mardi 13 janvier 2015

Mes adresses : Mercat de la Barceloneta, Barcelone



Barceloneta est un peu un village dans la ville… Situé près de la plage et du port, il fait bon de se promener dans ce quartier populaire non loin du centre-ville. A chaque fois « c’est un voyage » dans le temps car on a toujours l’impression que rien n’arrivera à changer ces étranges rues alignées, ces immeubles qui se ressemblent et qui par chance ne subissent pas de rénovations modernes incontrôlées. Historiquement ce quartier est une résultante de la construction de la citadelle de Philip V, maintenant « Parc de la Ciutadella ».  Pour la construction de cette citadelle, la majeure partie des habitations du quartier de la Ribera furent démolies et les habitants relogés sur les terrains formés suite à la construction de la jetée du port en 1474.

Ce quartier devint par la suite un repère de marins et de pêcheurs, l’ambiance que l’on y trouve préserve encore les traces de ce passé et lui confère une identité singulière. Linge suspendu aux fenêtres, ruelles qui pourraient un peu faire penser à Naples, et au centre le marché couvert appelé «Mercat de la Barceloneta». 

Un marché intéressant puisque la  gastronomie est devenue l'un des atouts du quartier (goûter la spécialité du quartier ; les bombas (boulettes de pomme de terre farcies de viande avec une sauce piquante)). Un marché évidement de poissons et de crustacés parmi d’autres aliments. Certes ce n’est pas le marché de la Boqueria mais ce-dernier est devenu beaucoup trop touristique et les prix se sont envolés !

Le marché a été récemment rénové et l’apparence extérieure n’est pas des plus attirante avec cette structure métallique, enfin question de goût...



Mais une fois à l’intérieur on en prend plein les yeux tellement il y a de couleurs, plein le nez tellement il y a d'odeurs (charcuterie, fruits, poissons, etc.), on entend parler, crier, chanter espagnol... Les habitants du quartier font leur marché pendant que certains touristes observent étonnés...



La Cansaladeria Ramon à l’entrée avec ses « Bellota », « Chorizo », « Lomo » et fromages.
Diverses qualité de jambons à tous les prix, soit en pièce soit prétranchés et sous vide.




Tout de même un peu suspect de trouver des tomates et poivrons rouges au mois de décembre car fortes chance que la production soit hors sol…


Mais ce qui est surtout remarquable, ce sont ces magnifiques produits de la mer, avec moules et crabes.


Thon et calamar. Mais aussi du foie de lotte.



Des seiches qui dégoulinent d’encre.


N’oublions-pas le coin des fromages.


Les vendeurs de charcuterie.


Ici de la morcilla des Asturies qui est un est un boudin  noir, élaboré à partir de morceaux de viande de porc, de sang et d'abats de porc. Ce boudin est généralement assaisonné de paprika et d'ail. Celle des Asturies  est un type de morcilla élaborée dans la région, qui caractérise les plats de la gastronomie du Nord de l'Espagne, notamment la célèbre «fabada», plat à base de haricots blancs, de différents types de charcuteries, de porc, d'épices et de safran.. C'est une charcuterie de couleur sombre aux arômes fumés qui doit être consommée cuite.


Nous trouverons également des poissons séchés de la marque Pesarur comme des sardines salées et pressées. Une technique qui date d’ailleurs du Moyen âge. Ce n’est qu’au XIXème siècle que les premières conserveries firent leur apparition. Une description détaillée du traitement peut être trouvé sur ce site


Aussi des plats préparés comme un service traiteur.


Un choix de croquettes plutôt vaste avec jambon ibérique, bolets, à la viande braisée, à la morue, au poulet.


Un joli marché dans lequel vous pourrez faire vos achats à des tarifs moins élevés que celui de la Rambla avec une belle sélection de produits frais.