jeudi 10 octobre 2013

Vismet, Bruxelles



Le quartier autour de Sainte Catherine est l’un des endroits dans Bruxelles où l’on trouve un certain nombre de restaurants. A l’époque il s’agissait de l’endroit appelé « le port de Bruxelles » où l’activité commerciale était plutôt grande. C’est pour cela que les rues de ce quartier s’appellent « du commerce », « des briques », « du bois à bruler », « aux pierres de taille ».

Ce port de Bruxelles a disparu mais on y trouvera un certain nombre de tables rappelant le marché aux poissons qui existait à l’époque.

C’est dans une très belle et ancienne maison que vous trouverez Vismet qui comme le nom l’indique est spécialisé dans les produits de la mer.



Un intérieur plutôt moderne type brasserie chic avec une cuisine ouverte au fond à gauche, peu de décoration mais tout de même l’impression de se trouver dans un endroit accueillant à la limite du chic.




La carte est plutôt simple et traditionelle mais à celle-ci vient s’ajouter une seconde carte avec les propositions du jour. J’apprécie déjà l’excellent pain ammené assortit avec un des meilleurs beurres qui existe (ce qui est plutôt rare) ; celui d’Isigny. 




Deux petits amuses-gueule simples et plaisants : une terrine de poisson et une sorte d’acras au poisson blanc.



N’ayant pas dégusté depuis belles lurettes les fameuses croquettes aux crevettes grises, je choisis simplement de démarrer mon repas avec celles-ci. Je dis simplement car c’est plus qu’un classique en Belgique et dieu-sait que chaque établissement se vente de faire les meilleures. Il s’agit d’un mélange de crevettes toutes petites à la saveur bien particulière que l’on ajoute à une assocation de beurre, farine, œufs, lait, bouillon de bœuf. Une fois les boules réalisées elles sont entourées de chapelure et plongées dans friture. Le plus souvent accompagnées de persil frit et d’un quartier de citron.


Certains ont leur recette secrète, d’autres ajoutent du fromage pour ammener un côté plus doux et fondant. Difficile vraiment de dire quelles sont celles les meilleures ! On dira que celles-ci furent de qualité et très fiables à la recette de base, c’est-à-dire exclusivement préparées avec ces crevettes.



En plat principal j’opte pour un autre grand classique ; la raie pochée, beurre meunière aux câpres, mousseline de pommes de terre. Un de mes poissons favoris avec une texture incomparable. 

J’apprécie déjà qu’il s’agisse d’un beurre meunière et non noir qui est dirons-nous n’est « pas trop sain »… De plus le poisson n’est pas recouvert de la sauce mais cette dernière se trouve dans une toute petite saucière ajoutée sur l’assiette.


La mousseline de pommes de terre est plutôt banale et mériterait d’être un peu plus consistante en bouche. J’ai un peu l’impression de manger une purée pour bébés… 


Petite salade tout à fait plaisante en complément.



Avec ce repas un verre de Chardonnay les Salices de J.F. Lurton en 2011. Un vin de Pays d’Oc plutôt élégant.

Une table plutôt de qualité sans être exceptionnelle qui propose de bons produits. Il y a un petit coté un peu « business dinner » quand on voit la clientèle. Il se peut qu’il existe des endroits que je qualifierais de plus Bruxellois. Question de choix.