vendredi 6 mai 2016

Jar Kitchen, Londres




Que de sympathiques tables en Angleterre depuis plus d’une décennie. Pas que des tables huppées ou de lieux à la mode où l’on se regarde plus que ce qu’il y a dans son assiette mais des lieux où l’on privilégie la qualité des produits, où l’on respecte les saisons, où l’on contemple la gastronomie mondiale mais en préservant ses racines. « Jar Kitchen » fait partie de cette nouvelle génération de tables anglaises où l’on redécouvre certains classiques mais complètement transformés, où l’on fait bon usage des produits locaux et les dressages sont plutôt visuels.

Non loin de Covent Garden mais tout de même dans une rue qu’il faut connaitre, voici un superbe établissement que je rajouterai à ma liste des tables londoniennes que je qualifierai de « gourmandes, actuelles et sagement tarifées ». Pas réellement du gastropub mais une cuisine bistrotière de saison parfaitement réalisée. Certains appellent ce type de lieu « Café »..mais je ne suis pas sûr que j’adhère à ce concept à moins que ce lieu effectivement ne serve que cette boisson le matin…



Propriété de Jenny Quintero et Lucy Brown qui furent dans le domaine de la mode ont ouvert récemment cet établissement qui en même pourrait être classifié de chic mais aussi d’austère. Pas le chic comme on l’entend qui laisse supposer du strass et des personnes guindées mais plutôt chic dans le sens bon goût et dans le ton du moment. Une salle plutôt petite avec un nombre de tables restreint et une cuisine entre-ouverte au fond.




A gauche une rampe d’escalier qui amène au sous-sol où semble se trouver une salle privative pour soirées de groupes.


Une décoration comme laisse le supposer le nom avec des pots. Certains alignés sur des étagères, d’autres utilisés pour des bougies et même en luminaires. Une atmosphère « shabby chic » comme souvent en Angleterre. Comme précédemment écrit, un style élégant sans être ostentatoire, authentique tout en restant simple, presque parfois un peu rétro.


Une carte qui lorgne parfois sur une cuisine a influence moyen-orientale comme un Ottolenghi, une cuisine qui sait aussi rappeler certaines influences nordiques et encore des classiques britanniques. Une ardoise murale avec les vins suggérés mais aussi une carte avec une sélection internationale soignée.


Aujourd’hui nous choisirons pour commencer un œuf cuit doucement, asperge, fromage Lincolnshire Poacher, croutons de pain au levain. Cuisson à basse température, une sauce bien liée à base de ce fromage au lait cru de vache, des asperges locales, vertes et encore légèrement croquantes, quelques feuilles de petits pois. C’est bien réalisé, léger et bien dans le ton du lieu.


Autre entrée avec un maquereau poêlé, crème fraiche au raifort, pomme et aneth. Simplement dressé, le poisson cuit sur la pomme est plutôt agréable mais personnellement je l’aurais préféré presque un peu cru. Cela rappelle un peu la cuisine scandinave et est plutôt bien revisité.


Comme met principal, un filet mignon de porc, côte de bettes, noisettes et pommes de terre nouvelles. Un plat à nouveau parfaitement cuisiné, ménager et gourmand.


Pour moi un des plats phares, la salade de graines mixte, carottes de Chantenay rôties, yoghourt JK, grenade, amandes et épaule d’agneau rôtie. Un coup d’œil moyen-oriental bien réussi avec une salade bien relevée, une viande moelleuse et des ingrédients tout à fait convaincants. Le genre d’assiettes assez mode, lorgnant vers le veggie mais tout de même apprêtée pour satisfaire les carnivores.


Frites cuites trois fois mais malheureusement un peu molles comme accompagnement.


Et comme autre légume, d’excellent poireaux rôtis avec une sauce au bleu Coltson Bassett.


Le plateau de fromage de Neal’s Yard diary est un must pour les amateurs et présenté sur une planche en bois.


En dessert d’excellents petits doughnuts saupoudré au sucre et cannelle, avec une onctueuse crème anglaise sur de la compote de rhubarbe. On tranche le doughnut qui est vraiment léger et le trempe dans cette sauce.


Avec le repas, un vin argentin Finca Lor Moras, Malbec réserve 2014. Avec beaucoup de texture en bouche, des arômes de fruits rouge et une fine touche vanillée.


Une table pleine de charme, une ambiance vraiment très sympathique avec une bonne cuisine de saison plutôt variée et des prix très corrects pour Londres.