samedi 11 novembre 2017

Bormuth, Barcelone



Dans ce quartier, difficile de ne pas passer une fois ou l’autre devant « Bormuth » qui se trouve judicieusement placé au coin d’une rue qui donne sur la place Comercial. Donc pourquoi ne pas une fois apprécier ce bar à tapas dont le nom est tout simplement comme l’on peut se l’imaginer la contraction du quartier El Born et de Vermouth ou Vermut. Accessible donc de plusieurs côtés, ce lieu semble être plutôt à la mode aussi bien fréquenté par les touristes que les locaux. Une petite terrasse abritée sur l’un des côtés et plusieurs petites salles à niveaux à l’intérieur.



L’entrée rue Rec est plutôt particulière dans le sens où l’on peut même s’asseoir à l’extérieur, derrière les vitres qui donnent sur le bar. Probablement agréable si vous souhaitez profiter de l’ambiance de la rue et manger quelque chose sur le pouce. Vitrine réfrigérée, plats de tapas visibles depuis l’extérieur.



Mais l’intérieur a tout son charme même si le lieu a été rénové en 2013, le style est dans le ton d’un bar a tapas traditionnel mais au goût du jour avec un décor entre rustique et contemporain. Comptoir avec bières à la pression, mélange de planches sur les murs et parois blanches, jambon qui pendent. Plusieurs niveaux, celui de la terrasse abritée, celui de la rue piétonne et un niveau inférieur.




Des tables hautes en marbre joliment et simplement dressées, des lumières particulièrement choisies, siphons d’époque sur certaines tables.





Sur un côté la cuisine moderne pour la préparations des mets chauds.


La carte est assez complète et ne propose uniquement que des mets assez simples et classiques que l’on peut trouver dans beaucoup d’endroits. Pas de créativité spécifique mais à première vue, les assiettes ont l’air d’être maitrisées et d’apparence gourmande. Pour commencer, un vermouth et une bière artisanale.


Du pain à la tomate tout à fait correct.


Des pommes de terre mojo picon qui est une spécialité des iles Canaries, petites pommes de terre avec une sauce épicée à base d’ail, de piment, de vinaigre, d’huile et de cumin. Pas trop sur s’il ne s’agit pas plutôt des patatas bravas de la maison, le doute subsistera. La sauce pimentée est bonne mais l’aïoli semble être plutôt celui de bravas.


De très bons poivrons rouges avec du boudin de Burgos ou plutôt ce que l’on appelle ici la « morcilla ».  Parmi les morcilla les plus appréciées, on trouve la Morcilla de Burgos qui est incontestablement la plus célèbre en Espagne. Elle est faite avec du sang et de la graisse de porc, du riz, du pimentón, du sel, des oignons et des épices. La Morcilla de Arande est par exemple faite avec du cumin, du poivre noir et une pincée de cannelle qui lui confère son goût si particulier. Vraiment une belle assiette.


Les boulettes de viande Bormuth qui sont donc des « Albondigas », réalisées avec un mélange de porc et bœuf mais dont la recette varie selon les ménagères, en tout cas bonnes ici.


Un autre classique avec les tomates et thon en salade. Ce qui fait la qualité de ce plat c’est surtout la ventrèche de thon avec de long morceaux mais ce n’est pas le cas ici. Les tomates ne sont pas non plus très savoureuses, diverses olives et oignons en lamelles.


Et l’incontournable salade russe qui a mille et une recettes. Plutôt bonne et avec pas mal de légumes en petits morceaux.


Pas de découvertes culinaires mais un endroit très agréable pour un repas de tapas classiques et bien préparés, le lieu est bien pensé, l’ambiance agréable car aujourd’hui l’endroit en début d’après-midi n’est pas complet, ce qui risque d’être le cas le soir et en été.