaux de la pèche. Maintenant que ceci est dit, entrons dans le lieu…

Vous arriverez probablement par l’entrée principale dans une la salle à manger originelle qui a conservé  son plafond de bois et ses tables de marbre et qui représente les souvenirs des pêcheurs et des ouvriers. C’est d’ailleurs ici que je vous recommande de dîner en tout cas dans les périodes fraiches. Il existe aussi deux nouvelles salles symbolisent tout le modernisme qui anime désormais Barcelone mais qui selon moi sont moins belles. Question de goût. 




Dans la première salle, le grand comptoir où l’on peut simplement prendre un verre ou observer la découpe du jambon sur un coin. Des tables joliment dressées avec des chemins de table blancs et quelques fleurs pour égayer.



L’accueil est très professionnel, le service fut attentionné tout au long de notre repas. Ici  de la mer comme de la terre, les produits frais sont achetés chaque matin au marché, ce qui induit le dynamisme du chef cuisinier, qui change quotidiennement la carte en accord avec les trouvailles du jour. Les poissons de la criée, des fruits de mer mais aussi des viandes ou des plats hivernaux.

Dorade, lotte, Saint-Pierre, grondin, mérou et bar parmi d’autres poissons. La carte qui existe en plusieurs langues est très belle avec aussi bien des mets traditionnels que des plats plus créatifs.
Comme à l’accoutumée nous entrons en matière avec un très bon pain à la tomate qui est dans la plupart des établissements proposé d’office.


Nous commencerons avec d’excellents beignets d’aubergine farcis au fromage et aux anchois. Une friture très légère, un subtil mélange d’aubergine et de fromage. Ceux-ci se commandent à la pièce et  comptent parmi les meilleures beignets ou croquettes mangées localement.


Les petits calamars de Sant Carles de la Ràpita sont absolument fabuleux. Sant Carles de la Ràpita  est une commune de la comarque du Montsià dans la province de Tarragone en Catalogne abritant l’un des ports de pêche les plus dynamiques et  importants de toute la région par le volume de captures et le grand nombre d'embarcations. Ceux-ci sont simplement cuits à la plancha avec un peu de piment doux  mais la cuisson et la fraicheur sont exemplaires.


Je prendrai en plat principal quelque chose de traditionnel, un riz du pêcheur. Le riz provient du Moli de Rafelet dans le delta de l’Ebre  Un riz artisanal unique et exceptionnel, cultivé, élaboré et emballé dans les terres du Parc Naturel du Delta de l’Ebre, d’une grande capacité d’absorption des saveurs, doté d’une grande résistance à l’agglutination. Le Delta de l’Ebre se trouvant dans la province de Tarragone. Le bouillon de cuisson est très parfumé et l’on trouvera une belle sélection de morceaux de poissons et coquillages.



Autre plat avec la lotte à la manière d’El Serrallo. El Serrallo est un quartier de Tarragone qui réunit les meilleurs restaurants de poissons. Maintenant je ne sais pas trop en quoi consistent les particularités de cette sauce mais on y retrouvera en tout cas du jambon finement découpé. Le poisson est parfaitement poêlé accompagné de pommes de terre nouvelles et d’une tomate.



Avec ce repas une bouteille de blanc de Foranell Picapoll du domaine Alella qui en réalité est un cépage Picpoul, vin assez nerveux et typé, fin en bouche.


Une généreuse cuisine parfaitement maitrisée avec des produits de qualité, des saveurs classiques mais jamais ennuyeuses, une ambiance raffinée dans un endroit fortement recommandable hors des sentiers battus.