mardi 5 décembre 2017

La Platilleria, Barcelone


Voici une très sympathique adresse pas très connue dans le haut du Poble Sec et qui se trouve sur un coin de rue. « La Platilleria » comme le nom l’indique, sert des petits plats…des tapas à se partager.  Bar avant tout mais aussi de la restauration, un endroit idéal pour une soirée entre amis autour de quelques belles assiettes classiques ou non et une belle bouteille de vin. Une adresse tenue par un couple argentin Fernando Silva et Mariela Di Stefano, qui tout deux on une certaine expérience de la restauration. 


Un intérieur un peu irréel avec des murs à la couleur verte qui donne un peu l’impression d’être dans un autre espace, ou même un peu un film. Un comptoir classique avec tabourets et quelques tables en hauteur le long des murs. Bouteilles, bocaux d’olives, une atmosphère très cosy émane de l’ensemble avec ces éclairages indirects assez étudiés.




Ci et là quelques objets de brocante, une exposition des conserves utilisées pour la confection de certains tapas, des livres de cuisine d’Arzak, de Quique Dacosta, Paco Torreblanca pour la pâtisserie, un sur la cuisson sous-vide. Cela signe immédiatement l’état d’esprit de cette table.




La carte est plutôt une ardoise avec la liste des ingrédients principaux de chaque assiette que des intitulés de plats. En supplément, quelques mets du jour que la sympathique serveuse ne manquera de vous mentionner une fois vous avoir expliqué un peu plus précisemment de ce que sont ces plats aux noms raccourcis. 


Des petites assiettes qui se succéderont et qui nous ravirons à chaque fois avec pour commencer, de la ventrèche de thon fraiche sur de jeunes salades ice-berg grillées, petite sauce pimentée et persil haché. C’est léger, frais, croquant et une bonne entrée en matière.


Le poulpe vraisemblablement à la Galicienne est présenté dans un panier à vapeur chinois mais ne présente aucune association asiatique. Tendre, bien assaisonné de piment fumé, accompagné des pommes de terre vapeur. Dans le genre c’est irréprochable.


Une belle surprise avec ce riz noir qui est du Carnaroli, une sauce à l’encre de seiche vraiment intense en saveur et les petites touches de mayonnaise à l’aïl. Classique mais délicieux.


Autre très belle assiette avec de ris de veau qui ont été parfaitement nettoyés, en tranches épaisses, poêlés au beurre, une sauce légèrement orangée en dessous.


Comme dessert une excellente transformation de la crème catalane sous forme d’espuma.


Egalement le très bon riz au lait avec un espuma de lait de coco et d’ananas sur le dessus.


Les vins sont rangés sur le comptoir avec les prix, ce qui est plutôt agréable.  Ce soir une bouteille de Priorat Cal Pla 2015 du village de Porrera, petite domaine qui produit un vin avec un bouquet de baies noires, cerises, prunes et chocolat.


Un service jeune et amical, de jolies assiettes gourmandes, des cuissons au point, un lieu très agréable pour passer une délicieuse soirée dans un cadre presque assez intime.