jeudi 24 octobre 2013

The Blue Boar - Bar, Londres


Il y a des jours où malheureusement on ne peut pas choisir l’endoit où l’on souhaite manger car simplement le contexte professionnel passe avant tout et le plus vite et le plus proche remportera sur toute autre considération. Donc c’est quasiment « au coin de la rue » que s’est effectué mon repas du soir ; un choix complètement aléatoire.

La culture de « manger au pub » est assez fréquente en Angleterre car souvent quantité, bon marché et « standards culinaires » forment l’équipe gagnante…

Finalement après quelques minutes de marche de Wesminster Abbey, l’endroit choisi n’est pas si déplaisant que cela a première vue. Pas vraiment un pub mais quelques chose entre un bar luxueux et un lounge. L’endroit s’appelle le « Blue Boar : Smokehouse & Bar».




Un intérieur plutôt joliment décoré avec de belles boisieries, des lumières plutôt douces et plusieurs coins où l’on peut s’asseoir dans de confortables canapés.





Un bar au centre de ce dédale « de chambres » qui sont plutôt agréables et cosy. Je dirais même que l’architecture d’intérieure est vraiment bien concue et l’on ne sait plus si l’on se trouve dans un appartement, un hôtel, un bar ou un club…


Comme le nom semble l’indiquer, c’est une « smokehouse » donc j’imagine que les spécialités sont autour des produits fumés. Comme c’est de la nourriture de bar et non le restaurant, le choix est évidement limité.

Je prends une bière pour commencer, une Black Isle Porter ; une bière brune au goût de café rôti, de cacao et de malt dont l’arrière goût me fait un peu penser à du cacao. Une brasserie des Highands en Ecosse près du village de Munlochy.



Comme nourriture nous choissirons les ribs « Blue Boar » qui semblait être ce qu’il y avait de plus intéressanr sur la carte. Comme un peu partout, tout s’américanise et il devient difficile de trouver quelque chose d’un peu original. Eh bien je peu garantir que j’ai été plus qu’étonnée par ce qui est arrivé.

Evidement la présentation ne diffère pas de ce que l’on recoit aux Etats-Unis mais je crois que ces ribs ont dû être parmis les meilleurs jamais mangés. Un petit saut avec chaque rib cuit à la perfection ; une chaire très tendre et délicatement fumée, le tout entouré d’une sauce BBQ vraiment exceptionnelle. Les amateurs savent qu’il y a des dizaines et des dizaines de manières de préparer cette sauce avec chacun ses petits secrets. La recette ici fut parfaite.



Même les « chips » étaient bonnes alors que je ne cours pas après cela. Et même meilleures que dans les établissments réputés comme le Tramshed et Hawksmoor, ce qui n’est pas peu dire…



Je ne vous suggère pas de traverser Londres pour manger des spare ribs mais si vous alliez visiter Wesminster Abbey et ayez envie d’un lunch dans un endroit plutôt charmant, pourquoi pas…