mercredi 13 décembre 2017

Allium, Barcelone


Je ne pars pas du fait que de s’inscrire dans le conglomérat Slowfood et KM0 soit obligatoirement signe d’incontestable qualité mais jusqu’à présent, la majorité des tables avec ce label à Barcelone ont été plus que convaincantes. Une que je n’avais pas encore visité se trouve en plein quartier gothique à deux pas de la place Sant Jaume, « Allium ».  Une adresse devant laquelle tout le monde passe probablement sans y prêter la moindre attention à moins de s’y rendre expressément car vraiment dans la zone touristique. Néanmoins clairement affiché, le concept KM0 donc locavore.


L’intérieur est plutôt sobre et moderne, entre bar à tapas et restaurant, des lumières plutôt vives, le tout dans des tons blancs et structures boisées. Sur les murs quelques signes un peu cabalistiques en guise de décoration. Graffitis, symboles, étagères sur lesquelles sont exposées quelques bouteilles de vin et pas trop d’ambiance en tout cas ce soir. Le service est amical et disponible, ce qui est plutôt agréable.




Au fond, la cuisine dans le prolongement du comptoir et une petite salle privative pour moins d’une douzaine de personnes.



Ici c’est une cuisine catalane et également méditerranéenne que vous trouverez avec quelques pointes d’innovation, réalisée donc avec des produits bios, locaux et de saison. Une carte avec les incontournables tapas que sont les patatas bravas et croquettes mais aussi quelques plats moins conventionnels. Toujours est-il que ce soir nous avons envie de ces artichauts panés. En réalité frits, sous forme de grosses lamelles, avec une très fine couche de panure, ils sont excellents car non huileux et sans justement un goût d’huile.


Un surprenant plat que la morue, coing, aïoli et pois chiches. Le poisson est parfaitement dessalé et moelleux, la préparation de coing sur le dessus est gratinée et amène une touche un peu douce, le pois chiche en crème sur le côté. C’est plutôt réussi et plaisant.


Une viande avec un tendre magret de canard, sauce à l’ail noir et crème de patates douces. La sauce mène un petit côté asiatique à la viande parfaitement cuite, un goût sucré et doux proche d’un vinaigre balsamique. La patate est bien travaillée et complète bien l’assiette.


Une classique mais parfaite crème catalane, avec juste ce qu’il faut de croustillant sur le dessus et une consistance idéale entre solide et crémeuse.


Pendant le repas, une bouteille du domaine Singla Asencio 2016, petite côte du Roussillon gourmand sur le fruit noir.


Une agréable adresse qui s’applique à proposer une cuisine locale bien exécutée et soignée, dans un cadre confortable et moderne.